LAURIER-SAUCE

(Laurus nobilis)

La possibilité d'avoir toute l'année des feuilles de laurier fraîches pour rehausser la saveur des plats en fait un compagnon indispensable.

Comme dans les villas romaines, il y a plus de 2.000 ans, le laurier se cultive en bacs de 50 à 60 cm, de façon à le laisser toute la bonne saison en plein air et de le rentrer l'hiver à l'abri du gel dans un local frais et très lumineux.

Le mélange de terre à utiliser doit être riche mais acide, c'est-à-dire contenant assez bien de tourbe. Cette même acidité est conseillée pour les engrais que l'on applique durant le printemps et l'été.

Comme la plupart des plantes méditerranéennes il demande une terre légèrement humide sauf durant l'hiver où les arrosages devront être réduits au strict minimum, simplement pour empêcher la motte de se dessécher complètement.

Pour ce qui est de la taille de formation (de façon à lui conserver sa forme décorative), l'effectuer deux ou trois fois durant l'été.

Vous pouvez acheter des plantes partout... Mais les conseils ...
pour les choisir et les conserver, vous ne les recevez pas partout!...

G.A. Monoyer Ir.A.I.Gx.

COPYRIGHT Editions du Ronfrêne, rue de la Station, 111, 7070 LE ROEULX (Belgique)


[ Retour à la page principale ]