LES PELARGONIUM ODORANTS

Tout d’abord il faut savoir que ce que le langage courant nomme géranium est en réalité un pélargonium (les géraniums étant des plantes vivaces à l’aspect tout différent). Ensuite qu’en plus des variétés qui durant tout l’été fleurissent somptueusement nos balcons et nos fenêtres, il en existe d’innombrables peu connues, tels les pélargoniums à feuillage décoratif, ceux à grandes fleurs et enfin ceux à feuillage odorant. Ce sont les richesses de ces derniers, espèces encore rares mais de plus en plus recherchées, que nous voudrions vous faire connaître.

Ce sont des espèces botaniques ou des hybrides (plus de 130 variétés différentes). Leurs feuilles sont couvertes de milliers de poils minuscules reliés à des glandes, qui lorsqu’on les froisse ou sous l’action de la chaleur libèrent des huiles aromatiques aux parfums délicieux. C’est cette caractéristique qui leur a valu le nom de pélargoniums odorants.

Les premiers (en provenance d’Afrique du Sud ) furent introduits en Europe dès 1632. Mais ce n’est qu’au 19e siècle en Angleterre (sous le règne de la reine Victoria) qu’ils connurent leur premier succès. A cette époque les habitations sont sombres, surchargées de meubles et mal aérées. C’est l’apogée de l’empire des Indes et il n’est pas de châteaux, de grosses demeures bourgeoises ou de simple maison où l’air confiné ne soit rafraîchi par les parfums de ces plantes. On retrouve leurs feuilles jusque sur les tables dans l’eau des rince-doigts. Malheureusement comme toutes modes ( la mode étant par définition ce qui se démode...) ils tombent dans un relatif oubli pendant plusieurs décades. Les années 1930, avec l’art déco, remettent leurs senteurs au goût du jour et ils parfument à nouveau nos demeures. Suit une nouvelle "éclipse jusqu’à ces dernières années où le courant écologique qui prône le retour à la nature, remet à l’honneur leurs fragrances.

Deux raisons ont permis aux pélargoniums parfumés de traverser ces périodes d’oubli relatif. La première est la culture à grande échelle de certaines variétés pour leur utilisation dans l’industrie du parfum où leurs essences remplacent avantageusement celle des roses trop coûteuse. La seconde, et pas la moindre, est la résistance de ces variétés qui oubliées et abandonnées sans soins renaissent, tel le phénix, dés qu’on leur témoigne un tant soit peu d’attention. Une des grandes qualités des pélargoniums odorants est précisément leur robustesse.

Dans la plupart des cas, leurs fleurs ne sont pas spectaculaires. Mais ils ont l’avantage de fleurir toute l’année, avec un pic en été. Par contre, la variété de leur parfum est incomparable. Telles les créations des plus grands parfumeurs, leurs odeurs sont constituées par des associations de composants ( plus de 120 différents ), allant de fleurs tels la rose, le lilas, la violette... aux épices comme la muscade, le poivre... en passant par les fruits comme la pomme, l’orange, le citron... les odeurs de mousse etc...etc...A tel point que rien qu’avec eux on pourrait créer des jardins pour non-voyants.

" Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,

Doux comme des hautbois, verts comme les prairies,

Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l’expansion des choses infinies,

Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,

Qui chantent les transports de l’esprit et des sens. "

Baudelaire " correspondances "

 

Originaires des régions sèches et chaudes d’Afrique du Sud ce sont des adorateurs du soleil. Réservez leur une place en pleine lumière près d’une fenêtre. habitués au désert, l’air sec des appartements ne leur fait pas peur et n’hésitez pas à laisser sécher la terre entre deux arrosages car l’excès d’humidité fait pourrir leurs racines. Mais lorsque vous arrosez, arrosez abondamment ( de préférence en début de soirée). Leurs feuilles et leurs tiges emmagasinent des réserves d’eau. L’hiver, les jours raccourcissant, ils reçoivent moins de lumière, assurez-leur un repos, en diminuant les arrosages ( environ tous les 15 jours) pour éviter qu’ils ne se développent de manière dégingandée.

En résumé de tout ceci, le pélargonium odorant est le moyen le plus naturel, le moins coûteux et le plus efficace, pour que chez vous rôdent des senteurs parfumées, auxquelles, vous et votre foyer serez inconsciemment associés dans la mémoire de vos proches. Mémoire où encore après très longtemps ces mêmes odeurs fortuitement rencontrées exploseront ...doucement... en souvenir.

" Nous avons tous des souvenirs de senteurs. Les odeurs éperonnent la mémoire. Heurtez le fil de détente d’une odeur et tout d’un coup les souvenirs éclatent. "

Diane Ackerman " Le livre des sens "

Si " on ne discute pas des goûts et des couleurs ", il en est de même des odeurs. On aime ou on n'aime pas. Mais quand on aime!...

 

Vous pouvez acheter des plantes partout... Mais les conseils ...
pour les choisir et les conserver, vous ne les recevez pas partout!...

G.A. Monoyer Ir.A.I.Gx.

COPYRIGHT Editions du Ronfrêne, rue de la Station, 111, 7070 LE ROEULX (Belgique)


[ Retour à la page principale ]