Venise






           

Au nord-est de l'Italie, au cours du XIIIe siècle, l'ensemble des villages installés sur les îlots de la lagune prit le nom de Venezia. Dépendant de Byzance, les doges obtinrent, grâce à leur aide maritime, de plus en plus de privilèges et une plus grande autonomie. A la fin du XIe siècle fut construite la basilique Saint Marc qui symbolisa la richesse croissante de Venise. Leur mainmise sur la Méditerranée, malgré la concurrence des génois, fut complète. L'âge d'or de Venise se situa aux XIVe et XVe siècle.

Ville construite sur l'eau, Venise surprend le voyageur par le nombre de ses canaux. Le Grand Canal, artère principale de Venise, témoigne de ce que fut la richesse de cette ville. Les palais semblent s'y concurrencer.

Ville très touristique et sans aucune voiture, on peut néanmoins, au fond d'une ruelle étroite ou d'un canal sombre, retrouver le calme d'une petite place souvent bordée d'une église intéressante. Le pont du Rialto et la place Saint Marc sont les lieux ou se rassemblent les touristes et ou les gondoliers sont les plus actifs.

Une période ou Venise développe le plus de mystères est la période du Carnaval qui se déroule la semaine précédent le mercredi des cendres. Aux environs de la place Saint Marc on croise sans arrêt des personnages aux costumes multicolores et masqués. Dans les environs, d'autres îles méritent le détour comme par exemple Murano, célèbre pour ses ateliers de verre. Quand on a été à Venise, on rêve d'y retourner un jour.