Conférence Mésopotamie - nov 2008
© 2015 juillet

La Mésopotamie, Pays des Syriaques ! 

A l'initiative de la Ville de Liège et en collaboration avec l'Institut Syriaque de Belgique, deux conférences ont été organisées les vendredis 21 et 28 novembre 2008 à la Maison Intergénérationnelle de Sainte-Walburge. A chaque soirée, plus de 140 personnes étaient présentes. Les organisateurs ont été surpris par le nombre élevé de personnes interessées par l'histoire des Syriaques et de la Mésopotamie. Ces deux conférences ont été animées par Robert Alaux, documentariste français ayant réalisé plusieurs reportages sur les minorités de la Mésopotamie.

La conférence du vendredi 21 novembre s'intitulait : La Mésopotamie, de l'Antiquité au XXè siècle

Durant cette séance, Robert Alaux présente les différents peuples qui ont dominé la Mésopotamie : Sumériens, Akkadiens, Assyriens, Babyloniens, Chaldéens, Araméens et Syriaques. Puis, l'orateur insiste sur le fait que tous ces peuples s'étaient mélangés pour ne former qu'un seul, tant par leur religion, leur langue, leur us et coutumes et leur identité. La chute de Ninive en 612 av. J-C et celle de Babylone en 539 av. J-C marqua la fin de leur domination politique sur leur propre terre. Leurs plus célébres rois s'appelaient Sargons, Hammurabi, Teglatphelasar, Nabuchodonosor et Abgar. Ils adoptent le christianisme dès son avénement. Jésus parla même leur langue, l'araméen dit aujourd'hui le syriaque.

Cliquez ici pour voir les photos.

La conférence du vendredi 28 novembre s'intitulait : La Mésopotamie, du début du XXè siècle à aujourd'hui

Robert Alaux décrit la situation politique mondiale du début du XXè siècle et les événements qui ont conduis à la Première Guerre Mondiale en 1914. La Turquie y participe aux côtés de l'Allemagne et l'Autriche contre les Alliés. Elle a un autre objectif de politique intérieure : éliminer toutes les minorités non-musulmanes (Grecs, Arméniens et Syriaques) de l'Anatolie. Ce génocide a été perpétré en 1915 par le gouvernement Jeune Turc contre les Syriaques (Chrétiens). Cet événement est inscrit dans la mémoire collective des Syriaques et porte le nom de Seyfo (épée). La Turquie nie ce nettoyage éthnique et mène toujours une politique segrégationiste contre tous les chrétiens vivant sur son territoire. Les quelques milliers de survivants du génocide et leurs descendants  n'ont eu d'autre choix que l'exil ou l'exode vers l'Europe et l'Amérique. Il reste aujourd'hui moins de 2000 Syriaques au Tur-Abdin, Sud-Est de la Turquie. La situation actuelle des Syriaques d'Irak s'apparente à ce qu'ils ont vécus en 1915 !  Les historiens et spécialistes de la Mésopotamie tels Robert Alaux ou Sébastiens de Courtois parlent de "derniers" Syriaques-Assyriens-Araméens.

 Cliquez ici pour voir les photos.

Accueil
Activités
Evénements
Madrachto
Genocide Seyfo 1915
Emissions Radio
Projets Européens Grundtvig
Qui sont les Syriaques ?
Bibliothèque
Contact
Formulaire de renseignements
Expo Seyfo 100
Europalia 2015 : Face à l'insulte