Le CD du Petit Office de l’Immaculée Conception

Site de la chapelle

Un peu d’histoire

Selon toute vraisemblance, le Petit Office de l’Immaculée Conception est l’œuvre d’un franciscain, Bernardin de Busto. Par la suite, il eut pour zélateur infatigable, le frère jésuite saint Alphonse Rodriguez (1532-1617). Grâce au zèle des Pères de la Compagnie de Jésus, il fut répandu et connu dans tout l’univers connu. Après plusieurs siècles de péripéties historiques, le Petit Office fut publié, indulgencié et promulgué dans sa version définitive par le Pape Pie IX, le 31 mars 1876.

Il a été fortement popularisé en Pologne au courant du XVIIème siècle, par une traduction rimée pour laquelle fut composée une mélodie inspirée du Kyriale IX Cum Iubilo pour les fêtes de la Sainte Vierge.

La version présente une adaptation de cette mélodie au texte latin. Elle est née du cœur et dans le chœur de la chapelle Saint-Rémy d’Abée en Belgique en octobre 2000, chapelle consacrée à la Vierge d’Ostra Brama, sous le titre de Mater Misericordiæ.

En 2011, cette version a été proposée et acceptée par la chorale polonaise Liquescentes de Poznan. L’enregistrement présent a été réalisé en 2012 avec le soutien et les conseils des Pères bénédictins de l’abbaye Notre-Dame de Triors, dans leur église dédiée à l’Immaculée Conception.

Le but final de la présente publication est d’en proposer une version chantée aux diverses communautés religieuses afin qu’elles puissent trouver dans cet acte de piété et de dévotion les ressources toujours renouvelées de grâces pour leur vie spirituelle et ainsi, féconder leurs différents apostolats à la première grâce de la création du monde nouveau que Dieu veut créer dans l’humanité : – Ecce nova fácio ómnia – accordée à la Vierge de Nazareth par le privilège de sa Conception Immaculée.


Mater Misericordiæ ou l’Avent de la Miséricorde divine

La Vierge miraculeuse d’Ostra Brama, représentée sur la jaquette, est l’œuvre d’un artiste peintre hollandais anonyme du XVIIème siècle. Cette peinture fut solennellement transférée en l’église Sainte-Thérèse d’Avila de Vilnius en 1671. La vénération publique de cette Vierge commença à se répandre à la suite de nombreuses grâces et faveurs miraculeuses qui la firent connaître et aimer par le peuple chrétien.

Le 2 juillet 1927, Notre-Dame d’Ostra Brama fut solennellement couronnée Reine des Cieux et Reine de Pologne. En 1934, sainte Faustine, alors qu’elle était religieuse à Vilnius, reçut surnaturellement la mission de “faire peindre un tableau, conformément à ses visions”, comme le note son confesseur. Ce tableau fut exécuté par le peintre Kazimierowski sous les indications immédiates de Sœur Faustine. Il fut présenté pour la première fois à la dévotion publique lors du Triduum de Pâques en 1935, en la chapelle même d’Ostra Brama.

Notre-Dame, Mère de la Miséricorde, appelée aussi par son Immaculée Conception, Vierge de l’Avent, a préparé l’avènement de la Miséricorde divine dans le monde. C’est une des raisons principales pour laquelle nous avons édité le présent CD « Tota Pulchra es ».



Texte latin officiel

L’église de l’abbaye

N. D. de Triors

La chapelle Saint-Rémy d’Abée

Tota Pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te!

Commander en ligne