IARU R1 à Vienne

(PC le 10 mars 2010) Le compte-rendu de la réunion du comité C5 (V/U/SHF) de Vienne des 20-21février 2010 est disponible sur le site du REF ou via le lien :http://thf.ref-union.org/c5_iaru_r1/10vienne/index.htm .

à vos agendas

(PC le 05 janvier 2010) a noter dés à présent dans vos agendas ...
13 mars 2010 : s'Hertogenbosch ou Rosmalen voir http://www.radiovlooienmarkt.nl/
25 -27 juin 2010 : Friedrichshafen voir http://www.hamradio-friedrichshafen.de/

Nouvel Arrêté Royal du 18 décembre 2009

(PC le 30 décembre 2009) Le nouvel Arrêté royal relatif aux communications radioélectriques privées et aux droits d’utilisation des réseaux fixesdaté du 18 décembre 2009 est paru au Moniteur belge de ce mercredi 30 décembre 2009. Cliquer ici et aller aux pages 82379 à 82405 (soit les pages 77 à 103 du document pdf ).

Pour nous radioamateurs, la chose essentielle à retenir est quelques définitions au début de cet AR , notamment les définitions de stations fixes, transportables, mobile et portables. Il faut aussi noter la taxe annuelle (anciennement la "taxe de contrôle") qui est maintenant de 1,2695 × 32 euros (soit 40,62 euros) pour l’ensemble des stations émettrices et quelle que soit le type de licence (licence de base ou HAREC) et les frais de dossier pour un nouveau dossier introduit qui s’élèvent maintenant à 1,2695 × 25 euros (soit 31,74 euros).

XW-1 le premier satellite radioamateur chinois

(PC le 16 décembre 2009) AMSAT Chine a annoncé le lancement du premier satellite radioamateur chinois (en lire plus).

Préparation à la réunion intermédiaire IARU-R1 à Vienne

(PC le 10 décembre 2009) Selon le site de l'IARU R1, la réunion intermédiaire (celle qui a lieu entre 2 réunions triénales) de la région IARU 1 Commission HF et Commission V-U-SHF aura lieu du 19 au 21 février 2010 à Vienne en Autriche. Les documents devant être examinés par la commission HF (C4) et par la commission V-U-SHF (C5) ont été distribués aux Managers. (en lire plus).

Un nouvel arrêté en région bruxelloise sur les normes de rayonnement mais ...

(PC le 20 novembre 2009) L' "Arrêté du Gouvernement de la région de Bruxelles capitale relatif à certaines antennes émettrices d'ondes électromagnétiques" a été publié dans le Moniteur Belge du 18 novembre 2009. Voir http://www.ejustice.just.fgov.be/mopdf/2009/11/18_1.pdf puis aller à la page 25. Pour rappel : Répondant à la demande du Président de l' UFRC, la Ministre avait fait savoir, dans sa lettre du 3 avril 2009, que les antennes utilisées dans le cadre des activités radioamateurs étaient exclues du champ d'application de cette loi ... ouff ! . L'UBA aurait également reçu une lettre similaire.

Préparation de la CMR-2012 (WRC-2012)

(PC le 22 septembre 2009) Une information intéressante concernant la préparation de la CMR-12 se trouve sur le site de l'ARRL ( en lire plus)

VHF Manager's Handbook de l' IARU Region 1

(PC le 26 juillet 2009) Michaël Kastelic OE1MCU signale que le nouveau VHF Manager's Hanbook de l' IARU R1 est disponible sur le site et qu'on peut l'y télécharger.Et même si vous n'êtes pas "manager" ce document est une mine d'informations pour tous ceux qui s'intéressent aux V/U/SHF !

Digital Voice ... sans ostracisme

(PC le 16 juillet 2009) Un nouveau contest est prévu pour promouvoir la transmission de la voix numérisée ou en d'autres termes la "Digital Voice". Ce contest débute le 25 juillet 2009 à 00h00 pour se terminer le 31 juillet 2009 à 24h00. Tous ceux qui sont équipé d'un tcvr DV peuvent y participer. Tout le monde peut y participer, c'est donc "D-STAR international" contrairement à certaines formes d'ostracisme constatées par ici ! Pour plus de détails voir http://www.icom.co.jp/world/d-contest/

"Hands On radio" ou "les mains dans la radio"

(PC le 10 juillet 2009) On trouve dans le magazine QST (ARRL) une chronique de Ward N0AX sous le nom de "Hands On Radio". Traduit littéralement "les mains dans la radio" et on trouve dans cette chronique une série d'articles indépendants (donc ce n'est pas une série ...) sur certains sujets théoriques ou pratiques de la radio. Les articles sont courts (2 pages maximum), en forme de synthèse et très bien écrits. Mais évidemment, il faut être abonné au QST pour pouvoir les télécharger sur le site de l'ARRL ( http://www.arrl.org/tis/info/HTML/Hands-On-Radio/ ). L'ensemble des 79 sujets abordés jusqu'à présent est une mine d'informations et de renseignements. Chaque sujet peut être considéré comme un rappel de ce qu'on devrait théoriquement déjà savoir.

ICNIRPcalc un programme de calcul de la distance de sécurité selon les normes ICNIRP

(PC le 8 juillet 2009) Thilo Kootz, DL9KCE a mis sur le site de l' IARU-R1 un programme qui permet de calculer la distance de sécurité minimale à partir de l'antenne et en utilisant les conditions de l' ICNIRP. Ce programme s'appelle ICNIRPcalc . Ce programme est utilisé par les radioamateurs allemands afin de soumettre leur dossier d'antennes à la BNetzA (l'équivalent de l' IBPT). C'est un programme facile et convivial avec une multitude de caractéristiques d'antennes et de câbles.

Notez que la BNetzA utilise la norme ICNIRP sans aucun facteur de précaution. Les résultats ne sont donc pas applicables à nos dossiers d'antennes. Ce programme permet de se rendre compte de ce qu'on aurait pu obtenir comme condition si notre réglementation ne tenait pas compte de ce facteur de précaution.

Une nouvelle classe de licence pour les radio amateurs allemands

(PC le 7 juillet 2009) Le DARC propose l'introduction d'une nouvelle classe de license en Allemagne. Elle sera appelée licence "K". Cette licence correspond à l' ECC Report 89. Les discussions avec le régulateur allemand doivent être finalisées.

Rappelons qu'il y a 3 niveaux de licence pour la CEPT :

a) la licence HAREC, qui est la licence complète dont le programme est définit dans la Recommandation T/R 61-02. Cette recommandation date de 1990 et qui a été revue pour la dernière fois en octobre 2004 . Cette licence est reconnue au niveau européen. En Belgique, elle correspond aux préfixes ON4, ON5, ON6, ON7 et ON8. Cette licence l'utilisation sans document particulier (à l'exeception de sa licence d'origine) de sa station (mobile ou portable) dans quelques 46 pays européen (c'est la Recommandation T/R 61-01), mais ceci pour de courts séjours. Cette licence HAREC permet aussi d'obtenir un indicatif dans un pays étrangé en cas déménagement par exemple.
b) la licence novice décrite dans le document ECC Report 32 (Septembre 2005). Il n'existe aucun examen belge (IBPT) qui correspond à cette classe. 
Il n'existe aucun préfixe belge correspondant à cette classe.
c) enfin la nouvelle licence de base (en anglais on parle d' '"entry level") décrite dans le document ECC Report 89 (Octobre 2006).
 A la lecture de ce rapport on constate que le programme de l'examen corrrespondrait à la licence ON3, mais ceci devrait être confirmé par l'IBPT.
Une seconde bonne nouvelle concernant les normes de rayonnements
(PC le 20 juin 2009) Afin de compléter une information précédente concernant les nouvelles normes de rayonnement, il faut également souligner que lors de l'Assemblée Générale de l'UBA (le 9 mai 2009 à Ostende), son Président, Claude ON7TK a indiqué les démarches entreprises par l'UBA, ainsi que les résultats obtenus. Ces résultats vont bien évidemment dans le même sens c-à-d le fait que les radioamateurs ne sont pas soumis, ni à la Circulaire de la Région Wallonne, ni à l'Ordonnance de la Région de Bruxelles-Capitale. Voir rapport de l' AG. Merci aussi à l' UBA.

Encore une intrusion dans la bande radioamateur 430-440 MHz

(PC le 8 juin 2009) Le DARC rapporte (http://www.darc.de/user-cgi/user.pl?Aktion=langtext&Key=1374 ) que l'agence des télécoms des Pays Bas aurait autorisé l'installation de système DGPS dans le segment 438-440 MHz et ceci de façon non coordonnée.

Il y avait déjà les appareils à courte portés non spécifiques (entendez par là les télécommandes, ouvre-portes, ...) mais qui ne fonctionnent que pendant la seconde où on appuye sur le bouton, les PMR qui ne fonctionnent que pendant quelques minutes, les ISM. Mais maintenant ces systèmes DGPS fonctionnent en permanence. Alors à force de grignoter que restera-t-il de notre bande 70 cm ?

Bientôt le tradionnel rendez-vous international des radioamateurs à Friedrichshafen

(PC le 7 mai 2009) Comme chaque année, la rencontre internationale des radioamateurs aura lieu aux bords du lac de Constance à Friedrichshafen, et ce du vendredi 26 juin au dimanche 28 juin 2009. Avec plus de 17.000 visiteurs c'est très certainement le plus important évenement radio amateur d'Europe. Avec sa grande brocante, ses conférences, du matériel neuf et d'occasion, ses rencontres avec des radiomateurs, et son air de vacances ... c'est donc l'événement à ne pas manquer ( voir http://www.hamradio-friedrichshafen.de/html/en/index.php ).

Nouvelle présentation pour le site Internet de l'UBA
(PC le 1er mai 2009) Le site de l' UBA fait peau neuve : voir http://www.proto6.new.uba.be/fr/ . La première impression est bonne, espérons qu'on y trouve plus de nouvelles pour les radioamateurs qu'il n'y en a eu sur l'ancien site ...
Une très bonne nouvelle lue sur le site de l' UFRC
(PC le 16 avril 2009) Rappelons tout d'abord deux textes de loi :
  • une ordonnance de la Région de Bruxelles-Capitale (datée du 1er mars 2007), s'intitulant "Ordonnance relative à la protection de l'environnement contre les éventuels effets nocifs et nuisances provoqués par les radiations non ionisantes" .
  • et une Circulaire Ministérielle de la Région Wallonne relative à l'installation ou à la modification des stations relais de téléphonie mobile. Cette circulaire limite la densité de puissance à 0,024 W/m² (soit 3V/m).

Toutefois, il faut préciser que j'ai fait un résumé qui reprend les différentes normes et les textes de lois, ainsi qu'une série de liens vers des sites divers qui traitent des dangers des rayonnements électromagnétiques vus, entre autres, par des politiciens et par des associations de défenses de l'environnement. Ce document n'a pour seul but que de retrouver plus facilement les documents originaux tout en y ajoutant quelques commentaires personnels (voir le document ). C'est un document évolutif en fonction des nouvelles informations connues.

Concernant l'Ordonnace de Bruxelles-Capitale et de la Région Wallonne, la question était de savoir si les radioamateurs étaient concernés par ces deux textes. Bien que le texte de la région wallonne spécifiait clairement qu'il ne s'agisssait que des pylônes GSM, le texte de la région Bruxelloise était plus vague et aurait pu être être interprété de plusieurs façons. Or une loi ne s'interprète pas. L' UFRC a donc posé directement la question aux Ministres concernés et elle a obtenu des réponses qu'elle publie sur son site Internet (voir Portail/... ) . Réponse de Bruxelles-Capitale du 3 avril 2009 et Réponse de la Région Wallonne .

Tant pour la Région Wallone que pour la Région de Bruxelles-Capitale, les réponses sont très rassurantes : ces deux textes ne concernent pas les radioamateurs.

Merci à l' UFRC !

Communication de l'IBPT concernant les dossiers d'antennes
(PC le 21 mars 2009) Voici une communication de l' IBPT du 20 mars 2009 concernant le suivi à donner à l'arrêt de la Cour Constitutionnelle à propos des normes d'émission des antennes émettant entre 10 MHz et 10GHz voir . Si vous voulez plus d'info sur la nouvelle problématique des normes de rayonnement des antennes, envoyez-moi un e-mail.
VE6SH, nouveau Président à l IARU
(PC le 12 février 2009) Selon le DARC (une source d'information que l'on peut qualifier de sûre ... ) le Dr Larry Price W4RA ne s'est plus représenté au poste de Président de l' IARU. C'est maintenant Tim Ellam VE6SH qui a été élu à ce poste.
L' APRS, la fin de l'histoire ....
(PC le 6 février 2009) Au mois de septembre 2008, une dizaine de radioamateurs ont eu des problèmes avec l' IBPT en ce qui concerne leur station APRS. L' IBPT vient maintenant de publier un communiqué qui confirme ce que j'ai dit précédemment à ce sujet:
  1. le radioamateur doit être présent
  2. s'il n'est pas présent il faut demander un indicatif ON0 via une des associations de radioamateurs
  3. et c'est nouveau mais tout à fait logique : l' APRS ne peut être utilisé de ne peutpas entrer en concurrence avec des systèmes commerciaux?
Donc un "happy end" !

le dernier week-end "complet" ...

(PC le 6 décembre 2008) Certains contests ont lieu systématiquement le premier week-end d'un certain mois. Il est facile de prévoir les contests à l'avance, pas de problème. Parfois c'est le deuxième week-end , là aussi pas de problème. Mais en ce qui concerne le dernier week-end, c'est un peu plus délicat, car celui-ci peut tomber "à cheval" sur deux mois. Le samedi peut être le 30 (ou le 31 ...) d'un mois et le dimanche peut être le 1er du mois suivant. Pour éviter que les contesteurs ne se retrouvent ensemble à faire des contests différents les mêmes jours, et pour éviter les confusions, les organisateurs de contests ont utilisé la notion de dernier week-end complet, ce qui veut dire que le samedi et le dimanche doivent être dans le même mois. Ceci est vrai par exemple pour le CQ DX ou le CQ WW. Mais pour d'autres contests ce n'est pas la règle. Allez savoir pourquoi ...

Conférence IARU-R1 de CAVTAT en Croatie

(PC le 30 novembre 2008) Les Conférences IARU R1 ont lieu tous les 3 ans et précisément cette année il y en avait une à CAVTAT en Croatie. On en a pas beaucoup entendu parlé avant et pendant. Elle vient de se terminer le 21 novembre 2008 et on trouve maintenant tous les documents, y compris le rapport final, sur le site de l' IARU-R1, plus précisément sur http://www.iaru-r1.org/Cavtat%20papers.htm (j'avoue c'est pas toujours facile à trouver et on n'en a pas fait beaucoup de publicité)

Pour rappel : la commission C2 est concernée par les aspects financiers, la C3 par les aspects généraux du radio amateurisme, la C4 par tout ce qui est dessous de 30 MHz et la C5 par tout ce qui est au dessus de 50 MHz.

Le document le plus intéressant est le compte rendu final (http://www.iaru-r1.org/CT08_Cavtat%20Final%20plenary%20minutes.pdf). De la lecture de ce document, on peut retenir essentiellement que ...

  • les nouvelles balises en dessous de 14 MHz ne sont pas encouragées
  • la nécessité de s'investiguer dans les problèmes relatifs à la libéralisation du spectre (NDLR : depuis les années 1995, la Commission Européenne veut libéraliser l'ensemble du spectre radioélectrique, en le donnant au "plus offrant", comme on n'a rien à offrir nous sommes en grand danger !)
  • 2 fréquences pour le trafic QRP : 18.130 MHz et 24.950 MHz
  • fréquences pour la parole numérisée : 3.630 , 7.070, 14.130 , 21.180 et 28.330 MHz (ces fréquences sont harmonisées avec la Région 2) ainsi que 18.150 et 24.960 MHz
  • puisque la bande 40 m a été étendue jusque 7.200 MHz par la WRC2003, il faut redéfinir un nouveau plan de fréquences en 40 m. De façon très simplifiée : 7.000 à 7.040 pour la CW (avec une BP = 200 Hz) et 7.050 à 7.200 tous modes, donc aussi la SSB ( avec une BP = 2700 Hz). Voir détails dans le document original.
  • d'encourager les membres (= radioamateurs) de travailler sur la base de non interférence (NIB : Non Interference Basis) et d'éviter les brouillages volontaires
  • les fréquences simplex pour la voie numérisée (encore appelé DV Digital Voice, ou en clair des systèmes tel le D-STAR de ICOM, ...) 50.630 , 145.375, 433.450 et 1297.725 MHz puissent être utilisées pour la FM ou pour le DV.
  • une série de changements dans les bandes 23 cm et au delà (voir les textes originaux).
  • quelques modifications concernant les fréquences EME
  • une définition de "remote station", de même que "Internet Voice Gateways" (NDLR : de telles définitions et une reconnaissance de ces modes de communications au niveau IARU est très intéressante pour défendre notre position, par exemple pour le système Echo Link ou pour l' APRS, vis à vis de l'IBPT).
  • 432.500 MHz qui était une fréquence pour la SSTV devient également à l'usage pour l'APRS
  • APRS en bande étroite (1 kHz) sur 50.400 , 70.030 (pas en Belgique!) et 144.490 MHz.
  • l'IARU demandera aussi à l'UNESCO que le service radioamateur soit reconnu et protégé
  • une proposition pour encourager la participation au JOTA
  • une proposition pour encourager les aspects de communications d'urgence et intervenir auprès des administrations (= IBPT pour nous) afin d'autoriser le trafic pour tiers (en relation avec GAREC)
  • quelques modifications en ce qui concerne l'ARDF
  • et une proposition pour que la publication sur l'éthique des communications entre radioamateurs soit largement distribuée

Voila donc en quelques lignes ce qui me parait le plus intéressant. Pour plus de détails voir le site de l'IARU-R1 où on trouve tous les documents.

Voir aussi les sites des associations soeurs, notamment du DARC http://www.darc.de/ausland/new/iaru/CV2008/ ou du REF http://accueil.ref-union.org/cavtat_1.pdf, http://accueil.ref-union.org/cavtat_2.pdf et http://accueil.ref-union.org/cavtat_3.pdf

Des publications pour radioamateurs en français ...

(PC le 15 novembre 2008) La revue NMRevue existait déjà sous forme "papier" depuis plusieurs dizaines d'années grâce à la persévérance de Guy ON5FM son rédacteur. On y trouvait de nombreuses nouvelles et quelques articles techniques très intéressants. Bien sûr le tirage était limité, mais c'était toujours avec beaucoup de curiosité qu'on découvrait chaque numéro. On y trouvait tout ce que l'on ne trouve pas dans la revue de l'association dite "nationale".

Avec les technologies modernes, NMRevue a été publié sous forme électronique (url). On s'est très vite adapté. La distribution dépassait les limites de la section de Namur pour atteindre un grand nombre de radioamateurs belges. Mais ce n'est pas tout, Gaston ON8DG prenant les choses en main, comme on dit, a retravaillé le site de la section de Namur pour lui donner un tout nouvel aspect (http://www.onham.com/nmr/). Saluons le superbe design, des articles toujours aussi intéressants, une volonté d'informer non seulement les radioamateurs de la section de Namur, mais aussi tous les radioamateurs francophones puisque NMRevue se lit aussi en France et en Suisse.

Autre phénomène: la disparition de Ondes Magazines, version papier, et la naissance de HAM-MAG, sous forme électronique et gratuit ! (http://ham.france.free.fr/)

L' APRS... une tornade dans un verre d'eau
(PC le 2 octobre 2008) On ne peut que marquer son accord avec les affirmations suivantes :
  1. une station de radioamateur ne peut fonctionner qu'en présence du radioamateur mais il y a une exception pour les balises et les relais
  2. un radioamateur possédant une licence de base (ON3) ne peut pas utiliser un émetteur home-made, ni un émetteur modifié
Par contre
  1. la présentation d'une station de radioamateur sur un carte d'un site APRS n'implique pas nécessairement que ce radioamateur ait utilisé une fréquence des bandes radioamateurs pour tranmettre cette information. On peut très bien faire apparaître la position "at home" en utilisant son ordinateur "at home" et en étant connecté via Internet. Et en même temps être "mobile" et transmettre sa position via une fréquence radioamateur.
  2. il n'est pas interdit à un radioamateur d'utiliser une station automatique sous son propre indicatif à condition qu'il soit présent près de son émetteur. On peut évidement discuter longtemps sur les termes "près de son émetteur" : on pourrait dire que près de son émetteur signifie que l'opérateur se trouve "dans son shack" ou "dans la maison" ou "dans l'appartement", en tous cas il dit se trouver à l'adresse indiquée sur sa licence. Pour décrire les relais et les balises l'AM utilise d'ailleurs les termes "station automatique sans opérateur", par conséquent une station automatique AVEC opérateur ne relève pas de ces articles spécifiques qui imposent un indicatif du type ON0. En tous cas un émetteur avec un module APRS dans un véhicule, doit être coupé si on quitte le véhicule.
  3. et pour le suffixe, quatre suffixes ont été définis dans l'AM ( /M /MM /P /A) , tous sont caractérisés par la "/" et rien n'interdit d'utiliser d'autres préfixes. Par conséquent les SSID utilisés en Packet Radio (et aussi en APRS) n'ont rien d'illegal. Par conséquent aussi, lorsqu'une station APRS est utilisée en mobile, il faut que ce /M apparaisse quelque part et l'endroit le plus approprié est (probablement) dans le message.
Une réglementation radioamateur doit rester être assez ferme en ce qui concerne l'accès à la licence ( c-à-d l'examen), les bandes de fréquences et les puissances autorisées, le type d'informations transmises (relative à la technique, à la radio ou à des informations généralement quelconques tout en évitant les sujets délicats ...). Mais une réglementation radioamateur doit également rester assez souple de sorte que toute expérience dans le domaine des radiocommunications soit également possible. Voilà donc mon opinion, et je la partage !
17100 visiteurs à F'hafen
(PC le 17 juillet 2008) Il y a eu 17100 visiteurs à HAM RADIO à Friedrichshafen. Il nous semble que le nombre de visiteurs belges était un peu plus bas que précédemment, ... mais peut-être le prix du carburant y est-il pour quelque chose ! Et pour point de comparaison il y a eu 17253 visiteurs à la HAMVENTION à Dayton (Etats-Unis).
53ème UKW tagung de Weinheim : 13 septembre 2008
(PC le 10 juillet 2008) Encore une date à retenir : celle de la 53ème édition des journées VHF-UHF toujours appellées "Weinheim", mais qui se déroulent maintenant dans une commune proche, c-à-d Bensheim (N49° 40' 19" E008° 36' 17" ) . Même si le radio club qui l'organise, DL0WH, est essentiellement passionné par les VHF-UHF (les UKW ou Ultra Kurze Welle), on y trouve aussi tout ce qu'il faut pour le décamétrique. Plus petit que Friedrichshafen, mais toujours très intéressant. Et puis c'est une occasion de profiter des derniers rayons de soleil dans la merveilleuse Weinstrasse. Voir http://ukw-tagung.com/
Elargissemement de la bande 160 m

(PC le 4 juillet 2008) Voici une bonne nouvelle qui nous a été annoncée en primeur : L'IBPT a décidé d'autoriser les titulaires d'une licence radioamateur A ou C à utiliser la bande de fréquence 1875-2000 kHz sur base secondaire avec une puissance de 10 Watts. Pour plus de détails voir : http://www.ibpt.be/fr/423/ShowDoc/2840/Décisions/Décision_concernant_l_accès_a_la_bande_de_fréquenc.aspx

Donc, nous avions déjà 1810 à 1850 kHz avec 150 W avec le statut S/PEX
et 1850 à 1875 kHz avec 10 W et avec le statut S
et on vient d'obtenir en plus 1875 à 2000 kHz avec 10 W et avec le statut S

Ndlr : Vous avez bien lu dix watts et pas un kilowatts ou plus !

D-STAR

(PC le 20 avril 2008) Quelques dates marquent le radioamateurisme, c'est ainsi qu'on a pu retenir 1955 pour l'introduction de la SSB, 1978 pour le Packet radio, et quelque part dans les années 2000 la Software Defined Radio (SDR).

Mais 2001 n'a apparement pas fait beaucoup d'échos dans les milieux européens. Pourtant, c'est en 2001 qu'on a vu le lancement de D-STAR ( Digital Smart Technologies for Amateur Radio ). Initiative de fabricants de transceivers pour radioamateur, c'est peut-être aussi la première fois que l'on voit un consortium de fabricants pour une norme commune.

En bref : La voix est transmise à 3600 Bd, mais on peut aussi transmettre des données à 1200 Bd en 2m/70 cm et jusqu'à 128 kb/s en 23 cm, et il est possible de faire une passerelle via Internet.

Voir entre autres : http://www3.sympatico.ca/mrobicha/D-Star.htm , http://forum.dstar-france.org/ , http://www.dstarusers.org/, http://www.rdxc.com/monblog/doc-dstar-fr.pdf , http://www.leodium.ulg.ac.be/cmsms/index.php?page=d-star-repeater, http://www.jfindu.net/DSTARRepeaters.aspx

"Amateur Radio a European Ressource" une exposition au Parlement Européen
(PC le 4 mars 2007) Cette exposition aura lieu du 5 au 9 mars et elle est organisée par Gaston ON4WF. Le but est de sensibiliser les parlementaires européens ainsi que toutes les personnes qui travaillent au Parlement en montrant tous les potentiels des radioamateurs. Ce n'est donc pas une exposition pour le grand public. Pour info voir DARC ou EUROCOM newsletter
Suppression de l'examen de télégraphie au pays de Samuel Morse

(PC le 3 mars 2007) Le 23 février 2007 fut une date importante pour les radioamateurs américains. En effet depuis lors, l'examen de Morse n'est plus obligatoire. "A la belle époque", il y avait des examens de Morse à 20 mots/minute pour les "extra", à 13 mots/minute pour les "advanced" et les "general" et à 5 mots/minute pour les "technician". Après la WRC 2003, il y a eu une période transitoire avec un seul examen à 5 mots/minute, mais maintenant tout cela est fini, il n'y a plus d'examen de télégraphie au pays de Samuel Morse ...

Dans les jours qui ont suivi, le nombre d'examens organisés par les VEC ( Volunteer Examiner Coordinator) a très fortement augmenté et la FCC a été submergée de demandes.

Bien sûr celà intéresse peu ceux qui suivent le vol des cigognes par radio ;-))

Un nouvel AR en remplacement de celui du 15 octobre 1979

Vous vous souvenez de l' Arrêté Royal du 15 octobre 1979 relatif aux radiocommunications privées ? Et bien cet AR va être remplacé par un nouveau, mais avant d'être vôté, il est publié pour consultation. Vous le trouverez sur le site de l' IBPT ( http://www.ibpt.be/fr/1/Home/Accueil/Accueil.aspx ) puis choisir Radiocoms puis Publications puis Consultations ou télécharger le ici en français (of in het Nederlands).

Parmi les nouveautés :

  • pour les radioamateurs, la taxe de contrôle deviendra une taxe unique de 32 euros.
  • une meilleure définition des stations fixes, mobiles et portables
  • une meilleure définition de la puissance

 

Faisons le point sur les licences radioamateurs

Tout le monde devrait connaitre

  • la Recommandation T/R 61-01 de la CEPT qui définit le principe de la réciprocité et la possibilité d'utiliser une station de radioamateur à l'étranger (plus précisément dans les pays qui ont adopté la Recommandation),
  • et la Recommandation T/R 61-02 de la CEPT qui définit le programme de l'examen c-à-d l' Harmonised Amateur Radio Examination Certificate ou HAREC

mais ce n'est pas tout, il y a aussi de nouvelles propositions CEPT (dont on ne parle presque pas, allez savoir pourquoi ? )

  • le Rapport 32 (septembre 2005) qui définit une licence novice : Il s'agit d'un programme d'examen d'un niveau intermédiaire entre la licence de base et la licence HAREC. Elle a été adopté par l'Allemagne (préfixe DO), par les Pays-Bas (PD), par la Suisse (HB3) et par le Danemark (OZ), mais d'autres pays sont prêts à suivre le mouvement. En Allemagne par exemple, les privilèges pour ces stations novices sont :
    • 1810-1850 kHz 100 W PEP, 1850-1890 kHz 75 W PEP, 1890-2000 kHz 10 W PEP;
    • 3500-3800 kHz, 21000-21450 kHz et 28000-29700 kHz : pour toutes ces bandes 100 W PEP;
    • 2m et 70cm 75 W PEP et
    • 10,0-10,5 GHz 5 W PEP
    • ou en d'autres termes : pas de 7 MHz, pas de 14 MHz, pas de bandes WARC, pas de 23 cm, pas de 13 cm
    • l'idée est donc (plutôt que de réduire la puissance) de ne pas autoriser l'accès sur 2 bandes "populaires" que sont les bandes de 7 et 14 MHz.

Les radioclubs allemands organisent des cours pour cette licence et ces cours durent deux jours. Probablement deux jours bien remplis, mais puisqu'ils le font nous devrions pouvoir le faire aussi. Passer de l'organisation de la licence de base (telle que nous la connaissons) à la licence novice ne devrait pas être très difficile, puisque l'infrastructure et le rythme existent déjà.

  • la Recommandation (05)06 (Octobre 2005) qui établit la réciprocité entre les pays qui ont adopté la licence novice. Evidemment celà ne concerne que les DO, les PD, les HB3, les OZ.
  • le Rapport 89 (Paris, octobre 2006) qui définit un niveau d'entrée qui serait semblable à la licence de base à la belge.

Entre les ON1 qui sont devenus ON4, les ON1 qui sont restés ON1 , les ON2 qui sont devenus ON3 , les vrais ON3 (ceux qui ont passé l'examen à partir de 2005), les vrais ON4 (ceux qui ont passé l'examen avant août 2003) et ces deux nouvelles classes de la CEPT, il serait bien utile de faire le point. Et dire que la CEPT avait tout fait pour harmoniser les licences des radioamateurs ! Mais bref vous voilà informés.

News concernant la licence de base

Tout comme en Angleterre, la bande 10m sera bientôt (octobre 2006 ?) également accessible aux ON3 (voir nouveau tableau) . D'où de nouveaux horizons avec le Ten-Ten par exemple

Une très belle présentation Power Point sur la Foundation licence.

Des cours sont toujours organisés dans les sections de l' UBA, mais en cas de difficulté vous pouvez me contacter.

Un concours original de la section ON6BS : "Texte à t'aime: thème le radioamateurisme" ...

Pour une fois, il ne s'agira pas de sortir le plus gros amplificateur linéaire, ou de lire le réglement entre les lignes pour voir comment on peut tricher sans tricher, non-non, il s'agit d'un concours qui récompensera celui qui présentera le meilleur texte sur notre hobby ... pour en savoir plus ... Flash Informations et En quelques mots et Annonce FR + NL

Questions de l'examen pour la licence de base

Le Radio Club de Binche ON7RY présente sur son site un ensemble de 240 questions dans le but d'aider les candidats à la licence de base ON3... voir http://site.voila.fr/on7ry/03activity01.html .

2 choses très importantes ...

Deux choses très importantes au niveau radioamateur en Belgique:

- l' ON3 est maintenant une chose acquise et les premières licences ON3 sont déjà distribuées

- les radioamateurs belges peuvent maintenant utiliser le segment 7,1 à 7,2 MHz mais avec le statut d'utilisateur secondaire . Pour obtenir le statut primaire, il faudra encore attendre jusqu'en 2009

ces deux privilèges ont été acquis grâce aux démarches de l' UBA et plus précisément de John ON4UN, mais aussi grâce aux bonnes relations entre l' UBA et l' IBPT.

 
 
Mise à jour 10/03/10