l'ART
                  d'ETRE(s) DIFFERENT(s) a.s.b.l.

l'ART d'ETRE(s) DIFFERENT(s) a.s.b.l.

                                            le prochain spectacle
Mais
                      va-t-on jouer ce soir
le dimanche 30 septembre 2018 à
                      15h00 au Théâtre de Joli Bois





Ateliers
                      Théâtre 2017-2018
le 2 juin 2018
Promenons-nous dans le Bois
l'Eveil de la Terre
^ Pour les photos du spectacle des ateliers 2017- 2018 cliquez sur la vignette de l'affiche ^


Mais... va-t-on jouer ce soir ?


La troupe est prête à jouer… Mais une heure et quart avant de passer en scène que de péripéties, d'obstacles, d'impossibilités, d'agitation, de trouvailles, pour arriver peut-être à jouer.
...Venez voir et vous saurez si on joue ce soir !

au Centre Culturel d'Auderghem
le 02 décembre 2017 à 20h00



adultes 12€, enfants, étudiants et ABCD 8€

réservations au 02.673.01.28, 0486.35.65.07

émail: beghin.jacqueline@skynet.be

Une création collective, écriture et mise en scène Jacqueline Beghin

avec
    
Johan Devesse,  Monique Gourdinne,  Natacha N’Kosi,  David Brodsky, 
Maurice Chabot, Carmelo de Decker,  Jacqueline Beghin, 
Benjamin Vandewaelle,  Félix Kempf,
Mathilde Kempf, 
Marie-Paule Guissard,  Bernard Nissen, 
Yves Hermans,  François Pollet, 
Patricia Cala,  Nicolas Fernandez, 
Taïna Genin,  Florence Duvivier, 
Fanchon Wellemans,  Bruno Cogels, 
Sarah Navarro,  Yves Detry, 
Alain Cantillana,  Gérard Waterschoot, 
Joël Kempf.

LE RETOUR DE ROSALIE
La
                                        troupe est prête à jouer… Mais
                                        une heure et quart avant de
                                        passer en scène que de
                                        péripéties, d’obstacles,
                                        d’impossibilités, d’agitation,
                                        de trouvailles, pour arriver
                                        peut-être à jouer.




Le Secret de Salaga
          ^ Pour les photos du spectacle,



Théâtre de Joli Bois le samedi 15
                                et dimanche 16 octobre à 15h00
cliquez sur la vignette de l'affiche ^



Théâtre de Joli Bois
                                le samedi 15 octobre 2016 à 15h00,
                                l'Oiseau Vert de Carlo Gozzi
des
                                courts metrages coup de cœur choisis
                                dans
le catalogue de l’ asbl EOP! Théâtre de Joli Bois le dimanche 16
                                octobre 2016 à 15h00, l' AED fait son
                                Cinéma

L'Oiseau Vert de Carlo Gozzi
4 acteurs 28 personnages

Par ordre d’entrée en scène

Dario Pinchetti
Nicolas Fernandez
Johan Devesse
Georges Pollet
Bruno Cogels
Carmelo de Decker
David Brodsky
Maurice Chabot
Monique Gourdinne
Natacha n’Kosi
Jacqueline Beghin
Félix Kempf
Taïna Genin
Benjamin Vandewalle
Marie-Paule Guissard

Mathilde Kempf
Sarah Navarro
Bernard Nissen
Françoise Wellemans

Patricia Cala
Yves Hermans
François Pollet
Valérie Lemasson
Roxane Reard

Musique et bruitage :
Chris Devleeschouwer
L’oiseau vert est une fable, un conte.
Une rencontre entre humains et monde féérique. La constante lutte de pouvoir entre la puissante Ogresse Créonta et son amie la terrible fée Serpentine, face au roi sorcier devenu Oiseau vert et son assistant Calmon, statue rebelle, entraîne à sa suite le royaume de Monterotondo.
Le Roi Tartaglia, revenu de guerre après 18 ans, apprend la disparition de sa femme Ninette.
Il est inconsolable ! La reine Tartagliona, sa machiavélique mère, a enterré Ninette vivante
en dessous de l’évier! Que sont devenus les jumeaux, enfants de Tartaglia et de Ninette?
Et si la patience de l’espoir, la constance de la fidélité, la ruse et le sourire de l’amour
l’emportaient ? Peut-on échapper à un destin cruel, se défaire de liens qui nous désespèrent,
et retrouver la liberté et le bonheur ? Et si le désir de vivre, de se battre et d’aimer était
plus fort que la magie destructrice ?
L’Histoire de l’Oiseau Vert, adaptée pour la troupe de l’Art d’Être(s) Différent(s), nous invite à oser le rêve de changer notre destin, à choisir le défi de la confiance, à vouloir gagner notre liberté envers et contre tout, à prendre, par amour, des risques insensés plutôt que de baisser la tête et de s’avouer vaincu.



Pour les photos du spectacle,  cliquez sur la vignette de l'affiche
Personne n’a plus
                                    peur de personne Métamorphoses

"en passant"
Exposition de Photographies
Jacqueline Beghin; Lana Van Langendonck;
Maguelone Kempf; Carmelo de Decker;
Gilles Dias; Dominique Rodenbach.

"en
                                passant" Exposition de
                                Photographies Jacqueline Beghin; Lana
                                Van Langendonck; Maguelone Kempf;
                                Carmelo de Decker; Gilles Dias;
                                Dominique Rodenbach. "en
                                passant" Exposition de
                                Photographies Jacqueline Beghin; Lana
                                Van Langendonck; Maguelone Kempf;
                                Carmelo de Decker; Gilles Dias;
                                Dominique Rodenbach.

L'exposition présente des photographies réalisées à Watermael-Boitsfort lors d'un stage organisé par l'ART d'ETRE(s) DIFFERENT(s) ainsi qu’un voyage photographique en noir et blanc
à travers l'Europe.

 

Les photographes:


Jacqueline Beghin; Lana Van Langendonck; Maguelone Kempf; Carmelo de Decker; Gilles Dias; Dominique Rodenbach.

 

vernissage le mercredi 27 avril 2016 à partir de 17h00.

L’exposition est visible du jeudi 28 avril au dimanche 15 mai 2016,


du mercredi au samedi de 14h00 à 18h00,

les dimanches et jours fériés de 10h00 à 14h00.

 

le lieu:


7 rue Gratès (place Keym) 1170 Bruxelles

(dans les bâtiments du Centre culturel La Vénerie-Espace Delvaux)

Bus 95, 41, 17 parking gratuit en face de l’Espace Delvaux


L'ABCD, Association
                          Bruxelloise et Brabançonne des Compagnies
                          Dramatiques
vidéo, les coulisses de l'Oiseau
                                  Vert


petite histoire de l'asbl
aed

le Roi Lear
Monsieur Jourdain









L’invitée: Jacqueline Beghin

L’oiseau vert, de Carlo gozzi, c’est un conte féerique, adapté pour les 24 comédiens de l’Art d’Etre(s) Différent(s). Une asbl bruxelloise qui propose donc ce spectacle exceptionnel, et à plus d’un titre, demain à la Maison de la Culture de Namur. Pour en parler ce soir, Jacqueline Beghin.
L’invitée:
                                  Jacqueline Beghin par Télévision Canal
                                  C · novembre 20, 2015

Pas de différences sur scène

L’ASBL "L’art d’être(s) différent(s)" est une troupe de théâtre un peu particulière. Elle se compose, en partie, de personnes handicapées. Grâce à elle, des individus avec des problèmes physiques ou mentaux peuvent monter sur scène et jouer des pièces de théâtre. Comme "L’Oiseau Vert" de Carlo Gozzi. 
Pas de
                                  différences sur scène par Télévision
                                  Canal C · novembre 24, 2015



      
       L’Art d’Être(s) Différent(s) a présenté son tout premier spectacle en 1983 au Centre culturel d’Auderghem :
 

« Le petit Noël et les gitans » joué par des enfants handicapés issus de l’Ecole spéciale Schaller, avenue Schaller à Auderghem.

 Depuis 1983 nous avons présenté des dizaines de spectacles comme Don Juan et Le Bourgeois Gentilhomme de Molière,  le Revizor de Gogol, Le cercle de Craie de B. Brecht : tous adaptés afin que chaque acteur puissent jouer.  L’épanouissement, les progrès CONSTANTS du  travail théâtral, la valorisation, les défis, le bonheur de tous nos acteurs différents harmonieusement mélangés d’ enfants, de jeunes, d’ adultes, de personnes âgées,  réjouissent année après année les parents, familles, amis et autres spectateurs au cœur ouvert.

La non- exclusion, le sourire, le DEFI,  l’amitié , un autre  regard, le mieux- être, le mieux - jouer , l’alternative à l’excellence à tout prix,  toutes ces valeurs que nous vivons  au sein de la troupe mettent les pendules à l’heure.

Il est peut-être temps de s’interroger sur un certain fonctionnement de notre société faite souvent d’exclusions, de jugements, de  rejets, de dévalorisations. Par rapport à quoi ? A la richesse, à la suprématie de l’intelligence, à la réussite, à la naissance , à notre niveau de culture ? Ce fonctionnement porte ses souffrances.

Certains pays font le choix du bonheur . Ce choix intelligent  tend lentement mais sûrement à remplacer la recherche du profit à tout prix  d’ un capitalisme aveuglé. Ce temps de changement que nous nommons crise apporte inquiétudes, angoisses, douleurs mais  aussi de nouveaux bonheurs basés sur l’humain, la force du cœur, la générosité.

 L’Art d’Être(s) Différent(s) vous invite à goûter à ce bonheur .


En 1973,

Nous étions venus, deux comédiens et moi,  jouer lors d’une fête scolaire de l’Ecole Schaller à Auderghem, enseignement spécial.

Spontanément, deux à trois enfants sont montés sur la scène pour jouer avec nous. C’était imprévu ! Leur « montée » fut symbolique.


DES ENFANTS HANDICAPES ONT EXIGE  DE JOUER . Je parle des retombées de cette montée sur scène.

 Car depuis lors, les demandes de devenir acteurs, de  jouer des spectacles pour un public n’a jamais cessé.

D’années en années, les progrès, le bonheur de jouer et de créer des spectacles n’a fait que croître, sans arrêt d’ailleurs.

Maintenant, ils sont adultes, bien d’autres se sont joints aux anciens et surtout l’idée du mélange s’est exprimé : personnes handicapées et autres non handicapées, personnes âgées, adultes et aussi des enfants.

L’Art d’Être(s) Différent(s) , c’est tout simple : rassembler des personnes différentes dans une formation continue d’acteurs. Ce mélange est tellement heureux. Au fond de nos cœurs nous le savons que chacun fait partie de notre société. L’exclusion nous attriste ou révolte. Accueillir et  être  accueilli, aimé, RECONNU, valorisé nous donne une joie et un bonheur profond,  c’est quelque chose de normal et de JUSTE.   Nous voir tous respectivement dans un mieux -être théâtral social et humain, savoir que chacun a sa place, joue dans un spectacle, se surpasse pour que la pièce soit belle, savoir que des spectateurs viendront nous voir, c’est pour tous, et surtout pour  les personnes handicapées : exister et réussir qqch. Enfin  regardé autrement !  Pour et dans la société.

C’est casser les préjugés, les exclusions, les jugements, le mythe de la seule excellence, c’est être, handicapé ou pas, un acteur de théâtre qui se donne à son public.


Ce n’est pas difficile, c’est simple et tellement heureux !

 

Jacqueline  Beghin


Feux FolletsLe Roi
                                      LearCeux qu'on attendaitLe Roi LearLa Tour de MonocasseLa Tour de Monocasse
****************************************************************************
Union dramatique et
                                        philanthropique de Bruxelles