La TOYOTA 1000

 

Vous souvenez-vous cette voiture?  Très populaire dans les années '70, aujourd'hui elle a quasi disparue de nos routes!  Comme beaucoup de ses "soeurs", elle est souvent boudée des collectionneurs sans doute parce qu'elle est Japonaise, populaire et pas chère!

  C'est pour cette raison que aujourd'hui, ce site lui consacre quelques pages et je suis certain qu'elle en étonnera plus d'un et qui sais peut-être aurez-vous le coup de foudre pour cette petite tigresse tout comme moi, il y a près de quinze ans.

HISTORIQUE

Toyota Motors Company

  A début du siècle (dernier maintenant!), la firme fondée par Sakichi TOYODA n'a rien avoir de près comme de loin au secteur automobile, c'est un constructeur de métiers à tisser!  C'est qu'en 1933 que le nouveau département automobile de la Toyoda Loom Works construit sa première voiture.  Les facilités financière que le gouvernement japonais va accorder aux entrepreneurs nationaux en 1936 va contribuer au succès de la firme qui en 1937 va s'appeler TOYOTA Motors Company.

  Toyota est numéro un au Japon et s'attaque au marché américain en 1957, à l'Europe en 1967 et en Afrique au début des années '70.  Les productions ne cesse d'augmenter et en 1971, Toyota est numéro trois mondial avec une production annuelle de plus de un million de véhicules, une gamme de près de 50 modèles eux-mêmes proposés dans de multiples versions afin de faire face aux attendes dans n'importe quel pays.  Tout en restant dans le classique, les Toyota sont robuste et ont un rapport qualité/équipement/prix particulièrement intéressant.

 

La Toyota 1000.

  Notre petite auto n'est pas ce que l'on peut appeler une nouveauté!  En effet, on peut considérer qu'elle est un lifting de la Toyota Publica 1000 proposée depuis 1968.

Toyota 1000 1974

Toyota Publica 1000 1970-1973

   Vu le manque de documentation sur ces modèles, il est difficile de faire un historique complet et précis mais selon des documents, dans certains pays la 1000 peut s'appeler Osaka ou Publica 1000 comme sa donatrice.  La Toyota 1000 sera remplacée en 1978 par la Toyota Starlet dont elle gardera certains organes comme le moteur et la boite de vitesses.

 

Toyota Starlet 1978

MODELES

    La toyota 1000 était disponible en deux modèles, une berline deux portes (KP30)et un break (KP36), une camionnette pick-up deux portes a aussi été commercialisée mais dans certains pays (sans certitude KP45).

 La berline (KP30).

 

  "L'habitacle est suffisamment confortable et spacieux pour vous permettre de faire de longues routes agréablement.  C'est aussi une voiture très facile à manoeuvrer.  elle possède un très petit diamètre de braquage qui lui permet de se glisser dans les rues encombrées et de se garer facilement ...  Sa boite 4 rapports entièrement synchronisés commandés par un levier au plancher et son excellent moteur type 2K vous permettent de très bonnes performances sur autoroute et sa faible consommation ne grèvera pas votre budget.  Une voiture économique, vive, vous offrant une conduite véritablement agréable, un intérieur à l'équipement complet et une finition générale de haute qualité.  La Toyota 1000, une voiture offrant de généreuses performances avec une grande sobriété et qui vient à point au moment ou vous en aviez besoin."  (extrait du catalogue Toyota 1000).

  Voilà qui décrit parfaitement ce véhicule, malgré sa petite cylindrée de 993cc, ce moteur est largement suffisant pour emporter ces 725kg à une allure plus que respectable, le tout, dans un confort étonnant vu le gabarit de la voiture (les sièges n'y sont pas pour rien!).

1000 rg01.jpg (153107 octets)

tabl bord 1000 01.jpg (168655 octets)                        mot2k b.jpg (180874 octets)                         sieg av 1000 01.jpg (233068 octets)

 

Le break (KP36).

 

  Que dire de plus sur ce petit break qui sait se montrer utile et qui ne craint pas les charges.  On y retrouve les qualités de confort et les agréments de conduite de la berline KP30 malgré un niveau sonore plus élevé dans l'habitacle, il en possède quasi la même mécanique, les mêmes sièges et garnitures intérieur et le même tableau de bord avec toutes ses commandes. 1000 brk01.jpg (314072 octets)
1000brk02.jpg (53361 octets)

Données techniques

Moteur

Modèle 2K

Type 4 cyl en ligne, 4 temps, 8 soupapes en tête inclinée à 20°, 5 paliers.
Cylindrée 993cc
Alésage x Course 72 x 61 mm
Taux de compression 9 : 1  
Puissance maxi (SEA) 58cv SAE à 6000 tr/min
Couple maxi (SAE) 7,9 m.kg à 4000 tr/min mot2k a.jpg (53692 octets)
Alimentation carburateur double corps inversé
Refroidissement à eau avec pompe centrifuge
Batterie 12V, 32AH
Alternateur 12V, 360W
Démarreur 12V, 600W
Ordre d'allumage 1-3-4-2  
Avance à l'allumage 8° AV PMH à 600 tr/min
AOA 16° AV PMH mot publi.jpg (72635 octets)
RFA 50° AP PMB
AOE 50° AV PMB
RFE 16° AP PMH
Pression de compression 11,0kg/cm² à 250 tr/min
Type bougies NGK BP 6 ES

Transmission

Type mécanique à 4 rapports
Rapports: Sedan '72 Wagon '72 Sedan Wagon
1 ere 3,684 3,789
2 eme 2,050 2,220
3 eme 1,383 1,435
4 eme 1,000 1,000
Marche AR 4,316 4,316
Réduction final 4,222     4,444 4,100 4,300
Embrayage mono disque à sec, débrayage mécanique

Suspension - Direction - Freins

Suspension AV indépendante avec ressorts hélicoïdaux, jambes de force, bras oscillants inférieur,  amortisseurs télescopiques, barre de torsion et barre stabilisatrice.
Suspension AR essieu AR rigide, lames de ressort semi-elliptiques asymétrique (sédan) ou type progressif (wagon) et amortisseurs télescopiques.
   
Freins AV hydraulique, a tambours puis à disque
Frein AR hydraulique à tambours
Frein à main mécanique, sur les roues AR
   
Direction à circuit à bille, rapport 18 à 1

Dimensions - Poids

Sedan Wagon
Longueur (mm) 3695 3705
Largeur (mm) 1450 1460
Hauteur (mm) 1380 1410
Empattement (mm) 2160
Voie AV (mm) 1235
Voie AR (mm) 1200
Garde au sol (mm) 170
Pneus AV & AR 155 SR 12
Poids à vide 725 kg 740kg
Capacités:
Réservoir carburant 40 L 30 L
Liquide refroidissement 4,7 L
Huile 2,7 L
Filtre à huile 0,6 L
Boite de vitesse 1,7 L
Différentiel 1,0 L
Boîtier de direction 0,16 L

Evolution des modèles KP

Cette page est la suite l'historique des modèles KP de Toyota, vous y trouverez des photos des Publica de 1960 à 1972 dont certains n'ont jamais été importé en Belgique, une liste de détails concernant l'évolution de la calandre et des logos de la 1000 de 1974 à 1977, quelques photos de la Starlet KP60 qui est le dernier maillon de la série KP. Elle sera rebaptisée en 1984 Starlet EP, celle-ci marquant aussi le passage de la propulsion AR (pour les KP) à la traction AV (pour les EP).

Publica 1960

publica60.jpg (7444 octets)
publica1963.jpg (20661 octets)

Publica 1963

Publica 1968

publica1968.jpg (21150 octets)
publ1970a.jpg (36063 octets)

Publica 1970

Publica 1000 1972

publi1000 1972.jpg (72795 octets)
1000 1974.jpg (120531 octets)

1000 1974

1000 1977

1000 rg02 1977.jpg (70911 octets)
starlet 04.jpg (70005 octets)

Starlet 1978 (KP60 et 62)

Starlet 1981 (KP60 et 61)

starlet 05.jpg (16293 octets)
starlet 06.jpg (12113 octets)

Starlet 1984 (EP70 et 71 et NP80)

 Evolution de la Toyota 1000

  Le modèle qui nous intéresse plus particulièrement est la Toyota 1000 de 1974 à 1977.  Pendant cette période, seuls quelques détails au niveau des logos et de la calandre ont été modifiés.  En voici une liste qui ne demande qu'a se compléter.

  TOYOTA 1000  
  1973-74 1976 1977
Détail du contour de phare cal01 1973.jpg (54093 octets)  
La calandre complète cal04 1973.jpg (680215 octets) cal03 1976.jpg (412335 octets)

en plastique

cal05 1977.jpg (77977 octets)

en tôle

Logos sur l'aile AV Gauche logo 01a.jpg (23932 octets)

La marque est du type manuscrite

logo 02.jpg (23120 octets)

Une plaque avec "Toyota" en caractère d'imprimerie et une seconde avec "1000"

Logo sur la malle AR (sedan) logo 01b.jpg (45884 octets) Sur ces modèles, le logo Toyota se situe sur la malle AR en bas à droite et plus au-dessus de la serrure.(pas encore de photo)
Bouchon de réservoir bouch1973.jpg (55105 octets) bouch1977.jpg (58494 octets)