texte de mise en train 1

Vente

15 janvier 1694

Cour et justice de Rahier, vol. 5, p. 30

 

Reproduction de l'acte

texte de mise en train 1

 

 

Transcription littérale

Phlipe Vivignis acquerant
de
Jehenne vefve feu Gerard le
marlier vendresse

Aujourd’huy 15 de l’an 1694 pardt* Nous la
Cour et Justice du Ban de Rahier comparu
personnellemt* Jehenne vefve feu Gerard le
marlier, laquelle nous at declaré avoir cydt*
achepté de son nepeu pendt* son vefverage
un iourneaux de terre en lieu appellé
aux faugnay buissons, ioindt* du dessoub a
elle mesme et du desseur a phlipe Vivignis,
et trouvant aujourdhuy occasion de le
revendre pour le raplicquer ailleurs a son
plus grand profict, at esté si deliberee, que
de la ceder et transporter a tiltre de vendage
a phlipe Vivignis ses hoirs successeurs et ayants
cause pour prix et some* de douze pattacons
un quar, et en vertu de laquelle some* elle
s’en est devesty et desherité pour en advestir
et adheriter ledt* phlipe, lequel pnt* requérant
vesture luy a testé accordé a nos usances et
mis en guard de loix.

 

Transcription plus explicite

Philippe Vivignis acquerant
de
Jehenne vefve feu Gerard le
marlier vendresse

Aujourd’huy 15 de l’an 1694 pardevant nous la
Cour et Justice du Ban de Rahier comparu
personnellement Jehenne vefve feu Gerard le
marlier, laquelle nous at declaré avoir cydevant
achepté de son nepeu pendant son vefverage
un iourneaux de terre en lieu appellé
aux faugnay buissons, ioindant du dessoub à
elle mesme et du desseur a Philippe Vivignis,
et trouvant aujourd’huy occasion de le
revendre pour le raplicquer ailleurs à son
plus grand profict, at esté si délibérée, que
de la céder et transporter à tiltre de vendage
à Philippe Vivignis, ses hoirs, successeurs et ayants
cause, pour prix et somme de douze pattacons
un quar, et en vertu de laquelle somme elle
s’en est dévesty et deshérité pour en advestir
et adhériter ledit Philippe, lequel présent requérant
vesture luy at esté accordé à nos usances et
mis en guard de loix.

 

 

Explication

Le 15 janvier 1694, Jeanne veuve de Gérard le Marlier, qui avait auparavant acheté pendant son veuvage une terre à son neveu, trouve à propos de la revendre pour utiliser la somme à autre chose.  Elle la vend à Philippe Vivignis pour la somme de 12 patagons 1/4.

 

 

Notes

1.  L'expression "15 de l'an 1694" signifie le 15e jour de l'année 1694, donc le 15 janvier.

2.  Vefve est une orthographe fréquente pour veuve, comme des(s)oub et des(s)eur des orthographes habituelles pour dessous et dessus.

3.  Nepeu est une erreur du greffier pour nepveu = neveu.

4.  La lettre j est parfois remplacée par la lettre i. C'est la cas ici pour iourneaux = journaux (avec une autre erreur du greffier puisqu'il n'y a qu'un journal).

5.  Pour spécifier le bien vendu, comme il n'y a pas encore de cadastre, on indique le lieu-dit et les terrains qui jouxtent celui faisant l'objet de la transaction.

6.  Nos ancêtres utilisaient beaucoup d'abréviations mais, d'un autre côté, étaient friants d'un langage (écrit) redondant, utilisant souvent deux synonymes à la suite : céder et transporter, dévesty et deshérité, advestir et adhériter...

7.  Les abréviations sont souvent indiquées par un trait au-dessus ou en-dessous de l'endroit concerné (ce dernier cas est assez spécifique aux fins de mots). En voici trois :

  par devant :
 
  ioindant :
 
  présent :
 
 

 

Glossaire

advestir, adhériter = donner l'investiture du bien en question

hoirs = héritiers directs

joindant = joignant

journal = mesure de superficie, valant 100 verges (donc ± 22 ares)

patacon, patagon = pièce de monnaie (valeur : ± 4 florins)

usance = usage, coutume

vesture = investiture