Chiffres

 

On trouvera ici quelques exemples d'écriture des chiffres.

 

 

dictionnaire

texte ancien

 

 

 

On peut trouver des chiffres arabes et des chiffres romains, parfois mélangés dans le même texte.

Cette page est structurée de la manière suivante :

Chiffres arabes
Chiffres romains
Exemples variés (comme exercices)


Chiffres arabes

Quelques exemples plutôt simples :

  1 - 2 - 3 - 4 - 5 :
 
  2 3 4 5 6 7 8 :
 
  34 :
 
  96 :  

Le chiffre 5 est celui qui risque de poser le plus de problèmes par l'absence fréquente de la barre supérieure.

 

Le chiffre 1 s'écrit parfois comme la lettre i, y compris le point :

  1 :
 
  19 :
 
  21 :  

 

Le chiffre 2 ressemble parfois à un z minuscule en écriture moderne :

  21e :
 
  22e :
 
  26e :
 
  22e :  

Dans le dernier cas ci-dessus (rare), le scribe a ajouté une petite barre supérieure.

 

Le chiffre 8 a parfois des boucles non fermées et une position assez inclinée :

  85 :
 
  86 :
 
  87 :
 
  88 :  

Ne pas confondre le chiffre 7 écrit ci-dessus avec le chiffre 4, qui n'est, en principe, jamais écrit de cette manière.

 

Ci-dessous quelques dates. On notera que le scribe trace parfois une barre en-dessous ou au-dessus des chiffres.

En cas de doute, savoir que les dates sont dans l'ordre croissant.

Notez bien la forme du 6 dans 1607 et surtout 1604 (dans ce dernier cas, ne pas le confondre avec un 8 non fermé).

 

Chiffres romains

Les I, V, X, L, C... s'écrivent vraiment comme les lettres correspondantes, y compris, fréquemment, le point sur le i :

  12 :
 
  29 :
 
  41 :
 
  75 :  

On notera la liaison fréquente entre les chiffres, qui ne facilite pas la lecture.

 

Quelques exemples ordinaux :

  4e :  
  10e :
 
  15e :  
  27e :  
  28e :  
  29e :  

Notez le i à peine visible avant le 3e X dans le dernier cas.

Notez aussi que 4 s'écrit souvent iiii plutôt que iv ; en cas de doute sur le nombre de i, comptez les points.

Notez enfin que le dernier i descend souvent plus bas que les autres.

 

Une particularité : le signe 1/2 qui ressemble à un 3 à la fin du nombre :

  6 1/2 :
 
  18 1/2 :  
  6 1/2 florins :  

 

Nos ancêtres comptaient souvent par 20 (il nous en reste une trace dans 80) :

  12 vingtz = 240 :
 
  11 vingts = 220 :  

Dans le dernier cas, le 20 (XX) est placé en exposant (indice supérieur).

Cela signifie qu'il faut multiplier le nombre écrit sur la ligne (ici XI) au nombre écrit au-dessus (ici XX).

Cette technique est souvent utilisée avec le C (100) :

  1500 :
 
  1500 :  
  1500 :  

Quelques dates écrites sur ce modèle :

  1546 :
 
  1547 :  
  1565 :  
  1567 :  

Si vous lisez couramment les quatre exemples ci-dessus, vous n'avez plus vraiment besoin de mes leçons...

Notez le "et" dans la dernière date (1500 et 67).

 

Exemples variés

 

Deux faciles pour commencer (des âges) :

   
 
   
 

 

 

Un peu plus difficile (des dates) :

   
 
   
 
   
 
     
     

 

 

Et enfin des sommes d'argent (pour les as) :