Home page

Finalité

Il me tient à coeur de développer ce concept. C' est pour cette raison que j' ai contacté des écoles afin d' enregistrer ces sessions le plus souvent possible, afin d' avoir un feedback et de pouvoir se corriger. Cette phase permettra la sélection des meilleures prises et pourquoi pas la création d' un CD
Et oui enfin finalisé, ça y est mon bébé est né avec ces géniaux musiciens.

L'un d'eux nous a malheureusement quitté beaucoup trop tôt, Paolo Radoni, mais il sera toujours là dans les coeurs et aussi grâce au miracle de la musique.
Je recherche donc un producteur et je profite de ce site pour vous en informer.
Merci d'en parler autour de vous, dès que possible je glisserai un petit extrait afin de vous en donner la couleur!

blog de paolo: http://paolo.is-a-musician.com/

Trois soirées sont déjà enregistrées par un ingénieur du son , Pascale Snoeck, et sont d' excellente qualité. Le résultat est encourageant. Un nouvel enregistrement vient d' être effectué, d' autres sont prévus ces prochains mois par un autre excellent preneur de son, en l' occurrence Gilles Seerden

Conception du projet Singers Night. Danièle Copus

Danièle Copus Chant

Date de naissance 13 avril 1954
Lieu de naissance Habay-la-Neuve

Contact :
Tél : +32 (0)61 31 55 30
GSM : +32(0) 476 31 82 63
Email : danielecopus@hotmail.com
Site : www.singersnight.com


Née le 13 avril 1954 à Habay-la-Neuve, petit village du sud de la Belgique (gaume), Danièle Copus a débuté dans la chanson française en 1986. Attirée par le jazz, elle a participé aux stages organisés par les Lundis D?Hortense, elle a suivi les cours du Jazz Studio à Anvers (1986-1990) ainsi que les stages qu?ils organisent . Elle y rencontrera le guitariste Peter Hertmans. Pendant 10 années, ils se produiront en duo puis dans différentes formations. Ils joueront entre autre avec John Engels, Salvatore La Rocca, Marc van Rooy, Jan de Haas, Jean-Louis Rassinfosse, Otti Vanderwerf, Bilou Donneux

Elle se produira régulièrement au Sounds, au Travers, au Paradoxe, au New-York jazz café, à la demande dans des restaurants ou autres, et aussi au Hopper (Anvers), au Muse (Anvers), au Duke, Dambert (Gand)

Elle a également participé au Gaume Jazz Festival en 1990 avec Peter Hertmans (guitare), Marc Van Rooy (contre-basse) et John Engels (batterie) ; et au Marathon-Jazz de 1991 à 1995 avec diverses formations ; entr' autre avec Bert Joris, Erwin Vann, Hans Van Hoosterhout, Félix Simtaine, Bruno Castelluchi...

En 1993, elle expose le thème du morceau « Waiting » avec John Ruocco (clarinette), sur l' album du même nom composé par Peter Hertmans (guitare) avec également Billy Hart (batterie) et Heyn van de Geyn (contre-basse).

De 1995 à 2000, elle a suivi des cours de musique indienne de l' école Drhupad (chant et tempura) avec Marianne Svazeck et Druba Gosh.

De 1996 à 1999 ainsi qu' en 2005, Danièle Copus a enseigné le chant et la relaxation dans le cadre de stages organisés par les Jeunesses Musicales du Luxembourg.

De 1997 à 2003, elle a organisé des stages de chant indien en compagnie de Marianne Svazeck. Elle a également animé des cours de chant indien dans le cadre des stages du CEC du Beau canton.

En février 1998, elle a organisé pour la première fois à Bruxelles et en Belgique des soirées jam sessions spécialement dédiées aux chanteurs afin de parfaire leur expérience dans un contexte réel c'est-à-dire en compagnie de musiciens professionnels dans un lieu public, le Sounds ; voir site www.singersnight.com .

En 2000, Peter Hertmans a créé le groupe Akasha, avec Peter Hertmans (guitare), Free Desmyter (piano), Lindsey Horner (contre-basse), Jan de Haas (drums), Kurt Van Herck (saxe), Danièle Copus (chant).

Jusqu' en 2005, Danièle Copus s' est consacrée exclusivement à l' organisation des soirées Singer' s Nignt .



Actuellement elle projette l' enregistrement de son premier album avec Michel Herr (piano) Bruno Castellucci (batterie), Paolo Radoni (guitare), Jean-Louis Rassinfosse (contre-basse), Pierre Bernard (flûte).

____________________________________________________________________________________________________

Danièle Copus organise des cours individuels ou collectifs de chant indien (style Dhrupad), donnés par elle-même.
(Contact et lieu des cours à convenir selon le nombre de participants: +32 (0)61 31 55 30 ou +32 (0)676 31 82 63

Le Dhrupad

Le Dhrupad, musique sacrée, est le style vocal le plus ancien de la musique classiqe indienne et trouve son origine dans le texte sacré en sanscrit, le Sama Veda, qui daterait du IIIè siècle avant Jésus-Christ. De la psalmodie sur OM, la syllabe sacrée source de toute création dont la récitation est considérée comme ayant un effet de purification physique et spirituelle pour le chanteur, on passe au chant rythmé des écritures védiques. Ultérieurement cela évolua en chanda et prabandha avec l'introduction de la versification et de la métrique. Le Dhrupad est la résultante de la fusion de ces deux éléments.

Musique sacrée, donc, le Dhrupad était chanté dans le temple, le musicien assis face à la divinité totalement immergé dans sa prière, pas même conscient de la présence ou de l'absence d'auditeurs. Toutes les compositions étaient des prières inspirées des hymnes aux divinités du panthéon hindou.

Le Dhrupad que l'on entend auiourd'hui a conservé son caractère sacré même s'il n'est plus une musique réservée au temple, en ce sens que les compositions sont toujours des hymnes aux divinités. Ces compositions forment une partie dominante du répertoire chanté de nos jours.

La contribution par la famille Dagar à la perpétuation et à l'enrichissement de cet art dans sa pureté initiale jusqu'à aujourd'hui a été si précieuse, et le fait que l'histoire peut être établie en remontant sans faille dix-neuf générations est si unique, que l'on peut dire qu'elle symbolise en microcosme l'histoire de la musique indienne. _

Danièle Copus a participé à de nombreux stages donné par un membre de la famille Dagar, elle a suivi pendant 5 ans des cours avec Marianne Svazeck qui a étudié le style Dhrupad avec lui durant trois années en Inde.