Retour au programme lunaire

La mission Apollo 4.

9 Novembre 1967 (Mission inhabitée)

Le premier lancement d'une fusée Saturn V au complet (avec ses trois étages) s'accompagne d'un fracas épouvantable, laissant penser à un tremblement de terre accompagné d'une onde de choc. Comme le fit remarquer un observateur, la question n'était pas de savoir si la fusée aller décoller mais plutôt de savoir si la Floride n'allait pas couler !

Rampe de lancement : 39-A
Saturn V AS-501
1er lancement de Saturn V
1er lancement à partir du complexe de lancement 39-A
Salle de mise à feu 1

Etapes.

19/06/1967 : Véhicule de lancement sur la rampe.
20/06/1967 : Vaisseau spatial sur la rampe.
09/11/1967 : Lancement.

Objectifs de la mission.

- Démontrer l'intégrité structurelle et thermique ainsi que la compatibilité entre le lanceur et le    vaisseau spatial.
- Confirmer les charges au lancement et les caractéristiques dynamiques.
- Vérifier l'efficacité de l'écran de protection contre la chaleur dans le module de commande, ainsi que la conception du "Bloc II" pour la réentrée dans des conditions de retour de la Lune.
- Vérifier le système de propulsion de service (SPS).
- Evaluer les performances du système de détection d'urgence en circuit ouvert.
- Démontrer l'efficacité du matériel de la mission.
- Vérifier le lancement, le cours de la mission et l'opération de récupération du module de commande.

Tous les objectifs de la mission ont été atteints.

Lancement.

Le 9 novembre 1967, à 12:00:01 TU.
Complexe de lancement 39A, Cap Canaveral.
Pas d'interruption pendant le compte à rebours.

Orbite.

Altitude : 187 x 183 km.
Durée : 0 jour, 8 heures, 36 minutes, 59 secondes.

Amerissage.

Le 9 novembre 1967, à 20:37 TU, dans l'Océan Atlantique, à 30°64 latitude Nord et 172°32' longitude Ouest, c'est-à-dire à seulement 16 km du point d'impact prévu.

Les moments les plus marquants de la mission.

Au cours de la troisième orbite et après la mise à feu du moteur SPS, la vaisseau spatial a amorcé une simulation de trajectoire translunaire, atteignant une altitude de 18,079 km.

Le lancement AS-501 a été le premier essai de vol des étapes S-IC et S-II. La première étape S-IC a réussi de justesse avec le moteur central F1 se coupant à 135, 5 secondes alors que le véhicule se déplaçait à une vitesse de 9660 km/h, à une altitude de 61,6 km.

Le processus de séparation s'est produit seulement 1,2 secondes après ce qui avait été prévu. Le S-II s'est étéint après 519,8 secondes.

© http://www.cedonline.be - la reproduction des documents n'est pas autorisée.