Les nébuleuses

Les nébuleuses planétaires
La nébuleuse NGC6543
La nébuleuse NGC6543 appelée également l'Oeil de Chat, se trouve dans la constellation du Dragon, la multiplicité complexe des jets de gaz laisse penser qu'il s'agit peut-être d'une étoile double !.(c)NASA/Hubble
nebul du clown NGC2392.jpg (59429 octets) NGC 2392  Nébuleuse du Clown

Distance: entre 1370 et 3600 a.l.

Constellation du Gémaux

Photo: Ciel et Espace

nebul_M27_Dumbell_grd.jpg (15071 octets)Dumbel (filtre)

Photo: N. Sollee

Nébuleuse planétaire Dumbel

Distance:900a.l    

M 27  (NGC 6853) Nébuleuse Diabolo ou Nébuleuse des Haltères 

Constellation du petit renard


Lors des tests de l'instrumentation scientifique du VLT, le spectrographe Fors a permis ce beau cliché de la nébuleuse planétaire Dumbel, résultat de poses dans trois longueurs d'onde différentes. Les longueurs d'onde choisies pour cette image correspondent la signature de l'oxygène ionisé deux fois et à une bande de l'hydrogène atomique, tous deux très présents dans les nébuleuses planétaires.
Crédit photo : ESO

La nébuleuse planétaire M76
M76 se trouve dans la constellation de Persée, c'est une nébuleuse planétaire de forme inhabituelle elle est irrégulière, sa luminosité est de magnitude 12 et son étoile centrale de 16,5 sa distance à la Terre est évalué à plus de 8 000 années-lumière. (c).

M 76   Little Dumbell

Distance: 1750 à 8200 a.l

Constellation: Persée

Photo: Ciel et Espace

 

nebul NGC 7293 Helix.jpg (89868 octets) NGC 7293 Nébuleuse Hélix

Distance: 450 a.l

Constellation du Verseau

Photo: D. Malin

 

N81
nébuleuse du papillon 

 

Nébuleuse NGC 3132

La nébuleuse NGC3132
Cette image capturée par Hubble, montre clairement deux étoiles blanche brillante près du centre de la nébuleuse et un compagnon adjacent plus faible à son droit supérieur, l'associé faible est en réalité l'étoile qui a éjecté la nébuleuse. Cette étoile est maintenant plus petite que notre propre Soleil, mais extrêmement chaude. C'est l'intense rayonnement ultraviolet de la surface de la nébuleuse qui donne par fluorescence ce rougeoiement du gaz environnant.(c)NASA/Hubble

Un couple stellaire bien particulier; la moins brillante des deux étoiles éjecte les couches externes de son atmosphère, donnant ainsi naissance à une nébuleuse planétaire. L'autre étoile se trouve à un stade moins avancé de son évolution mais devrait à terme finir elle aussi en nébuleuse planétaire.
Photo : Hubble Heritage Team (AURA/STScI/Nasa)

la Tortue NGC 6210.  les zones vertes contiennent principalement de l'oxygène ionisé deux fois, les zones rouges de l'oxygène ionisé une fois. 
Photo: Robert Rubin and Christopher Ortiz (Nasa Ames Research Center)
nebuleuse du loup.jpg (35898 octets) Une nébuleuse planétaire de la constellation du Loup. Les variations de couleurs sont dues à des différences de composition chimique. Cette vue est le produit de sept images prises avec des filtres rouge, vert et bleu.
eta_carinae1.jpg (19158 octets) eta_carinae2.jpg (16262 octets)
L'étoile Eta Carina
La stupéfiante étoile super massive Eta Carinae. STScI-PRC96-23a. Deux énormes nuages de gaz et de poussière qui se gonflent capturé par le Télescope spatial Hubble de la NASA le 10 juin 1996.(c)NASA/Hubble.
(A gauche) Eta Carinae vue dans le visible par la caméra européenne d'Hubble en 1995.
Crédit : NASA / STScI

Eta Carinae fait l'objet d'une attention toute particulière.
A partir des observatoires spatiaux Hubble, Chandra et XMM, cette surveillance s'exercera dans les longueurs d'onde du visible, du proche infrarouge et du X.
Crédit : STScI

L'étoile mourante M2-9
L'étoile mourante M2-9 est surnommée la nébuleuse d'Avion à réaction parce que les deux tubes de gaz se comportent comme l'échappement d'un moteur à réaction.(c)NASA/Hubble.
La Nébuleuse Saturne
Restes d'une ancienne étoile qui a éjecté sa matière, la nébuleuse Saturne du Verseau elle ressemble à la planète Saturne.(c).
La nébuleuse IC 418
Rougeoyant comme un bijou à facettes multiples, la nébuleuse planétaire IC 418 se trouve à 2000 années-lumière de la Terre dans la constellation 'Lepus'. Sur cette image, le télescope Hubble révèle quelques textures remarquables entrelaçant la nébuleuse. Leurs origines, cependant, restent toujours incertaine.(c)NASA/Hubble
La nébuleuse du Sablier
Superbe photographie faite avec le Télescope spatial de Hubble, cette Nébuleuse s'appelle le Sablier, nous pouvons observer son étoile centrale qui a éjecté sa matière dans l'espace. Sa forme très caractéristique est peut être due à la présence d'un gros anneau de poussière autour de son étoile centrale. STScI-PRC96-07 - le 16 janvier 1996.(c)NASA/Hubble
La nébuleuse M57
La nébuleuse de la Lyre est le voile gazeux expulsé d'une étoile. Dans de petits instruments, on ne peut la voir que sous forme de tache, avec un 115mm sa structure annulaire apparaît franchement. Pour voir l'étoile centrale, qui a une température de surface très élevée, cela nécessite l'utilisation d'un gros instrument. Grâce à sa position entre les deux étoiles inférieures de la Lyre Gamma et Bêta.(c)NASA/Hubble
La nébuleuse du crabe M1
M1 est une nébuleuse planétaire assez complexe qui présente une structure à filaments donc la partie interne connaîtrait une expansion de 700km/s, et les parties externe de 1800 Km/s ! la nébuleuse est actuellement de 10 années-lumière de diamètre est elle est toujours en expansion. M1 abrite l'étoile qui éjecta sa matière, il s'agit d'un pulsar.(c)Nasa.
La nébuleuse Hélix M27
La nébuleuse Dumbell (haltère) est une nébuleuse planétaire. Son originalité réside dans sa forme caractéristique en hélice ou en haltères origine de l'explosion de son étoile. Sa distance est de 970 années-lumière (c)Nasa/Hubble.
La nébuleuse de l'Esquimau
La nébuleuse planétaire NGC 2392, est également appelée l'Esquimau ou le Clown. Hubble révèlent une petite étoile centrale entourée d'un premier anneau nébuleux qui à son tour entouré par un second anneau qui est nettement plus faible. L'excitation provoquée par cette étoile les rend lumineux. Sa distance serait comprise entre 1400 et 3000 Al.(c)Hubble/NASA.