Retour à la liste des articles de ce dossier Retour à la page d'accueil en français La liste des livres du Dr Joël Dehasse et les liens vers les éditeurs et ventes par correspondance Dernier livre de fond publié par le Dr Joël Dehasse Avant dernier livre de fond publié par le Dr Joël Dehasse Antépénultième livre de fond publié par le Dr Joël Dehasse Dernier livre sur les races de chien, publié par le Dr Joël Dehasse, dans la Collection Mon chien de Compagnie, Le Jour Editeur

Le chat: organiser le territoire par l'odeur
ou
Mon chat urine sur les murs - que faire?

Voir l' article scientifique (en français) sur l'organisation territoriale et mon livre Chats hors du commun au chapitre 23 (pp 259-69).

Le chat est un animal territorial. Il organise son espace de vie. Toute perturbation du territoire l'inquiète.
Le territoire du chat est sans comparaison avec une propriété humaine; ce n'est pas une surface clôturée, sur laquelle est édifiée une maison d'habitation. Le territoire du chat est plutôt comparable à une petite ville avec ses maisons d'habitations, ses terrains de sport, ses toilettes publiques, ses chemins, ses rues. Les maisons sont familiales ou individuelles et défendues contre les intrus, les autres zones sont collectives et partagées. Le chat réalise la division horaire des lieux collectifs.
Le territoire du chat est donc un ensemble de zones d'activité, de repos et de réseaux de connections et de passage.
Cette répartition des chats dans le temps et l'espace nécessite des moyens de communication. Comment avertir son voisin de l'occupation d'un lieu ou d'une tranche horaire? Ne disposant pas du langage verbal parlé ou écrit, le chat inscrit ses messages à l'aide d'autres moyens tout aussi efficaces. Il pose des marques odorantes et visuelles.
Les mots du message, son information, est dans l' odeur . Le papier du message, le tableau, son support, est une marque visuelle ou un comportement précis.
L'information est une odeur. C'est un composé chimique complexe qui agit sur le chat récepteur et induit chez lui des émotions, des changements hormonaux, des réactions comportementales involontaires et inconscientes. Cette odeur, cette hormone qui agit à distance sur un autre individu est appelée phéromone .
Le chat possède des zones corporelles qui produisent des phéromones. Il possède aussi, bien entendu, un organe de réception: l'organe de Jacobson, situé dans la voûte du palais osseux, et s'ouvrant dans la bouche. Pour percevoir la phéromone, le chat entrouvre la bouche, retrousse la lèvre supérieure et ferme ses narines. Cette mimique faciale a été nommée: le flehmen. L'être humain ne possède pas cet organe de Jacobson et ne fait pas le flehmen. Pour comprendre le chat, il faut dès lors faire un effort d'imagination.

Comment le chat va-t-il déposer les phéromones d'information territoriale?
Il va le faire par frottement ou projection . C'est comme si un peintre appliquait de la peinture au pinceau, au rouleau ou par pulvérisateur.
Le chat va se frotter les joues contre le mobilier, les murs, les personnes, les chats et les autres animaux appréciés. C'est un marquage de familiarisation, apaisant, qui diminue l'anxiété. A l'odeur de ces marques le chat se calme et se détend.
Le chat griffe les murs, fauteuils, griffoirs verticaux et imprègne ces supports de phéromones d'espacement. A la vue de ces marques, les autres chats viennent renifler; à l'odeur de ces marques ils ont tendance à s'éloigner, à mettre de la distance entre eux et la surface ainsi protégée.
Le chat projette quelques gouttes d'urine sur une surface verticale. Dans l'urine se trouvent des phéromones d'appel sexuel pour les matous et les chattes en chaleur, d'excitation émotionnelle pour les autres. Le chat asperge les terriers des lapins, les murs de jardin, et du mobilier d'intérieur occasionnellement. Alors on peut retrouver des marques urinaires sur des vêtements, des sacs de courses, des fauteuils, des murs, des appareils ménagers, etc.
Dès que les marques familières déposées par frottement des joues sont perturbées, le chat produit des marquages urinaires. Or il est fréquent de déplacer un meuble, de nettoyer le bas du mobilier, d'avoir la visite inattendue d'un chat du voisinage, d'inviter un ami qui possède un chat qui lui a marqué le bas des jambes, de déposer un sac de courses plastifié dans l'environnement familier, etc. La marque urinaire vient exprimer que l'univers familier a été perturbé. Mais aussi, en cas de souffrance émotionnelle (peur, anxiété), le chat recourt plus souvent à du marquage urinaire. Or dès que le chat se frotte à nouveau les joues à cet endroit, le marquage urinaire disparaît.
Enfin, en cas de peur intense, le chat vide ses glandes anales et éjecte une substance odorifère très désagréable. Cette odeur contient une phéromone de peur qui agit sur le chat lui-même et les autres chats pour leur permettre d'anticiper en cet endroit une situation très désagréable.

Ces modes de communication ne conviennent pas à tous les propriétaires de chats. Les taches, les griffades, les odeurs, sont parfois déplaisantes. Alors depuis des années, avec succès, on a utilisé les moyens de communication du chat pour l'apaiser. On frottait des tampons d'ouate sur les joues du chat et on les apposait sur les endroits marqués à l'urine ou griffés. Basée sur nos recherches en comportement, la technologie moderne a réussi un tour de force, la synthèse des phéromones apaisantes, familières, du chat.
Les phéromones faciales en spray, c'est une révolution pour l'obtention du confort des chats et de leurs propriétaires. Les chats sont apaisés, les propriétaires subissent moins de dégradations de mobilier, la relation entre chats et humains est améliorée.
Cependant, les chats anxieux auront besoin de traitements supplémentaires pour atténuer leurs souffrances émotionnelles.


Dr Joël Dehasse
Médecin vétérinaire comportementaliste