Osmia bicolor

Abeille solitaire printanière, elle ressemble à l'Osmie cornue, mais elle est plus petite et les femelles ne portent pas de cornes.

Elle en diffère aussi par son mode de vie, un des plus remarquables parmi les abeilles solitaires : son nid est exclusivement bâti dans des coquilles vides d'escargot. Les cellules y sont cloisonnées au moyen d'un ciment végétal, composé de debris de feuille mâchés et englués de salive. Lorsque les cellules sont terminées et peuplées, l'Osmie enterre la coquille et recouvre le sol par-dessus au moyen de débris végétaux secs, tels que aiguilles de pin etc...

La femelle que l'on voit ici cherchait une coquille vide.

Sclaigneaux, le 11 mai 2005

Coolpix 8700