ROYALE HARMONIE L'UNION DE BELOEIL

HISTORIQUE DE LA SOCIETE

 

C'est au sein de la Société des "ARCHERS ST-SEBASTIEN" que l'on a pu découvrir la date de la fondation de la Royale Harmonie.

Vers 1790, cette société de tir décide de commun accord avec certains musiciens de Beloeil, de se faire accompagner d'une musique.
Cette décision a été actée sur un document daté du 25 juin 1801 (archives de la Société St-Sébastien).
A cette époque l'harmonie s'appelait "La Musique des Archers".
En 1845, elle portera le nom de "Société Philharmonique et des Chœurs de l'Union de Beloeil".
Elle est dirigée par Adolphe VINCENT. Le Président en est son Altesse le Prince de LIGNE. Le vice-président est Edouard DESCAMPS (père du Baron DESCAMPS). Les trésorier et Directeur administratif sont respectivement LAFONTAINE Joseph et DERRIDER A.
En 1854, c'est un athois, Mr. SEGHERS, qui devient Chef d'Exécution et Mr. Ed. DESCAMPS assure la Présidence .
De 1858 à 1884, Monsieur Jean-Baptiste DELCOURT prend la direction de la société et Monsieur Edouard EQUETER devient sous-chef.
En 1884, c'est Monsieur Jules PLATTEAU, chef diplômé qui dirige la phalange jusqu'en 1894.

A la mort du Président E. DESCAMPS, en 1889, c'est Monsieur Antoine DESCAMPS qui lui succède et Monsieur Léon MARTIN, arrière Grand-père du Dr. Michel DESTRAIN, devient directeur administratif en 1890.

En 1892, c'est le Dr. Edmond JADOT qui assure la succession de Monsieur Léon MARTIN, décédé.
Monsieur E. JADOT est nommé président en 1899 et le restera jusqu'à sa mort en 1907.

En 1894, Monsieur Edouard GILBERT devient Chef d'exécution et Monsieur Charles COUSIN est nommé sous-chef.

Pendant la présidence du Dr. JADOT les archives témoignent de troubles dans la société et signalent le fait qu'un certain nombre de musiciens quittent l'Harmonie pour fonder "LA SYMPHONIE DE BELOEIL".

En 1907, Monsieur Henri PLUCHE obtient la présidence de l'Harmonie et Monsieur Paul JADOT est nommé au poste de Directeur Administratif.

En 1908, Monsieur Paul JADOT démissionne et son frère René lui succède jusqu'en 1920.

Durant la 1ère guerre mondiale, 1914-1918, l'Harmonie interrompt ses activités pour les reprendre après l'Armistice sous la direction de l'ancien sous-chef, Charles COUSIN.
En effet, Monsieur GILBERT est décédé pendant la guerre.

En 1929, Monsieur PLUCHE et Monsieur COUSIN démissionnent et Monsieur Paul JADOT forme un nouveau comité avec Messieurs BRISMEE, NERY, DUSQUENNES, AUPAIX et Fernand MATON. Monsieur Charles PLEVOETS est nommé Directeur Administratif. Monsieur Eugène PICRON est Directeur Artistique et Monsieur Victor DUQUESNES sous-chef

C'est également en 1929 que, sous la pression du Président Paul JADOT, l'Harmonie prend le statut d'A.S.B.L.

En 1932, l'Harmonie participe au concours de la Ville de Tournai et remporte le 1er prix.

Pendant la seconde guerre mondiale, l'Harmonie cesse à nouveau ses activités. Elle les reprendra en 1945, après la libération, sous la direction de Monsieur HOUREZ et un an plus tard sous la direction de Monsieur Alfred LEGRAND.

En 1968, Monsieur Clébert MICHEL assure la direction et ce jusqu'en 1979. Monsieur Michel DEMOERLOSE devient Sous-chef.

A la mort du Président Paul JADOT, en 1975, c'est Monsieur Robert BIERNY, Directeur Administratif, qui accède à la présidence.

En 1977, Monsieur R. BIERNY décède et c'est son beau-fils, Monsieur Franz SURLEAU qui lui succède.

En 1979, Monsieur Clébert MICHEL est remercié et Monsieur Michel DEMOERLOSE devient Directeur Artistique. Monsieur Michel DUPONT est alors nommé sous-chef.

En 1981, suite à des divergences de vues quant à l'organisation de la société, Monsieur Michel DEMOERLOSE démissionne.

L'Harmonie fait alors appel à Madame Michèle GROYNE, diplômée du Conservatoire Royal de Mons (diplôme supérieur de saxophone et 1er prix de Musique de Chambre) et professeur à l'Académie d'Ath (section de Beloeil) et au Conservatoire de Tournai. Elle restera Directeur Artistique jusqu'à sa démission, en 1988.

Monsieur Michel DUPONT reprend alors le flambeau de la Direction Artistique et, en 2008, après 20 années de dévouement, il passe la baguette de chef à son beau-fils, Jean-Marie Bracke qui assure depuis - avec brio - le poste de Directeur musical. Il a d'ailleurs été formé en partie au sein de l'harmonie et en partie dans les académies de Beloeil et d'Ath.

1988 est la date du renouveau. Le Comité remanié et le Directeur Musical renouvellent les costumes, recrutent de nouveaux musiciens, membres de la clique et majorettes.

En 1990, un comité des jeunes est créé. Il porte de le nom de Comité des Fêtes et a pour tâche l'organisation de toutes les festivités de la société (bals, banquet de Ste-Cécile, etc.)

En 1990, 1991 et 1994 la société participe en dépannage au Kattenstoet à Ypres. C'est le plus beau cortège historique du pays.
Elle y est la seule société wallonne.

En 1993 et 1996, elle participe aux tournois provinciaux de troisième catégorie organisés par la province du Hainaut.

En 1996, l'organisation d'une séance à Huissignies lui était confiée en plus de sa prestation musicale. Elle a réussi cette épreuve.

En 1997, à Sirault, elle parviendra à se hausser brillamment en deuxième division de ces mêmes tournois provinciaux.

Durant ces dix dernières années, elle a participé à plus de 220 prestations (Ypres, Turnhout, Hasselt, Vaux/sûre, Andenne, Yvoir, Orchies....) aussi bien en Flandre et en Wallonie que dans la région, ou même en France.

Depuis 2005 c'est Monsieur Lucien QUERTINIER qui a repris le poste de Président suite à la démission de Franz SURLEAU après tant d'années de dévouement.

La ROYALE HARMONIE L'UNION DE BELOEIL est toujours aujourd'hui une société qui compte une soixantaine de membres dont beaucoup de jeunes éléments.
Elle dispose de sa propre école de musique, où les cours sont toujours donnés gratuitement et bénévolement par ses membres.

Notre objectif reste la formation des jeunes à l'amour de la musique et l'animation des festivités locales et régionales.

René JADOT René JADOT

 

Retour au haut de la page
Cliquez pour revenir au menu
La ligne de temps