SOLRE-SAINT-GERY.

 



 


 

Solre-Saint-Géry offre de nombreux coins pittoresques dont l'ancien pont-digue au lieux-dit l'Enclume-Village. Village de +/- 800 habitants dans un paysage de collines et de vallées, sur les rives de la Hantes avec son charmant ruisseau le Barbesigneau, venant de Barbençon (Fond Martin-Étang de la Machine). Partageant le sort des localités de la terre de Beaumont, la Seigneurie passa à la maison de Croÿ en 1453. Sous l'Ancien Régime, douze habitants de Solre-Saint-Géry étaient héréditairement bourgeois de Beaumont. Certaines anciennes maisons de pierre possèdent encore des portes à écussons ou à fleurages qui étaient la marque des douze bourgeois Stocquart, descendants des premiers défricheurs de Solre et héréditairement bourgeois de Beaumont, jouissant de l'exemption de certains droits seigneuriaux. La racine de son nom (Solre : Solra ou Sorra : Source) est commune à plusieurs villages wallons ou français : Solre-Saint-Géry (W), Solre-sur-Sambre (W), Cousolre (Fr.), Solre-le-Château (Fr.) et la rivière la Solre (Fr.). Solre-Saint-Géry possédait au XVIème siècle une très jolie église en style gothique hennuyer avec chapelles latérales et transept. La tour était surmontée d'une flèche élancée et de quatre élégants clochetons. Incendiée par les troupes de Louis XIV, puis par la foudre, ensuite par les Révolutionnaires de 1794, elle a été reconstruite vers 1830 dans le style néo-classique et insipide de l'époque. Bas-fourneaux, mines de zinc et de plomb, marbreries, une filature, une tannerie y ont été exploités. Actuellement, une entreprise de confection (20 ouvriers), une carrière, une « fabrique » d'hydromel sont en activité. Solre-Saint-Géry possède d'excellents restaurants très réputés. Des campings, un vieux moulin, le viaduc de l'ancien chemin de fer forment avec la Hantes un paysage où s'harmonisent heureusement l'ancien et le moderne.

Vivre à Beaumont par Marcel TRICOT. ()

 


 




















 

 

 

Dernière modification : 24/11/2004, 16:18:43