Lorsque l'on examine  un plan de la Venise ancienne, on découvre de nombreux espaces verts, des parcs et  des jardins tracés au cordeau.

Il en est de même dans ce quartier pourtant modeste de Venise, situé aux environs de la Piazzale Roma,  quartier excentré qui eut vocation industrielle , dès le XVIIIe siècle . 

Ainsi, sur la Fondamenta de le Burchiele, les maisons mitoyennes du XVIIIe , disposées en deux files de bâtiments sont séparées par des jardins intérieurs.

 

On prétend que ce quai a tiré son nom du fait que c'était un milieu isolé propice à la méditation ou bien que ceux  qui devaient méditer sur leurs malheureuses mésaventures y faisaient promenade. 

Ce quai était, par le passé, très sombre parce qu'il bordait un canal dont l'eau apparaissait noire, à cause d'un haut mur, couvert d'herbes en été, et qui s'y reflétait.

Loin du faste des palazzi, c'est un quartier empreint d'une certaine poésie .

La vie s'y déroule au rythme des rencontres amicales et des bavardages. 

Les enfants jouent sous le regard attentif des "nonne"

 

 

Rio Nuovo... jour gris de gris...le ciel est bien bas sur les Pensieri.

 

Toujours à l'affut d'une bonne affaire, les pigeons se rassemblent près de la fontaine 

qui a connu des jours meilleurs

En jaune, la façade  de la Locanda Marinella ... 

son corte fleuri

Vu , en juin 2004, depuis la fenêtre de notre chambre...mais sans chercher à en savoir plus :-(

 

Le corte CORRERA!

Avril 2005, avec un peu plus de curiosité bien intentionnée 

Le passage discret que nous n'avions pas emprunté l'an dernier donne accès au corte. Le drapeau arc-en-ciel a disparu, la végétation est encore timide MAIS ô surprise...derrière la muraille...

il y a..... 

 

un puits dont on peut penser que ,dans ce quartier ouvrier , il eut lui même une existence très laborieuse.

Intrigué, un jeune locataire n'hésite pas à venir vers nous.!

L'esplanade se prolonge jusqu'au Rio Santa Maria Maggiore

Une vierge veille sur les jeunes enfants qui fréquentent l'école maternelle.

 

Le quartier est modeste, certes, mais agréablement fleuri.

Rien ne vient perturber l'atmosphère du

Campo Santa Maria Maggiore

 

ni du rio  du même nom et pourtant...

 reflet crépusculaire....

un compteur pour votre site