"A Tyr , en 1123, tant de reliques furent  pillées ( par les Vénitiens) qu'elles s'amoncellaient sur la Riva degli Schiavoni, où les bateaux les avaient déchargées; les petits "tabernacles ", au coin des rues, datent de la prise de Tyr, entreprise "sainte" effectuée pour le compte du roi Baudouin de Jérusalem, et ce contre le glas de son royaume, un quartier de Jérusalem, de bains et des fours à Acre, et un tiers de Tyr et de sa périphérie."

in Mary McCarthy " En observant Venise"

Disséminés dans toute la ville ainsi que dans les îles de la lagune, adossés au mur des fondamenta, discrètement illuminés au détour d’une calle ombragée, témoins fleuris à l’entrée d’un campiello, pieusement accrochés au flanc d’une chiesa, les « capitelli » pourraient baliser une promenade au cours de laquelle piété et intérêt culturel  iraient de pair .

Les capitelli, page 2

Retour : Au fil des pages

Analyse d'audience

un compteur pour votre site