Le BOWLING - Comprendre pour Mieux Jouer (00-02)

Page Last Updated on

17-déc.-2018 00:14

Précédente Accueil Suivante

Un Peu d'Histoire

L’ensemble des manuels et autres livres de chevet sur quelque activité que ce soit, et le Bowling n’y échappe pas, commencent en général par un historique qui s’allonge ou se réduit en fonction de l’affinité de l’auteur pour le passé.

 

Nous allons (pour le moment, peut-être en ajouterons-nous un plus tard) éviter de perdre du temps avec les évocations du passé où probablement tout a commencé par le jet d’un crâne vers des tibias ou des humérus disposés en vrac, (assurément pas en cercle, puisque c’était bien avant l’invention de la roue) pour évoluer, petit à petit vers la forme moderne qui est celle qui nous intéresse aujourd’hui.

 

Nous retiendrons, donc (jusqu’à plus ample informés) que le bowling vient du fond des âges et qu’il a évolué.

Il est entendu que les pinspotters modernes avec des lasers et autres systèmes électroniques, plus un paquet d’informatique ne découlent pas de plans que nous auraient légués les habitants de la Grotte de Lascaux et que les archives de Léonard de Vinci n’en contenaient pas plus ou alors, des ébauches très sommaires.

 

Pour ceux que cela intéresse, voyez votre encyclopédie habituelle … (existe probablement aussi en CD-ROM ou cédérome comme on dit sous la coupole !)

 

Mais comme on n’y coupera pas, en voici quelques extraits fort résumés.

 

Le bowling de l’ère moderne s'est principalement développé outre Atlantique avec une forte implication des us et coutumes locaux, mais aussi influencé par tous les préjugés tant raciaux que sexistes comme l'ensemble de la vie des sociétés du nouveau monde.

 

Les historiens font état de vestiges égyptiens, dans lesquels des éléments faisant penser qu'un jeu consistant à faire tomber ce qui pourrait être assimilé à des quilles avec ce qui pourrait ressembler à une boule, ont été datés de 5200 avJC.

 

Entre le 3ème et 4ème siècle de notre ère, le bowling aurait été une sorte de cérémonie religieuse qui permettait aux plus adroits d'éviter certaines pénitences …

 

On trouve des traces d'une prohibition de cette activité dans l'histoire de divers pays au cours du 14ème siècle notamment en Angleterre sous le règne d'Edward III et de Richard II à cause du caractère diabolique de ce jeu.

 

Cependant, et pour l’anecdote : Au National Bowling Hall of Fame and Museum, on trouve un article rapportant que Martin LUTHER (le fondateur du Protestantisme, pas le leader du mouvement noir du début des années 60 !) était un bowler invétéré qui aurait dit dans l'un de ses sermons :

"… Nous devons tous tendre vers la perfection dans la vie

 … Mais si nous lançons une boule dans la rigole, tout n'est pas perdu !"

 

Ce serait finalement les colons hollandais qui introduisirent le jeu en Amérique au cours du 17ème (1626) et ce sous la forme du jeu à 9 quilles, qui se pratique encore dans certaines régions d'Europe.

Au milieu du 19ème siècle, ce jeu fut interdit à cause des paris importants qui l'accompagnaient provoquant la ruine de nombreux joueurs.

Les décrets d'interdiction faisaient état, pour qualifier l'activité, de "the game of ninepins".

 

On pense aujourd'hui que la version actuelle à 10 quilles (Tenpins) aurait été simplement une réponse des joueurs afin de contourner la loi.

Les historiens situent l'apparition du bowling dans sa forme moderne entre 1820 et 1830. Il se développa vers une version indoor par la création des premières pistes couvertes en 1840 à New York

 

L'expressions Brooklyn (Strike par le coté gauche pour un droitier) est probablement un des vestiges de cette localisation originelle. 

(Brooklyn ne s'utilise pas pour un gaucher, on dit Jersey. -  Jersey City est un quartier situé de l'autre coté de la baie à hauteur de la pointe sud de Manhattan - en face de Ground Zero - En fait, ce n'est pas, comme Brooklyn, un quartier de NY, et se trouve dans le New Jersey - La limite d'état étant au milieu de la baie - La statue de la Liberté au milieu de la baie et aussi dans le New Jersey - mais nous n'entretiendrons aucune polémique à ce sujet - étant probablement la quille #1)

 

Ensuite, le bowling s'étend autour de New York principalement pour aboutir, en 1875 à la nécessité affirmée de standardiser le jeu pour tous les clubs.

 

C'est l'ABC (American Bowling Congress) qui dès sa création au Bethoven Hall de New York, en 1895 donna au bowling ses règles actuelles et entreprit de généraliser les conditions de jeu.

C'est à ce moment que le score maximum fut fixé à 300 (il était jusqu'alors de 200 avec 20 lancers de boules)

La distance entre les quilles fut fixée à 12 pouces.

 

Les fondateurs de l'ABC étaient tous de la région de New York et l'année suivante, ils furent rejoints par un nombre important de représentants d'autres zones

 

Les grandes dates de l'histoire récente :
 

 

1902     Première ligne à 300 (Perfect Game) selon les règles de l'ABC par Ernest Fosberg de Rokford 3ème du nom en ligue de 5 joueurs.

 

1903     Introduction de la méthode du handicap par E.D. Peifer de Chicago.

 

1905     Apparition de la première boule en caoutchouc durci (Ebonite)

L'ébonite est ici le nom commercial du caoutchouc durci, qui servira ensuite de raison sociale au manufacturier bien connu des joueurs.

            Avant cette date, les boules étaient fabriquées en lignum vitae, un bois particulièrement dur.

Le poids maximum des boules fut fixé à 16 livres.

 

1906     Création de Brunswick-Balke-Collenge pour la fabrication de boules (en bois).

Scission de l'est dans l'ABC pour former une autre fédération, la réunification se refit une quinzaine d'années plus tard.

L'ABC signifie aux femmes un refus catégorique de devenir membres.

 

1916     Fondation de le WIBC (Women's International Bowling Congress.

Du coup, la même année, le sexiste ABC retire de ses statuts l'article qui limite l'accès aux seuls hommes.

 

1922     Introduction de la notion de Classes dans la séparation des membres.

Les propriétaires et les employés des bowlings furent regroupés dans une classe à part. En 1929, les instructeurs et autres actionnaires ou professionnels furent également inclus dans cette classe, car ils avaient la possibilité de jouer gratis.

Ces dispositions furent retirées des statuts en 1948.

 

1928     Des dispositions furent introduites dans les règlements pour supprimer les paris sur le jeu sous peine d'exclusion.

Cette clause fut abandonnée en 1976, suite à l'intervention des casinos du Nevada qui se voyaient refuser même le droit de sponsoriser des équipes.

 

1930     Première Perfect Game féminine WIBC par Jenny Kelleher de Madison.

 

1936     Un ingénieur du nom de Fred Schmidt, qui était excédé par le fait de chercher un pinboy (pour placer les quilles) chaque fois qu'il voulait jouer rassembla quelques pots de fleurs, des chaînes de vélo et autres pièces métalliques pour mettre au point la première machine automatique à placer les quilles (pinspotter)

Son invention fut reprise et développée par l'American Machine & Foundry Company (AMF)

 

1939     Fondation de l'association des joueurs noirs (National Negro Bowling Association)

Autant dire qu'avant cela, il ne faisait pas bon être de couleur dans un Bowling House.

Cette association donna ensuite naissance au NBA (National Bowling Association)

 

1941     Création du ABC Hall of Fame

            De 1941 à 1945, pendant la Seconde Guerre, le bowling profita d'un essor fabuleux :

            Les militaires construisirent plus de 4500 pistes dans les différentes bases, ce qui amena au sport un nombre considérable de femmes et d'hommes des forces armées.

 

1946     Introduction, par AMF du premier Pinspotter automatique.

 

1948     Introduction, par Brunswick du système PathFinder®, les points et flèches sur les pistes et les approches. Cela accrut de façon remarquable, la précision de bon nombre de joueurs.

 

1950     Abrogation de la mention "white only" (seulement blancs) des statuts de l'ABC non pas spontanément, mais après plusieurs années d'insistance et d'actions de la part de groupes anti-racistes.

 

1958     Apparition de la PBA (Professional Bowlers Association) fondée par Eddie Elias elle comptait au départ 33 membres.

 

1959     PWBA (Professional Women Bowlers Association) qui a cessé de fonctionner depuis quelques années.

 

1962     AWBA (American Wheelchair Bowling Association) regroupant des joueurs en chaise roulante.

 

1978     Un des fondateurs de la National Negro Bowling Association, J. Elmer Reed, fut le premier joueur noir à entrer à l'ABC Hall of Fame.

 

1981     Fondation du Ladies Pro Bowlers Tour.

 

1982     Fusion de l'American Junior Bowling Congress, du Youth Bowling Association et du ABC/WIBC Collegiate divisions pour former le YABA (Youg American Bowling Alliance)

 

1993     Abrogation de la mention "male only" (hommes seulement) des statuts de l'ABC suite aux actions des groupes féministes.

 

1997     Première série de trois lignes parfaites dans le cadre de l'ABC.

De plus, ces trois lignes furent jouées sur trois paires de pistes différentes.

Le joueur s'appelle Jeremy Sonnenfeld, il est de Sioux Falls dans le South Dakota.

Pour être complet, signalons que quatre situations du même type furent reportées précédemment, mais aucune ne fut homologuée.

 

1999          Parution de la première édition du présent ouvrage.

(fait dont on ne trouve trace nulle part ailleurs qu'ici).

 

2004     Fusion des fédérations ABC, WIBC et YABA en une seule : la USBC

 

Comme on le voit, l'histoire du bowling remonte loin et comporte également, tout comme l'Histoire en général, quelques périodes peu glorieuses, du moins à nos yeux d'européens tolérants, humanistes et universalistes … !

 

N'oublions tout de même pas que nombre de fédérations de sports d'adresse, comme est le bowling. n'ont pas encore unifié les sections masculines et féminines, chez nous aussi on continue à tirer au pistolet, au fusil, à l'arc ou aux fléchettes entre gens du même sexe.

 

Consolons-nous au moins en pensant que, chez nous, les noirs n'ont pas été tenus à l'écart aussi longtemps, vu qu'il n'y en avait pas autant.

Quant aux sections séparées, elles présentent l'avantage de permettre la distribution de plus de coupes en compétition.

Il serait toutefois hypocrite de ne pas signaler que dans un tournoi, le prize money est quand même souvent double pour les hommes par rapport aux femmes.

Et que l'on ne réponde pas qu'elles sont moins nombreuses ou qu'elles on moins de frais ... :-).

 

Ensuite, le bowling n'a probablement pas évolué plus lentement que les autres activités associatives, que ce soit sur le plan des races, des classes ou des sexes.

En regardant autour de nous, nous verrons bien d'autres situations qui seraient dignes d'un petit coup de balai.

 

Précédente Accueil Suivante

Comments welcome mailto:TOMCat.Sublogic@skynet.be