Les simples :

 
   
Le menu :
Photo :
   

 

Simples

Le plat (simple 5)

Ces tire-bouchons sont également appelés tire-bouchons en " T " à cause de leur forme caractéristique.

Ils sont réalisés en trois parties :

A. La poignée ou manche.

B. La tige, le fût ou hampe.

C. La mèche, vis ou vrille.

Du point de vue pratique, ils présentent tous l'inconvénient de devoir exercer un effort considérable pour extraire le bouchon du col de la bouteille car leur rôle se limite à tarauder le bouchon. Aucun mécanisme complémentaire ne permettant l'extraction aisée du liège.

Pour solutionner ce problème, l'Homme a déployé une quantité de trouvailles techniques... (voir autres catégories).

La poignée :

Elle sert à offrir à la main une prise sûre pour pouvoir enfoncer le tire-bouchon dans le liège et effectuer ensuite l'effort de traction indispensable pour extraire le bouchon.

Toutes les formes de poignées sont imaginées et les artistes ne s'en privent guère, parfois même au détriment de l'ergonomie qui est essentielle. Le matériau le plus utilisé dans le monde est tout naturellement le bois car peu onéreux, très résistant, facile à travailler au " tour " et ce qui ne néglige rien, agréable au toucher. Toutes les essences ou presque seront utilisées, par exemple le poirier, le pommier, le noyer mais aussi l'ébène, le bois de rose, le merisier, le hêtre, etc.... La corne, l'ivoire, l'os, l'acier, l'aluminium, l'argent, l'or, l'étain et par la suite, les matériaux synthétiques tels que la bakélite et les autres plastiques.  

De nombreux accessoires furent ajoutés au manche : parmi les plus importants citons la brosse qui permettait de retirer la poussière ou les morceaux de cires du goulot de la bouteille ; Une lame en forme de crochet et tranchante servait à sectionner les fils de fer et briser les sceaux.

La tige :

Elle est l'intermédiaire entre la poignée et la vrille et empêche le bouchon d'aller plus loin. Souvent la tige et la vrille sont extraite d'une même pièce métallique et se confondent. Cette simplification assure dès lors, la solidité du tire-bouchon.

Elle peut être de forme simple ou en balustre en fonction du courant de l'époque.

La mèche :

Pas grand chose à dire , mais je vous conseille d'aller voir la rubrique Les vrilles

 

 
   
Editeur : Nigiro
Webmaster : t@rpan
Copyright © All right reserved