Les monolevier :

 
   
Le menu :
Photo :
   

 

Monolevier

Malgré un manque de symétrie évident par rapport à l'axe de la bouteille, les mono levier furent malgré tout rendus populaire en Angleterre et ensuite en France.

C'est Charles Hull qui fit breveter un tire-bouchon à levier unique en 1864 portant le nom de "Royal Club". Ce tire-bouchon est exceptionnel par sa forme très étudiée, il est en plus gracieux et efficace. Les collectionneurs le recherche ardemment.

Une dizaine d'années plus tard, le système fut repris par John Burgess et Albert Fenton (1874). Ce tire-bouchon est marqué J.B & Sons et est breveté à Birmingham.

A Paris, c'est Alphonse Delavigne qui fut le premier en France à breveter un tire-bouchon à levier unique (novembre 1871). Toujours en France, la firme Pérille essentiellement, fabriqua une série de tire-bouchons mono levier montés sur cloche ouverte (1928). Le Presto est l'exemple de tire-bouchon mono levier très populaire (voir photo). Il faut également citer un tire-bouchon que je trouve fascinant car réalisé en tôle d'acier emboutie et fonctionnant sur un principe de crémaillère, le "Traifor", est devenu un mono levier rare... Le manque de matériaux après la seconde guerre mondiale forçait les entreprises à utiliser un minimum d'acier (1947, réalisé par A.J. Grandfils).

 

 
   
Editeur : Nigiro
Webmaster : t@rpan
Copyright © All right reserved