Les bilames :

 
   
Le menu :
Photo :
   

 

Bilames

Le harpon (bilame 3)

Curieuse famille que les bilames…ces tire-bouchons munis de lames aiguisées, en acier trempé fixées au fût de la poignée.

Fini la « queue de cochon » ou la « vis archimédienne » et fini également les dégâts provoqués au bouchon.

Le premier bilame a été breveté en 1879 et son principe de fonctionnement est simple : Il suffit d’insérer les deux lames d’acier, en commençant par la plus longue, entre le bouchon et le col de la bouteille et ensuite effectuer un mouvement de rotation pour décoller le bouchon du goulot pour finalement remonter et extraire le liège. Toute cette opération se passe sans à-coups et permet d’éviter de renverser le liquide. L’autre avantage du bilame est de pouvoir replacer sans effort, le bouchon dans le goulot de la bouteille.

Le modèle conçu en 1899 par Maschil Converse est le modèle simplifié (voir photo) du modèle de Mumford et qui porte le nom de Magic Cork Extractor breveté en 1892.

Un autre exemplaire, rarissime et ingénieux, a été étudié et manufacturé par Benjamin Lew (Allemagne, mars 1878). Ce tire-bouchon a la particularité d’avoir des lamelles d’acier réglables en largeur permettant ainsi d’adapter le bilame à n’importe quel goulot de bouteille. De plus les lamelles se replient dans la poignée qui fait office de manchon protecteur. Trente ans plus tard, en France, L. Maussion breveta un tire-bouchon très simple et basé sur le principe du modèle de Lew : Une petite pièce de bois servant de poignée reçoit les deux lamelles d’acier qui sont maintenues au manche par deux anneaux (9 décembre 1903).

 

 
   
Editeur : Nigiro
Webmaster : t@rpan
Copyright © All right reserved