Traduction de la page neerlandaise

Note du traducteur : il m’a parfois semblé, n’étant pas traducteur professionnel, ni par ailleurs spécialiste de la colombophilie, difficile d’apprécier l’expression technique ou associative adéquate. Je laisse au lecteur le soin d’y apporter sa propre appréciation. Merci. L’association flamande KDBD a son équivalent en Wallonie RFCB
Le changement du système de coordonnée Andries vers les coordonnées Wgs84.
 
Veuillez consulter régulièrement ce document sur le site Web de Kbdb pour les adaptations ou les compléments éventuels

update 17/11/2003 : un amateur avec des coordonnées Wgs84 inconnues peut être enregistré au mieux comme 000000.0/000000.0
update 15/11/2003 : l'adaptation de la version précédente sur le site Web du 23/10/2003. Dans la gestion administrative colombophile nous noterons les coordonnées Wgs84 selon le standard, donc d'abord la coordonnée de N (= latitude Nord) et ensuite la coordonnée d'E (= longitude est). Nous suivons ainsi à perfection la norme. Ce correspond aussi à l’ordre de lecture sur l’appareil GPS.


Au cours de la réunion de coordination du lundi 25, août 2003 à la maison KBDB à Bruxelles il a été décidé de passer à partir de la saison à 2004 vers les coordonnées Wgs84 pour la localisation.
La recherche de plusieurs mois et une coopération saine avec d'autres experts ont permis en la matière cette décision importante qui a un impact global et important en colombophilie.
Cet article a surtout été adressé aux réalisateurs de résultat, les programmeurs des logiciels pour colombophilie et des mesureurs des lieux (pigeonniers ou lieux de lâchers), et naturellement aussi à tous membres de l’administration qui seront bien entendu aussi confrontés à cette question.
Le changement est total. À partir de la saison de 2004, les coordonnées Andries classiques (dérivée une projection plate la terre sphérique) ne seront plus utilisées, et il n’y aura plus que les nouvelles coordonnées Wgs84 comme coordonnées seules valables. Les deux systèmes ne seront pas utilisés simultanément ! D'où la publication précoce des directives ci-dessous pour donner tout le monde du temps pour faire les adaptations nécessaires.
Annonce importante aux adeptes de la colombophilie : il n'est pas nécessaire de modifier vos coordonnées selon le nouveau système ! Elles seront calculées scientifiquement et aussi exactement que possible à partir des coordonnées Andries existantes pour les transformer en  nouvelles coordonnées Wgs84. De nombreux tests ont montré suffisamment la fiabilité de la conversion. Depuis 9 septembre 2003, le KBDB dispose de coordonnées Wgs84 converties de tout colombophile belge affilié. Celles-ci seront renseignées sur les nouvelles cartes de membre.
Il a été choisi (aussi dans les pays voisins) le standard Wgs84 car il est accepté mondialement et il est utilisable sur tout appareil GPS récent. Dans chaque pays, il a été développé à partir du système de coordonnées plat local un calcul progressif pour obtenir les coordonnées Wgs84.

Pour la conversion des données, KBDB  a fait appel aux formules qui ont été déterminées par l’ IGN, (l'institut national géographique).

Directives pour les mesureurs des lieux :
La préférence va à l’appareil GPS ( déjà disponible dans le commerce pour environ 350 €) dont la précision du mesurage rend avec un possibilité de captation de 6 satellites minimum. Les caractéristiques suivantes sont importantes :
-    MAP-datum : mise au point sur WGS84,
-    Représentation du lieu : mise au point sur GGMMSS.S (degrés, minutes, secondes et les dixièmes de secondes). La mise au point standard lors de l'achat est le plus souvent GGMM.MMM (degrés, minutes et millième de minutes). Si les éléments ci-dessus de mise au point convenus ne sont pas respectés, cela peut alors donner lieu à des confusions et à de graves erreurs.
Faites attention : lors du remplacement des batteries de l'appareil il est possible qu'on doive de nouveau remettre au point les caractéristiques évoquées ci-dessus ! Certains appareils retourneraient apparemment aussi à l’installation d’origine s’ ils ne sont pas utilisés un certain temps. Pour cette raison il est préférable de vérifier le respect de ce 2 caractéristiques lors de chaque mesurage . Recommandations lors du mesurage du lieu : le mesurage effectue avec la visibilité aussi ample que possible sur le ciel dégagé (donc pas en dessous d'un arbre ou en dessous d'un auvent). Les opérations de prise de mesure se poursuivront au moins 5 minutes et à cet endroit l'appareil sera gardé le plus immobile possible et l'appareil affinera le résultat d'environ 20 mètres et après 5 répétitions de mesures jusqu’à un mètre à la fin de l’opération (c’est du moins pratiquement possible).
Exemple de lecture sur l'appareil :
N 51°09'27.6 (Northern = latitude Nord)  
E 003°37'58”.5 (Eastern = longitude est)
En mots simples, ce lieu se trouve sur le  globe à 51 degrés 9 minutes 27,6 secondes de la latitude Nord (= donc au nord de l'équateur) et sur 3 degrés 37 minutes 58,5 secondes le longitude est (= donc à l'est du méridien de Greenwich. Ce méridien entoure le globe en passant par les pôles Nord - et sud et passe par Greenwich dans le voisinage de Londres). Dans la société de colombophilie, nous proposerons comme coordonnées :
 510927.6/ 033758.5
donc d'abord la latitude Nord et ensuite la longitude est, et donc inversés vis-à-vis du système Andries. Nous notons d’abord la coordonnée horizontale et ensuite la verticale. Donc, il faut  aussi ici faire attention à l'ordre. L'ordre choisi est identique à celui lu sur l'affichage de l’appareil GPS
Pour la Belgique les coordonnées varient entre 49°30 et 51°30 de latitude Nord et la longitude est entre 2°30 'et 6°30 . L’ utilisation de 1 décimale admet environ une précision de  3 mètres ce qui est amplement suffisant pour cette application (règle de poing : 1 seconde correspond à environ 30 mètres). Dans l'orthographe correspondante (NdT : traduire plutôt par « format de la coordonnée »), chaque position est exploitée, d'ou le zéro précédant dans l'exemple évoqué ci-dessus. Aussi, un zéro éventuel après la virgule doit être écrit . En outre à chaque coordonnée doit être prévu un signe positif ou négatif (plus ou moins, mais le caractère « plus »,  n'est pas écrit). Pour la coordonnée latitude Nord, pour nous il y a aucun problème étant donné que nos lieux et nos endroits de lâcher se trouvent déjà au dessus de l'équateur (donc toujours une valeur positive). Pour la coordonnée de la longitude est il peut y avoir un intérêt certain, les emplacements de lâcher se trouvant à l'occident du Méridien de Greenwich- comme par ex. Pau, Dax et San Sebastian. Pour les lieux à l'ouest de Greenwich nous noterons les longitudes est négatives. Le lieu de lâcher de Pau peut être approché par les coordonnées Wgs84 suivantes : -002155.0/431727.0.

Dans la notation choisie, les minutes et les secondes doivent toujours se trouver entre 00 et 59. les dixièmes de seconde peuvent varier 0 jusque 9. Les degrés de latitude Nord doivent être délimités théoriquement entre -90 et + 90 mais dans notre cas ils seront toujours positifs. Les degrés peuvent varier théoriquement en longitude est de -180 jusqu'+ à 180 : notre orthographe (NdT : traduire plutôt par « format de la coordonnée »),  admet les valeurs dans ce cas uniquement de -99 + à 99 (c'est environ du Mexique dans l'occident jusqu'à la Birmanie dans l'est ce qui est aussi amplement suffisant). Il est préférable de stocker les coordonnées dans les fichiers d'ordinateur selon le format et avec l'orthographe comme déterminé ci-dessus. La notation évoquée ci-dessus a aussi déjà été acceptée par le NPO aux Pays-Bas.
En attendant l'extension du nouveau système de coordonnées et de représentation.
Une modification importante générée par l'introduction des coordonnées Wgs84 est le calcul des distances. Avec la méthode classique, la distance entre 2 lieux, chacun a pu par un couple planaire de coordonnées Andries caractérisé, calculer simplement l'application du théorème de Pythagore :
    ________________
                Distance = V (x2-x1)2 + (y2-y1)2


Une calculatrice simple pouvait être encore utile. Le calcul des distances entre 2 points, chacun caractérisé par leur couple de coordonnées Wgs84, peut maintenant uniquement être calculée par un ordinateur. Différentes méthodes ont été étudiées, allant du simple calcul (mais moins précis) jusqu' à de très compliqués des algorithmes répétitifs (avec une précision élevée). Différentes variantes ont été testées par rapport à la vieille méthode de travail. Les critères suivants ont été considérés pour le choix de la solution finale : l'accord global avec les vieux calculs de distance et ceci dans les directions différentes des vents, les calculs de distances très courtes (quelques dizaines de mètres) jusqu'aux distances très éloignées (1100 km), à la facilité d’utilisation du programme dans toutes applications existantes, la conservation des différences des distances relatives actuelles de  2 pigeonniers voisins jusqu'à un lieu de lâcher. Après beaucoup travail de test, les simulations et une bonne coopération avec les collègues du NPO néerlandais, nous sommes arrivés à une méthode courte et très utilisable. Le nouveau calcul de distance se laisse coder dans un dizaine de réitération d’ une programmation. Pour garantir une précision progressive suffisante l'utilisation de la précision double est nécessaire grâce à laquelle on peut calculer avec des nombres de 16 chiffres significatifs. Ci-après le programme a été développé, accompagné d'un nombre d'exemples comme matériel de test. Les programmes de colombophilie doivent non seulement suivre le programme ci-dessous mais aussi le calcul des distances sur la fiche de distance, lors d'un nouveau mesurage d'un pigeonnier, doit aller dans le même sens. Le KBDB dressera dans les plus brefs délais une liste avec nouvelles coordonnées Wgs84 des lieux de lâcher existants. Les nouvelles distances calculées différeront légèrement des distances anciennes.

L'explication préliminaire :
- le résultat de mesure  des coordonnées Wgs84 doit d'abord être converti vers les degrés décimaux
Par exemple :     43°17'27.5 "===> 43 + (17/60) + (27.5/3600) = 43.29097222.....
           -02°47'16.3 "===> -(02 + (47/60) + (16.3/3600)) = -2.787861111....
- la plupart des ordinateurs calculent avec les angles  en radians au lieu des degrés. Les valeurs doivent d'abord être préalablement transformées vers les unités en radian en les multipliant  par PI et le résultat sera à diviser par 180.
- le programme ci-dessous a été écrit dans QUICK BASIC. Le signe # indique les constantes exprimées dans la double précision.
- les fonctions préprogrammées suivantes sont utilisées :
    COS : cosinus
    SIN : sinus
    TAN : tangente
    ATN : arc tangente
    SQR : racine carrée (square root en anglais). être aussi la raison de la précision à 0.5

Chaque constante :
    PI#=3.1415926535897
    RAD#=PI#/180  ‘pour la transformation des grades en radians’
    E1#=E1# * RAD# : N1# = N1# * RAD#    <==== premier couple de coordonnées est transformé en grades.
Ici se passe le transfert vers les radians
<==== deuxième couple de coordonnées transformé en grades.
Ici se passe le transfert vers les radians
<==== constante
    CONS1# =.99664718933525#
    CONS2# = 111319.4908#
    BHO# = (N1# + N2#)/2#
    IHO# = E2# - E1#
      NU2# = EA2# * COS(BHO#) ^ 2#
      VHO# = SQR(1# + NU2#)
      LAHO# = VHO# * IHO#
      OM1# = ATN(CONS1# * TAN(N1#))
      OM2# = ATN(CONS1# * TAN(N2#))
      XHO# = SIN(OM1#) * SIN(OM2#) + COS(OM1#) * COS(OM2#) * COS(LAHO#)
      AFSTG# = (CONS2# / VHO#) * (ATN(-XHO# / SQR(1# - XHO# ^ 2#)) + 2# * ATN(1#)) / RAD#

Le résultat de cette dernière formule de distance est arrondi au mètre : au dessus de 0.5 vers l'unité supérieure et en dessous de 0.5 vers l'unité inférieure. Les calculs de vitesse, en se basant sur la distance obtenue, sont maintenus selon la méthode ancienne.
Les dérogations de 1 mètre sur le résultat sont possibles, suivant le système de programmation. La méthode de travail évoquée ci-dessus sera aussi suivie par le NPO aux Pays-Bas. Nos autres pays voisins sont également intéressés par notre nouvelle méthode. La coopération approfondie et les dispositions sont à l’étude. Nous rechercherons à une méthode de travail uniforme ce qui sera utile certainement lors de la problématique des distances lors des vols internationaux. Je veux exprimer aussi un mot particulier de remerciement à ceux qui ces derniers mois ont coopéré de façon constructive à ce projet difficile et vaste. Sans leur apport positif et sans engagement, nous ne serions jamais arrivés rapidement à ce résultat final magnifique : l'ingénieur Huynen français (attaché au NPO aux Pays-Bas), l'ingénieur War Van Baelen (géomètre et le concepteur du calcul de distance simplifié), Pierre Voet  de l’institut National géographique à Bruxelles, les délégués concernés du KBDB pour l'attribution de l'information nécessaire, de la coordination et des facilités avec en particulier Mark De Backer sur le soutien et la collaboration duquel j'ai pu toujours compter. Le remerciement sincère à tout le monde. Enfin, je veux aussi encore me mettre au service pour la conversion des fichiers d'ordinateur existants (conversion coordonnées Andries vers les coordonnées Wgs84). Ceci pour éviter que toutes coordonnées doivent être recalculées de nouveau manuellement. il est nécessaire que je reçoive un extrait du statut des amateurs via l'e-mail avec au moins le numéro de membre KBDB (ou le numéro d'ordinateur) et les deux coordonnées Andries et ceci dans les colonnes bien déterminées dans un format de texte. Je rends alors le fichier original complété avec 2 colonnes supplémentaires avec nouvelles coordonnées Wgs84.  Pour les cas individuels aussi de conversion seront remis dès que disponibles. Les formules de conversion Andries (très compliquées ) = > WGS84 ne seront pas communiquées pour cause de leur complexité énorme. Le changement a été effectué une fois, ce n'est donc logiquement en effet plus nécessaire. En outre il est préférable que cette conversion soit centralisée et avec le programme avec lequel le statut KBDB a été converti.

    Christiaan Slock
    GSM 0478/41 23 24
    FAX 09/378 36 33
    e-mail : christiaan_slock@compuserve.com

Traduction du neerlandais vers le français par le webmaster
Accueil