Vous avez du temps devant vous...

Pour ceux qui ne le sauraient pas:

sablier

      (Date correcte pour autant que votre ordinateur soit bien à jour!)


Le calendrier Ekurêa:

calendrier Pour visualiser un mois compris entre l'année 1990 et 2010, selectionnez le mois ainsi que l'année de votre choix et cliquez ensuite sur visualiser

Choisissez l'année : et le mois :

Quand une année est-elle bissextile ?

Une année bissextile est une année dont le mois de février compte 29 jours au lieu de 28.
Mais n'est pas bissextile qui veut !
En effet, pour pouvoir être bissextile, il faut que l'année soit multiple de quatre.
Mais toutefois, les années se terminant par 00, pourtant divisibles par 4, ne sont pas bissextiles sauf si le nombre des centaines est un multiple de quatre.

Pour fixer les idées, 1700, 1800, 1900, bien que multiples de quatre, ne furent pas bissextiles.
Mais par contre 1600 fut bissextile et l'an 2000 l'est aussi.


Comment mesure-t-on le temps?

L'unité de temps du Système Internationnal est la seconde. Définie à l'origine comme valant 1/86400 du jour solaire, elle est redéfinie en 1967 comme la durée précise de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133.

Une minute regroupe 60 secondes. Soixante minutes correspondent à une heure.

Le jour est le temps que met la Terre pour effectuer un tour sur elle-même.
Le jour tel qu'on le considère habituellement vaut 24 heures.
Le jour solaire est le temps écoulé entre deux passages consécutifs du Soleil au méridien d'un lieu. Sa valeur voisine fortement avec 24 heures.
Le jour sidéral correspond à deux passages consécutifs d'une même étoile au méridien d'un lieu. Il vaut 23h 56 min 4 s. Il équivaut à la période de rotation de la Terre mesurée dans un repère lié aux étoiles suposées "fixes."

L'année est le temps que met la Terre pour accomplir une révolution autour du Soleil.
L'année sidérale est la période de révolution de la Terre mesurée par rapport aux étoiles lointaines. Elle vaut 365 jours 6h 9 min 10 s (365,2564 jours).
Cette mesure peut être améliorée en tenant compte de la précession. La précession est le mouvement d'oscillation décrit par l'axe de rotation de notre planète. La période de révolution qui prend en considération ce phénomène est appelée année tropique et vaut 365 jours 5 h 48 min 46 s (365,2422 jours).




Qu'est-ce c'est que le temps universel?

une horloge Le temps universel, que l'on note UT, est l'heure locale à Greenwich, une ville d'Angleterre qui se trouve sur le méridien de longitude 0°. Il est midi en UT lorsque le Soleil passe au méridien de Greenwich. Le temps universel constitue la référence mondiale en matière de temps.
Cependant, il ne faut pas confondre le temps universel et l'heure GMT. En effet, l'origine du temps universel est à minuit à Greenwich tandis que celle de l'heure GMT y est à midi.

GMT signifie "Greenwich Mean Time", temps moyen de Greenwich.

Petite histoire de notre calendrier

Nous utilisons le calendrier grégorien qui est en fait qu'une amélioration du calendrier julien.

Le calendrier julien
Originellement, le calendrier comptait 365 jours par an. L'année civile était alors plus courte que l'année solaire, que l'on estimait à 365 jours et un quart. Au fil des ans, on avait donc accumulé du retard sur la révolution de notre planète autour du Soleil. C'est pour rattraper ce retard que Jules-César chargea l'astronome alexandrin Sosigène de concevoir un nouveau calendrier, le calendrier julien. Il fut alors décrété que l'an 46 avant J.-C. durerait exceptionnellement 455 jours et qu'à l'avenir, les années dont le millésime serait divisible par quatre compteraient 366 jours au lieu de 365. Il fut choisi que, tous les quatre ans, on répéterait le sixième jour avant les calendes de mars, appelé sextus ante Kalendas Martias. Le jour ajouté fut alors baptisé bis sextus ante Kalendas. C'est de là que provient le terme année bissextile.

Le calendrier grégorien
Le calendrier julien n'était pas encore parfait. En effet, l'année solaire ne durait pas 365,25 jours mais 365,2422 jours. Ce qui faisait que, d'année en année, on avait pris de l'avance sur notre mouvement autour du Soleil. Notre avance était telle qu'en 1582, l'équinoxe de printemps tomba le 11 mars, c'est à dire une dizaine de jours trop tôt. Le pape Grégoire XIII nomma alors une commission pour remettre à jour le calendrier. Il en ressortit que les années se terminant par 00 ne seraient bissextiles que tous les quatres cents ans. Ainsi, 1600 fut bissextile mais pas 1700, 1800, 1900. De plus, pour éliminer les journées gagnées sur le Soleil, on décrèta que le lendemain du jeudi 4 octobre 1582 serait le vendredi 15 octobre 1582...

Le calendrier grégorien n'est toujours pas parfait. En effet, tous les quatre cents ans, il avance d'un peu moins de trois heures!

Le calendrier grégorien fut adopté immédiatement par tous les pays du monde catholique. Il fut instauré avec du retard dans les pays protestants (en 1669 en Allemagne, en 1752 en Grande-Bretagne, en 1753 en Suède). Les pays orthodoxes ne l'ont introduit que très récemment (en 1923 pour la Grèce). La Russie ne l'a accueilli qu'en 1918. C'est pourquoi la révolution d'Octobre, daté du 25 octobre 1917 de l'ancien calendrier russe, est aujourd'hui célébré le 7 novembre.


Pourquoi juillet et août ont-ils tous les deux 31 jours ?

Au début, les huitième et neuvième mois du calendrier julien, qui correspondent à nos mois de août et septembre, comptaient respectivement 30 et 31 jours. Mais la réforme de César était mal comprise. En effet, une année sur trois était bissextile (au lieu d'une sur quatre). L'avance ainsi prise sur la rotation de la terre autour du soleil fut corrigée par Auguste qui suspendit pendant douze ans les années bissextiles. Cette action valut à l'empereur de voir le huitième dédié en son honneur. Le mois nommé "sextilis" devint "Augustus" (d'où "août").

Hors le septième mois qui était dédié en l'honneur de Jules César, "Julius" (d'où "juillet"), comptait 31 jours. Pour éviter qu'un empereur soit plus honoré que l'autre, on ajouta un jour au huitième mois et retrancha un jour à "februarus" ("février") qui en comptait 29 les années non bissextiles. Enfin, on adapta la longueur des quatres dernier mois de l'année qui comptaient dans l'ordre 31, 30, 31 et 30 jours afin d'éviter que trois mois consécutifs aient 31 jours.


des dates

Les noms des jours et des mois

Retour sommaire