BIENVENUE A IMAGIWEB
Télévision et radio

HOMMAGE AUX GRANDS DISPARUS

Il est l'auteur de grands classiques du cinéma et du polar. D'origine française, naturalisé suisse et établi en Valais depuis longtemps, le cinéaste et écrivain José Giovanni est décédé samedi à Lausanne d'une hémorragie cérébrale. La nouvelle a été annoncée par son fils. Il était âgé de 81 ans. Il laisse une oeuvre cinématographique très importante qui comprend quelques grands classiques et une oeuvre littéraire qui compte une vingtaine de livres. Ses livres l'ont conduit vers le cinéma. En 1959, Giovanni rencontre Jacques Becker qui veut adapter «Le Trou», et dont il devient conseiller technique et dialoguiste. C'est le début d'une triple carrière pour Giovanni, qui continue d'écrire tout en devenant scénariste-dialoguiste pour Claude Sautet dans «Classes tous risques» (1960), Jean Becker «Un nommé la Rocca» (1961), ou encore Robert Enrico «Les grandes gueules» (1965) et Jean-Pierre Melville «Le deuxième souffle» (1966). Giovanni finit par se lancer lui-même dans la réalisation dès 1966. A partir de là, il tourne régulièrement et on lui doit notamment des des films désormais «classiques», soit «Le rapace» (1968) avec Lino Ventura, «La scoumoune» (1972) avec Jean-Paul Belmondo et Claudia Cardinale, «Deux hommes dans la ville», avec le duo Gabin-Delon, «Le Gitan» (1974) et «Le ruffian» (1983), où il retrouve Lino Ventura et Claudia Cardinale. A partir de 1984, il commence à alterner cinéma et télévision. En 1988, Giovanni co-écrit avec Alphonse Boudard «Mon ami le traître», qu'il met en scène avec André Dussollier et Thierry Frémont. En 2000, douze ans après son dernier film, il adapte encore pour le grand écran son livre «Il avait dans le coeur des jardins introuvables», récit autobiographique paru en 1995. José Giovanni a ainsi été l'auteur de vingt romans, de trente deux scénarios et de dix neuf films.

 

 

 

Hit-parade
Hommage
Qui suis-je ?
Echange de bannières
 

Ce site est optimisé pour un écran de1024*768 avec Internet Explorer 5.5 ou supérieur.