| A c c u e i l | D i s c o g r a p h i e | V i d e o g r a p h i e | L e G r o u p e | H i s t o r i q u e | L i v e | B o o t l e g s | F o r u m | L i e n s |
Historique - Mark 5-2c-6 - Instabilités chroniques

Tandis que Gillan commence sa tournée qui passe du coup du statut de tournée solo entre deux projets de Deep Purple à tournée principale du chanteur désormais sans autre projet apparent, Deep Purple doit de son coté trouver un nouveau chanteur. Les recherches se font un peu partout, mais dès le début, Blackmore a son idée en tête, il veut faire venir Joe Lynn Turner de Rainbow. Cependant, de nombreux noms circulent, de Ronnie James Dio à Paul Rodgers en passant par Jimmy Barnes et l’ancien chanteur de Survivor Jamie Jamison. Mais comme très souvent, c’est Ritchie qui a le dernier mot, et avant Noël Joe Lynn Turner est le nouveau chanteur de Deep Purple.

Au début de l’année 90, le groupe se met à travailler sur des bandes déjà existantes (celles déjà prévue pour qu’Ian écrive ses paroles fin 88), de nouveaux jams mais Turner amène aussi un titre qu’il comptait mettre sur son nouvel album, ce qui donnera Too Much is Not Enough. L’enregistrement se fait en studio, a Orlando, et vu que le matériel existe déjà en partie, l’album prendra moins longtemps que les précédents à se préparer. Il sortira en octobre 1990. Les critiques sont plus que mitigées, mais qu’importe, le groupe prépare déjà la tournée prévue pour début février. Les requêtes de Turner de jouer Pictures of Home seront rejetée, et Fireball et Too Much is Not Enough, qui furent pourtant répétées ne seront jamais jouée non plus.

C’est le 4 février 1991 que commence enfin la tournée. Et comme pour la tournée House of Blue Light c’est dans les pays de l’ex-bloc soviétique qu’elle commencera, a Ostrava, en Tchécoslovaquie. Le concert sera d’ailleurs intégralement filmé par la télévision locale. Vu le changement de chanteur, la setlist a bien du évoluer plus qu’elle ne l’avait fait précédemment (alors que c’est justement ce que Gillan essayait de faire pendant qu’il était encore dans le groupe!!). Le premier changement (et non des moindres !) et la réapparition de Burn en opener. Six titres du nouvel album apparaissent (Wicked Ways ne restera cependant pas longtemps), alors que Strange Kind of Woman, Space Truckin’ et Child in time disparaissent de la setlist. Autre fait intéressant, sur Lazy, ce n’est pas Turner qui jouera l’harmonica mais bien Glover ! La tournée Européenne se terminera le 17 mars, après quatre soirs consécutifs a l’Hammersmith Odeon, a Londres.

Une tournée Américaine d’environ 25 dates commence le 10 avril, mais après seulement huit dates, le reste sera annulé pour des raisons on ne peut plus floues !! Après cela, passage obligé par le Japon, mais cette fois suivit d’une date en Thaïlande et d’une autre a Singapour, puis après un peu de repos une tournée Brésilienne, une autre première. Enfin, le groupe reviendra en Europe pour un concert en Pologne, un en Grèce et enfin un a tel Aviv, en Israël, encore une première ! Ce concert sera le dernier de Turner avec Deep Purple.

En effet, après la tournée et un peu de repos, le groupe commença l’enregistrement du second album avec Turner, mais Lord, Paice et Glover n’étaient pas vraiment satisfaits de Turner, et la maison de disque commence à penser que 1993 et les 25 ans du groupe pourrait être l’occasion de remettre la Mark 2 sur les rails et donc de renouer avec le succès. Ainsi, le 14 août, alors que les sessions d’enregistrement pour l’album ont déjà commencé de nouveau à Orlando, en Floride, Turner part chez lui pour le week-end. Mais il recevra ce week-end là un coup de téléphone de Bruce Payne lui signalant que ses services n’étaient plus demandés.

Glover de son coté téléphona à Gillan pour voir si cela l'intéresserait de rejoindre Deep Purple à nouveau. Celui ci venait de lancer un nouveau groupe, Repo Depo, avait déjà écrit quelques titres et prévoyait d’enregistrer l’album prochainement, mais il se dit tout de même qu’une réunion de Deep Purple ne devrait sûrement pas durer bien longtemps, et lui permettrait de gagner un peu d’argent pour financer les débuts du groupe. Il accepta donc l’offre et rejoint Deep Purple à nouveau. Cependant, les travaux d’enregistrement de l’album étaient déjà bien entamés, et Gillan ne put donc pas commencer le boulot a zéro. Le groupe se retrouva donc a Munich à la mi-novembre, et en un mois le principal était enregistré. Cela fut cependant suffisant a Gillan, aidé de Glover, pour retravailler les titres de manière à les rendre plus compatible avec le son Mk2.

Après l’enregistrement, au début 1993, Gillan enregistra encore quelques pistes vocales à Orlando, jusqu'à 24 février, après quoi l’album fut mixé par Roger à Los Angeles. L’album sorti en juillet sauf aux Etats Unis, où officiellement la maison de disque demanda que l’album soit remixé et donc retarda la sortie, entraînant par-là l’annulation de la tournée Américaine (une fois de plus !).

Le début de la tournée se fit donc le 24 septembre a Rome. Cette tournée, qui devait être la dernière de Deep Purple avec Ritchie fut la plus longue tournée Européenne (autant de dates en Allemagne et Autriche que sur toute l’Europe en 85 !) mais peut être aussi la meilleure depuis la réunion en 84. En effet, si Lord, Paice et Glover étaient heureux de retrouver Gillan, Blackmore lui digérait mal le départ de Turner, et sa frustration se retrouvait dans son jeu donnant parfois des performances assez moyenne, mais d’autres soir de superbes performances d’une qualité peut être plus atteinte depuis la fin des 70’s ! Cependant une telle situation de tension (sur toute la tournée, Gillan et Blackmore ne se sont pour ainsi dire pas parlé !) ne pouvait pas durer, et le 30 octobre, après le concert de Prague, Ritchie remit au groupe une lettre dans laquelle il annonçait qu’il quitterait le groupe a la fin de la tournée européenne, après le concert à Helsinki le 17 novembre.

Le problème est que le groupe avait une tournée réservée au Japon en décembre, à annuler ces concerts allait encore coûter de l’argent, sans parler bien sur de la déception des fans. Le promoteur de ces concerts leur dit qu’il accepterait qu’ils remplacent le guitariste, mais seulement si le remplaçant était une considéré comme une star de la guitare au Japon, et donna deux noms seulement, Jeff Beck et Joe Satriani. Beck refusa l’offre, car cela ne correspondait pas à ce qu’il avait envie de jouer à l’époque, et ils appelèrent donc Joe Satriani, et heureusement celui ci accepta !

Mais c’est un véritable défi qui était lancé, puisque le groupe avait à peine deux semaines pour préparer la tournée. Pour aller plus vite, ils fournirent à Satriani des bootlegs de la tournées européenne pour qu’il puisse voir de quoi il retournait, puis commencèrent les répétitions, durant lesquelles ils se permettent même de rajouter trois titres nouveaux dans la setlist, Pictures of Home, When a Blind Man Cries et Maybe I’m a Leo. La tournée, qui était déjà un succès avant d’avoir commencé vu que seuls 2000 des 80000 tickets vendu furent remboursés à l’annonce de retrait de Ritchie et de son remplacement par Joe, fut une grande réussite. Non seulement pour la superbe prestation de Satriani mais aussi parce que cette tournée remonta considérablement de moral du groupe, qui retrouva une joie de jouer ensemble et les poussa à continuer l’aventure Deep Purple.

Mais Joe Satriani savait depuis le début qu’il ne resterait pas a temps plein dans le groupe. Il venait de signer un contrat pour sa carrière solo (qui l’empêchait notamment de tourner aux USA avec Deep Purple), et de toute façon ce n’était pas ce qui l’intéressait avant tout. Néanmoins, le plaisir ressenti lors de la courte tournée japonaise les encouragea à faire une tournée Européenne en Juin et début juillet 94, tournée une fois encore très réussie. Mais le concert donné le 5 juillet en Autriche serait le dernier, et il fallait maintenant trouver un nouveau guitariste prêt à rester pour de bon dans le groupe.

Mark 2b - Le triomphal retour | Retour à l'index de l'historique | Mark 7 - L'inespérée renaissance