Francine Berckmans a étudié au Conservatoire de Bruxelles avec Edmond Baert puis au Conservatoire de Liège. Elle a ainsi obtenu les 1er Prix de Violoncelle et de Musique de chambre.
Après quelques années de participation à l'orchestre de l'Opéra Royal de Wallonie, elle suit les cours de Viole de Gambe avec Wieland Kuijken et obtient un 1er Prix. Elle a aussi pris part à l'orchestre de la Monnaie, à l'Orchestre National de Belgique et à celui de la RTBF. Elle a également joué dans l'Orchestre Symphonique de Xalapa (Mexique) durant trois ans, tout en y enseignant le violoncelle à l'Université de Veracruz. Puis, c'est au Brésil qu'elle part exercer ses talents au sein de l'Orchestre symphonique de Campinas et à l'Université Unicamp où elle enseigne le violoncelle et la Viole de Gambe durant trois ans.

Elle a donné de nombreux concerts en Belgique, au Mexique, au Brésil, en Allemagne, en France et en Grèce.
Elle fait actuellement partie de plusieurs ensembles baroques tant à la Viole qu'au Violoncelle baroque ou moderne. Elle enseigne ces deux instruments aux Académies de musique d'Ixelles, Court-St-Etienne, (Ottignies, Louvain-la-Neuve) et Enghien.

Pendant ses études de lauréat en chant et pédagogie musicale à l'IMEP, Christine Lejeune a commencé l'étude de la viole de gambe avec M. Holveck.
Ensuite, elle a enseigné la musique dans le secondaire.
Elle a repris la viole avec S. Watillon, puis Th. Baeté, et a participé à des stages avec A. Crum, S. Watillon, J. Savall, S. Abramovicz, J. Valencia,...
Elle a participé à divers ensembles allant de la musique du Moyen-Age à l'époque baroque.

En tant que choriste au Chœur de chambre de Namur, elle a travaillé sous la direction de chefs tels que P. Cao, J. Cl. Malgoire, S. Kuijken, Fr. Bernius, J. Tubéry, M. Minkowsky,....
Actuellement, elle enseigne la formation musicale, le chant et le chant d'ensemble à l'Institut Jaques-Dalcroze.

Après des études de déclamation au Conservatoire de Bruxelles dans la classe de Suzanne Philippe, et une formation d'acteur avec Jean-Louis Colmant, Annette Brodkom est tantôt comédienne, tantôt metteur en scène. Comme comédienne, elle joue dans plusieurs théâtres parmi lesquels: Le Théâtre du Rideau de Bruxelles, Le Théâtre de l'Ancre, Le Théâtre de la Vie...
Elle travaille aussi pour la radio et la télévision.

Parallèlement,en 1998, elle crée la compagnie du Simorgh et réalise ainsi ce qui depuis toujours l'avait animée: faire un théâtre qui donne une place privilégiée à la poésie, à l'imaginaire et au mouvement : un théâtre où l'acteur devient prestidigitateur d'images et où le texte littéraire devient parole vivante.

En 1991, elle découvre le théâtre Nô et reconnait en lui la quintessence de sa recherche. Elle part au Japon pour y étudier cet art. C'est à Kyoto qu'elle signe sa première mise en scène en 1993 avec le spectacle "Ise monogatari", au Art Space Mumonkan. Lors de la saison 2001-2002, elle a joué dans "La Mouette" de Tchekov, "Une visite inopportune" de Copi, "le pique nique de Clareta" de René Kalinsky. Elle a mis en scène "Un certain Plume" de Henri Michaux.

Elle enseigne la déclamation aux Conservatoires de Bruxelles (de 1987 à 1997) et de Mons (de 1998 à 2002) et à l'Académie d'Ixelles depuis 1977.

Participent également

Après ses études de violoncelle et de chant au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, Anne Rongy a étudié la viole de gambe avec Sophie Watillon, puis avec Mieneke van der Velden au Sweelinck Conservatorium van Amsterdam où elle obtient le diplôme de Bachelor of Music. En 2002 le programme Erasmus lui permet de se perfectionner au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Marianne Müller. Elle a également eu l'occasion de suivre des cours et 'classes de maître' avec Wieland Kuijken, Rainer Zipperling, Kaori Uemura et Alison Crum. Elle poursuit actuellement une spécialisation en musique médiévale et renaissance avec Randall Cook à la Schola Cantorum de Bâle.

Anne Rongy joue volontiers dans les formations les plus diverses, notamment en consort, genre qu'elle affectionne tout particulièrement. Depuis quelques années, elle collabore avec plusieurs ensembles de musique ancienne et se produit régulièrement dans divers pays d'Europe. Elle est également fondatrice de l'ensemble Le Nymphe di Rheno, spécialisé dans l'interprétation du répertoire pour deux violes. Parallèlement à ses activités musicales, Anne Rongy s'intéresse de près à la danse historique.

Claire Delvigne a étudié au Conservatoire de Bruxelles et à l'Institut Lemmens de Louvain où elle obtient le 1er Prix de Violoncelle avec Roel Dieltiens.
Après avoir fait partie de l'orchestre Philharmonique des Flandres durant deux ans, elle suit les cours de Violoncelle baroque avec Hidemi Suzuki de 1993 à 1998 au Conservatoire de Bruxelles, section flamande. En 1998, elle obtient le 1er Prix de musique de chambre au Conservatoire de Mons dans la classe de Guy Van Waas.

Elle est fondatrice de l'ensemble Artemisia et membre fondateur de l'ensemble Col Basso. Elle se produit régulièrement avec les ensembles Anima Æterna, Les Agréments, Les Pléiades. Elle enseigne à l'Académie de Schaerbeek.


Kaori Uemura a fait ses études à Tokyo où elle a obtenu le diplôme pour la Viole de Gambe. Elle vient alors se perfectionner au Conservatoire de Bruxelles auprès de Wieland Kuijken chez qui elle obtient le 1er Prix en 1984 puis le Diplôme Supérieur en 1987.

Elle a participé à de nombreux concerts et enregistrements en Europe et au Japon avec, notamment les ensembles Ricercari, "Les Arts Florissants", "Les Musiciens du Louvre", "Les Talens Lyriques", "Le Poème Harmonique", et en duo avec Wieland Kuijken et Jérôme Hantaï.
Elle fait également partie du "Tokyo Baroque" et de l'ensemble de Violes "Orlando Gibbons". Récemment, elle a fait une tournée dans plusieurs pays asiatiques.