La charte de l'enfant hospitalisé

 

Home
Mon témoignage
Album photos

Allaiter un prématuré
Charte de l'enfant
De la douceur avant tout
La méthode Kangourou
Vos réactions

Liens et livres
Contact

 

La "Charte de l'enfant hospitalisé" parle du rôle des parents dans les traitements, de la place des parents, du soutien psychologique aux parents, etc. Quand sera-t-elle appliquée en néonat ?

Charte de l’enfant hospitalisé

Le droit aux meilleurs soins possibles est un droit fondamental, particulièrement pour les enfants.

  1. L’admission à l’hôpital d’un enfant ne doit être réalisée que si les soins nécessités par sa maladie ne peuvent être prodigués à la maison, en consultation externe ou en hôpital de jour.
  2. Un enfant hospitalisé a le droit d’avoir ses parents ou leur substitut auprès de lui jour et nuit, quel que soit son âge ou son état.
  3. On encouragera les parents à rester auprès de leur enfant et on leur offrira pour cela toutes les facilités matérielles, sans que cela n’entraine un supplément financier ou une perte de salaire. On informera les parents sur les règles de vie et les modes de faire propres au service afin qu’ils participent activement aux soins de leur enfant.
  4. Les enfants et leurs parents ont le droit de recevoir une information sur la maladie et les soins, adaptée à leur âge et leur compréhension, afin de participer aux décisions les concernant.
  5. On évitera tout examen ou traitement qui n’est pas indispensable. On essayera de réduire au minimum les agressions physiques ou émotionnelles et la douleur.
  6. Les enfants ne doivent pas être admis dans des services d’adultes. Ils doivent être réunis par groupe d’âge pour bénéficier de jeux, loisirs, activités éducatives adaptés à leur âge, en toute sécurité. Leurs visiteurs doivent être acceptés sans limite d’âge.
  7. L’hôpital doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs, tant sur le plan de l’équipement que du personnel et de la sécurité.
  8. L’équipe soignante doit être formée à répondre aux besoins psychologiques des enfants et de leur famille.
  9. L’équipe soignante doit être organisée de façon à assurer une continuité des soins à chaque enfant.
  10. L’intimité de chaque enfant doit être respectée. Il doit être traité avec tact et compréhension en toute circonstance.
 

 

© Sylvie Francotte