Poésie mon amie

Maroufle

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   acides      air      attentif      bol      bouche      brouillés      casse      croquis        diplomatiquement      distrayez      étriper      frisquet      jugez      livrent      maroufle      mauvais      mutuel      paître*      parfaitement      raison      sans      seuls      sorte      vieux   
Bérénice  —  
Votre serviteur  —  
Bérénice  —  
Votre serviteur  —  
Bérénice  —  
Votre serviteur  —  
Bérénice  —  
Votre serviteur  —  

Bérénice  —  
Le chœur  —  
Ah ! vous nous revenez ! et vous avez l’ mieux…
Voilà que maintenant vous me trouvez l’air  !
Votre dysacousie se porte…
Comment ? je n’entends pas les phrases de la  !
Je vous ai préparé un bon d’air tout frais.
Fermez la porte avant que n’entre un vent  !
Nous sommes en juillet, nul vent ne souffle !
C’est votre alors qu’il convient de fermer !
Vous agitez mes feuilles et me  !
Alors, allez au diable, espèce de  !
Les voilà à nouveau en train de s’ !
De répliques ces deux-là s’enivrent :
Ces champions du dialogue au corps à corps se ,
Prenant plaisir à s’entredéchirer !
Les deux premiers  —  



Le chœur  —  

Ensemble  —  
Que parlez-vous de nous même nous connaître ?
Vous sur nos airs et sur notre chanson ;
Mais vous ignorez tout et de notre
Et du fond de nos cœurs : alors, allez donc  !
Ils étaient là ; les voici réunis.
Que feraient-ils sans nous ? Vain serait le  !
Le chœur est et, nous accompagnant,
Il dirige nos pas… .
Nous ne sommes pas dans notre face à face
Car il veille sur nous, évitant toute . /
Nous sommes attentifs et, les accompagnant,
Nous dirigeons leurs pas diplomatiquement.
Non, ils ne sont pas seuls dans leur doux face à face
Car nous veillons sur eux, évitant toute casse.

Votre serviteur (21/07/11)