Poésie mon amie

Le conflit est clos

Certains vers du poème ci-dessous présentent un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   aiguisés      argumentent      cordiale      dérision      danser      éconduit      fruit      indignation      insolences      loin      meurtri      mi-pètes      morale      offenser      pas      pieds      plaisanterie      poètes      polémique      porte      revêches      rie      sédimentent      vacances   
Paul Émiste  —  

Votre serviteur  —  



Bérénice  —  



Votre serviteur  —  



Bérénice, votre serviteur  —  



Ils m’essorent vos vers mi-fuges .
On réclame des profs et point des  !
Vos hendécasyllabes bien
Montrent que vous aussi affûtez vos flèches :
Vous lancez sur orbite des traits
Sans mettre de gants mais en comptant les  !
Vous vous croyez, ma foi, déjà en
Et contre la raison acceptez ainsi
Lire aussi bien qu’écrire ces  :
Si j’étais vous, j’en eusse le cœur  !
J’admire votre force d’ :
Fût-ce en onze syllabes, et dans ce cas
Peut-être davantage, il ne convient
De se laisser aller à la .
Jouons-nous des fâcheux : qu’ils se ,
Qu’ils se volatilisent, peu nous importe !
Et qu’ils fassent silence ou qu’ils ,
En sorte nous ferons qu’ils prennent la  !
Paul Émiste  —  





Bérénice, votre serviteur  —  



Ensemble  —  
Avec vous, l’on ne sait sur quel pied  :
Sommes-nous facétieux, vous nous dédaignez,
Mais est-on rigoureux, l’on est ,
Si bien que de l’effort l’on n’a point le  !
Or mon but n’était pas de vous  :
Je voulais simplement faire rigoler.
Elle aura fait long feu cette ,
Nous savons apprécier la .
Que l’on écrive mais aussi que l’on  :
Vous êtes bienvenu dans notre fabrique.
Le conflit est clos et l’entente .
Évitons les frictions : telle est la .
Que l’horizon soit clair : regardons au
Et construisons ensemble un commun destin.

Votre serviteur (23/06/09)