Poésie mon amie

Le vent

Chaque vers du poème ci-dessous présente un mot masqué. Replacez ces mots eu égard à la rime, au nombre de syllabes et à d’autres indices que vous ne manquerez pas d’observer.

   avalanches      bouleaux      bourgs      branches      crient      démembre      eau      fer      fermes      hiver      infiniment      mélancolies      Novembre      oiseaux      poulies      vent   
  Sur la bruyère longue infiniment
Voici le vent cornant Novembre ;
Sur la bruyère, ,
Voici le
Qui se déchire et se ,
En souffles lourds, battant les ;
Voici le vent,
Le vent sauvage de .

Aux puits des fermes,
Les seaux de fer et les poulies
Grincent ;
Aux citernes des ,
Les seaux et les
Grincent et
Toute la mort, dans leurs .
Le vent rafle, le long de l’,
Les feuilles mortes des ,
Le vent sauvage de Novembre ;
Le vent mord, dans les ,
Des nids d’ ;
Le vent râpe du
Et peigne, au loin, les ,
Rageusement, du vieil ,
Rageusement, le vent,
Le vent sauvage de Novembre.

Émile VERHAEREN, Les Villages illusoires

Voir tout le poème
Écouter la lecture par le poète