LA VOCATION DESALÉSIEN COOPÉRATEUR "



La vocation du Coopérateur n'est autre que la vocation salésienne vécue dans le monde sans forme particulière de consécration : Don Bosco n'a cessé de le dire. Donnons-en deux définitions officielles, qui se complètent par leurs nuances et, en définitive, se rejoignent entièrement :

  1. Celle du livre " Conosciamo Don Bosco, n°2 " (Rome, 1971) : " Les Coopérateurs sont des fidèles qui, à la suite d'un engagement particulier, tendent à la perfection chrétienne dans leur propre état et se mettent au service de l'Église :

  • dans l'apostolat principalement au service de la jeunesse

  • avec l'esprit et la méthode éducative salésienne

  • en union avec toute la famille salésienne

  • et avec des responsabilités propres "

  1. Celle du Chapitre général spécial des Salésiens, dans sa Déclaration aux Coopérateurs :
    " Le Coopérateur, dans la pensée première de Don Bosco, est un véritable salésien dans le monde, c'est-à-dire un chrétien, laïc ou prêtre, qui, bien que sans le lien des vœux religieux :

  • répond à sa vocation personnelle à la sainteté

  • en s'engageant dans une mission auprès de la jeunesse et du peuple

  • selon l'esprit de Don Bosco

  • au service de l'Église locale

  • et en communion avec la Congrégation salésienne " (et, bien entendu, avec les autres groupes de la Famille) (n°730).


QUE FAUT-IL POUR ÊTRE COOPÉRATEUR ?


  1. Il faut être convaincu que " l'Esprit du Seigneur remplit l'univers " (liturgie de la Pentecôte) : il ne se contente pas d'inspirer leur vocation propre aux prêtres et aux religieux ; il " appelle " chaque baptisé à trouver sa place originale dans l'Église et à y remplir sa tâche particulière dans la mission commune. Il faut donc prier : " Viens, Esprit de lumière, montre-moi ma route ! ".

  2. Il faut ensuite avoir un certain goût de vie chrétienne authentique, face à tant de baptisés qui semblent tout ignorer des exigences de leur baptême. Il faut désirer échapper à la médiocrité, aux protestations théoriques ou sentimentales, à la piété formaliste, afin de prendre l'évangile au sérieux et de tenter la formidable aventure de la foi vécue et de la vie donnée.

  3. Il faut encore être sensibilisé aux problèmes de la jeunesse et de la pauvreté, les saisir comme les deux problèmes peut-être les plus décisifs de notre monde actuel et de son proche avenir, et donc sympathiser avec les jeunes et avec les pauvres, et vouloir les aider à assurer leur promotion humaine et chrétienne.

  4. Il faut connaître Don Bosco et constater que sa figure, son œuvre, son esprit réaliste et dynamique, sa méthode éducative correspondent à certains traits de notre caractère. Le suivre et travailler avec lui épanouira nos dons naturels et surnaturels au profit de l'Église.

  5. Enfin, il faut avoir le sens fraternel, aimer rencontrer autrui, aimer travailler avec d'autres, accepter les valeurs de coresponsabilité et de collaboration, et donc une certaine discipline d'action.


Et c'est pourquoi le livre " Conosciamo Don Bosco, n°2 " déclare : " Les jeunes et les adultes qui, disant OUI à l'appel de l'Esprit-Saint, s'engagent pour la vie entière à vivre un christianisme intégral dans l'esprit de Don Bosco et à éduquer les jeunes, deviennent Salésien coopérateurs ". Et le document XVIII du Chapitre général spécial des Salésiens affirme : " Il faut de fait prendre clairement conscience que s'engager en tant que " Coopérateur salésien ", c'est répondre à une véritable vocation apostolique " (n°730 ; cfr n°154).

Une dernière réflexion de très grande importance : celui qui reçoit une telle vocation peut l'assumer avec confiance. Car l'Esprit-Saint est pour ainsi dire logique avec lui-même et même généreux : celui qu'il appelle sur la route salésienne, il l'habilite à marcher d'un bon pas, il l'enrichit des dons les plus opportuns, il le " convertit " peu à peu, il le soutient dans la fidélité et dans la joie. Assuré de pouvoir s'appuyer sur la Force et sur la Tendresse divines, le Coopérateur a grand soin de se tourner souvent vers Elle dans une prière humble et ardente :


" O bienheureuse Lumière,

Viens remplir jusqu'à l'intime

le cœur de tous les fidèles ".

Salésiens Coopérateurs

Centre d'Ampsin - Belgique Sud

à la suite de

Don Bosco

Accueil

Activités

Fichier PDF