CLICKER TRAINING




Ajoutez cette page à vos favorites

 

GLOSSAIRE

Bailey, Bob : chimiste et zoologiste américain, pionnier des méthodes d'entraînement animalier basé sur le conditionnement opérant, dans un environnement libre. Bob et sa femme, Marian Breland Bailey, enseignèrent les principes du Conditionnement opérant aux entraîneurs de chiens lors de leurs camps « d'entraînement de poulets ». http://www.hsnp.com/behavior/index.html.

Breland, Marian : cf Bob Bailey.

Cible : Quelque chose que l'animal a appris à toucher avec une partie de son corps. La cible est généralement immobile. Le « stick » est une cible mobile que l'animal a appris à suivre. Les « sticks » sont souvent utilisés comme des leurres.

Clicker : un outil faisant du bruit. Les entraîneurs de clicker training utilisent un clicker pour marquer la réponse désirée. Le clicker est un excellent marqueur d'événement car il est unique, rapide et consistent.

Clicker training : un terme mis en place par Karen Pryor et défini par elle comme un dérivé de conditionnement opérant utilisant le renforcement positif, l'extinction, la punition négative et un marqueur d'événement pour modifier un comportement.

Comportement : tout ce qu'un animal fait.

Conditionnement opérant : Le procédé qui consiste à changer la réponse de l'animal à un certain stimulus en manipulant les conséquences à cette réponse. Les cinq principes du conditionnement opérant ont été développés par Skinner. Clicker training est un dérivé du conditionnement opérant, utilisant seulement le renforcement positif, l'extinction, et dans une moindre mesure, la punition négative.

Conséquence : Le résultat d'une action. La conséquence influence fréquemment - mais pas toujours - le comportement futur, en le reproduisant plus ou moins souvent. Les cinq principes du conditionnement opérant décrivent les résultats potentiels.

Critère : la réponse spécifiquement définie par l'entraîneur durant une séance d'entraînement. L'entraîneur clique au moment où l'animal réussit le critère. Le critère peur inclure non seulement le comportement physique mais aussi des éléments comme le temps d'attente (latence), la durée et la distance.

Désensibilisation : le processus qui augmente la tolérance à un stimulus particulier en accroissant graduellement la présence de ce stimulus (utilisé pour animal qui a peur d'un nouvel objet, par ex.)

Enchaînement : la suite de plusieurs comportements combinés en un comportement continu obtenu avec un seul mot d'ordre.

Extinction : L'affaiblissement d'un comportement en ne le renforçant pas. « Ignorer » le comportement. Dans l'extinction, rien n'est ajouté, rien n'est retiré à l'environnement.

Jackpot : une « mégo-récompense » donnée après un effort exceptionnel.

Keller : il fut le premier à utiliser un marqueur d'événement qu'il appela « stimulus-pont », comme un pont entre le moment où le comportement désiré se produit et le moment du renforceur (récompense).

Latence : L'intervalle entre l'ordre et la réponse. Idéalement, l'intervalle devrait être de zéro - ou le plus proche possible.

Ordre : un stimulus qui provoque le comportement. L'ordre peut être verbal, physique (ex. signal de la main), ou environnemental.

Pryor, Karen : auteur et entraîneur de dauphins, qui a défini le terme de clicker training et a popularisé la méthode avec les entraîneurs de chiens.
http://www.clickertraining.com/home/index.htm

Punition : dans le conditionnement opérant, une conséquence à un comportement où, soit l'on retire, soit l'on ajoute quelque chose, pour que la fréquence du comportement diminue.

Punition négative (P-) : Supprimer quelque chose désiré par l'animal pour diminuer la fréquence du comportement.

Punition positive (P+) : Ajouter quelque chose non désiré par l'animal pour supprimer la fréquence d'un comportement.

Rapport (ratio) : un plan de renforcement dans lequel l'entraîneur récompense selon un nombre de réponses. Dans un rapport fixe, l'entraîneur renforce la première bonne réponse, après un nombre spécifique de bonnes réponses. Par ex., l'animal doit exécuter deux comportements corrects pour mériter un click et une récompense. Dans un rapport variable, l'entraîneur renforce la première réponse correcte après un nombre variable de bonnes réponses.

Renforcement : dans le conditionnement opérant, une conséquence à un comportement où, soit l'on ajoute, soit l'on retire quelque chose, pour que la fréquence du comportement augmente.

Renforcement négatif (R-) : Supprimer quelque chose non désiré par l'animal pour augmenter la fréquence du comportement.

Renforcement positif (R+) : Ajouter quelque chose désiré par l'animal pour augmenter la fréquence du comportement.

Renforceur : tout ce pour quoi l'animal veut travailler.

Séance d'entraînement : Soit une période de temps prédéfinie, soit un nombre de répétitions prédéfini. Vos critères devraient restés constants au cours d'une séance d'entraînement. A la fin de la séance, vous évaluez les progrès de l'animal et décidez d'augmenter les critères pour la séance suivante ou de rester au même niveau.

Skinner B. F. : Scientifique américain à la base du conditionnement opérant. http://www.bfskinner.org.

Stimulus : un changement dans l'environnement.

Taux de renforcement : Le nombre de renforceurs donné dans une période de temps spécifique. Un haut taux de renforcement est important lors d'une séance d'entraînement.

Timing : le timing du clicker. Idéalement, le click devrait avoir lieu au moment exact où le critère visé est atteint. Le timing est une compétence physique et s'acquiert avec la pratique. L'entraîneur doit être capable de reconnaître les comportements qui précèdent le comportement ciblé de sorte à cliquer au moment exact où celui-ci survient.