LLN 15sep01, 14h



Réunion 'en vrai' dans le cadre d'expériences 802.11b à LLN ( LLN-WaveBombolong ),  voir aussi le mail de Jean-Charles décrivant la journée .

Après une brève discussion, nous avons mis nos portables en communication en utilisant le mode Ad-Hoc (ou pseudo-) de 802.11b sans problème entre le G4 (Linux) d'Antony, le portable de Jean-Charles (Linux 2.2.x, Wavelan Gold) et le Toshiba de Christophe (Linux 2.4.9, Avaya).  On a fait un test sans antenne jusqu'à l'autre côté de la Place des Paniers (un peu plus d'un terrain de basquet), à travers les fenêtres du rez-de-chaussée.  Ensuite, nous sommes montés sur le toit
de l'AGL (haut de la Rue des Wallons, entre la Lux et la Médiathèque), au pied de l'antenne de la Radio-Libre (nom?) où Ivan et Christophe sont restés
avec le Toshiba, une carte Avaya et une des antennes réalisées par Philippe (?) et apportées par Jean-Charles.  Après un bref test concluant avec le pied du bâtiment, Antony, Jean-Charles et Benjamin se sont dirigés vers les quais de la gare ou de nouveaux tests ont été effectués.  La vue n'était pas directe et on a mis un certain temps à pointer les antennes dans la bonne direction, mais cela a fini par fonctionner.  Curieusement, LLN grouillait de policiers et après les évènements de New-York, il n'était peut-être pas très malin de se balader sur les toits ou dans les rues avec un bout de tube en PVC.  On s'est même posé de sérieuses questions quand nous avons été survolé plusieurs fois avec insistance par un hélicoptère de la Police...  Mais, sans doute est-il normal dans une ville d'étudiants de se balader sur les toits avec ce qui ressemble à un petit bazooka, parce qu'ils n'ont pas jugé utile d'envoyer les combis.  Par contre, se balader dans les rues a nécessité quelques explications...  Il faut croire cependant que nous n'avions pas l'air trop menaçants car la maréchaussée nous a laissé poursuivre nos petites expériences.  La prochaine fois, nous éviterons les endroits où ont lieu des sommets européens ;-) (le 15 septembre, il y avait le Sommet Européen de la Mobilité à LLN).  Nous n'avons pas pu établir de communication avec le pied de l'Aula Magna.  La vue n'était pas directe, mais le problème était sûrement déjà dû à une rupture de soudure entre le connecteur et l'antenne.  Le groupe mobile s'est ensuite dirigé vers l'Hocaille, où après de nombreuses tentatives infructueuses dues à la soudure, nous avons pu établir une communication avec la Rue des Blancs Chevaux.  Le débit (135 KB/sec?), mesuré par Antony avec 'netcat' semble inférieur au débit que nous avions atteint dans son kot (400 KB/sec?).  Mais, les conditions de l'expériences n'étaient pas très rigoureuses : n'étant pas équipés de jumelles et ne sachant pas précisément où l'autre groupe se trouvait, le pointage de l'antenne était approximatif et il y avait probablement un peuplier dans le chemin, mais cependant suffisant à cette distance (probablement moins d'un kilomètre).  De plus, on ne sait pas si la dégradation est due à des retransmissions ou à une baisse volontaire du débit par le firmware/driver pour compenser la faiblesse du signal.  Dans l'ensemble, l'expérience est concluante et il semble possible de couvrir tout LLN avec ce type d'antenne.  L'expérience a montré que la vue directe et un pointage rigoureux des antennes n'étaient pas indispensables sur de si courtes distances.  La fois prochaine, nous nous habillerons plus chaudement et préparerons un peu mieux les divers tests à faire.  Mais, pour une première expérience, c'est très concluant :-).  Il va falloir ressouder les antennes avec un fer plus puissant et les manipuler avec plus de soin.

click to view full size (Cliquer pour avoir la taille originale)tableJean-Charlesclan Geers (BXK LUG)toitsBenjamin, Jean-Charles et AntonyBenjamin et Jean-CharlesBenjamin, Jean-Charles et Antony au PCpremier test avec la ruecoucher de soleilIvan et coucher de soleilIvan, le soleil et pas la mercoucher de soleilIvan bravant le froid et l'antenne...deux heures plus tard ;-)full size

On peut voir où nous nous trouvions sur un  plan de Louvain-La-Neuve (540 KB, .pdf).  Les 'photos' sont prises sur le toit d'un bâtiment à côté du bâtiment 12 (E7), le test le plus éloigné a été effectué avec la rue des Blancs Chevaux en D5, les quais de la gare sont en D7.  Le plan est zoomable.  Cela ne fait finalement que quelques centaines de mètres.
 

Nous avons ensuite été casser la graine dans le bas de la Rue des Wallons où nous avons pu confronter les points de vue sur la manière de développer du logiciel.  Certains défendaient le 'just do it for the fun, but with style', d'autres (déjà vieux, sans doute  ;-) ) défendaient une vision différente de la qualité d'un logiciel : la fiabilité et la 'maintenabilité'.  Et enfin, nous sommes passés visiter le  CI en plein chantier (ou, peut-être était-ce son état normal ;-)?) et boire une bonne chope.



Les photos ont été réalisées avec un appareil photo/webcam 'jouet' (lenco MDC-3201) (~50 Euros)


20sep01 ( Christophe Cattelain ) ( main ) ( original:  http://users.skynet.be/chricat/LLN-15sep01/lln_15sep01.html )