J'effectue des travaux pratiques au laboratoire


4-5-6

  • Comment préparer une séance de laboratoire afin d'en retirer un profit maximum ; comment occuper "l'espace-laboratoire", ... autant de questions que de suggestions !
  • Comment élaborer un rapport de laboratoire, la présentation de la technique, du protocole, des mesures et de leur exploitation, les conclusions.

4

  • On peut quantifier la pression osmotique régnant au sein de cellules en exploitant turgescence et plasmolyse.

5

  • La calcination de la craie permet d'aborder ou de revoir simplement d'importantes notions fondamentales et de rechercher l'équation d'une réaction simple.

  • La calcination de l'hydrogénocarbonate de sodium et de l'hydrogénocarbonate d'ammonium permet, par évaluation des pertes lors des réactions, de déterminer, par choix, l'équation chimique pondérée de la réaction.

  • La mesure du volume de précipité peut permettre de retrouver la stoechiométrie de réaction simple

  • La mesure de variation de température permet de déterminer la stoechiométrie de réaction de neutralisation simple

6

  • Déterminer la fréquence des génotypes d'un caractère par observation des phénotypes et en appliquant la loi de Hardy-Weinberg et montrer l'influence de la dimension de la population.

  • Appliquons quelques principes simples de la microchimie pour une détermination semi-quantitative des ions Ca++, Cl- et SO4 2-  dans les eaux minérales.

  • Déterminons, par titrage volumétrique, la concentration en ions sulfate dans des eaux minérales et traitons les résultats par informatique (tableur Excell, Lotus, Quattro Pro, ...)

  • Détermination du KPS du carbonate de lithium par conductimétrie et traitement des mesures par exploitation d'un tableur.

  • Effectuons un titrage conductimétrique nous permettant de déterminer le titre d'une solution acide.

  • Laissons aux élèves l'initiative de concevoir un protocole de laboratoire, d'effectuer les mesures et calculs, et d'apprécier les résultats.

  • Une petite réalisation expérimentale, un "classique" de la chimie exocharmique : le citron-pile.

  • Toute aussi classique : la "pilopatate". Des pommes de terre et quelques boutes de métaux nous fournissent du courant électrique.

  • Réalisons une pile "sèche" et souvenons-nous ainsi de l'expérience de Volta.

  • La lumière (les photons) alliée à une réaction d'oxydo-réduction permet la conception d'une cellule photo-électrique.

  • Produisons du gaz oxygène et du gaz hydrogène à partir d'eau en utilisant un petit voltamètre bricolé et ... inoffensif !

  • Une autre expérience qui devrait émerveiller grands et petits, le volcan chimique.

  • Beaucoup moins dangereux que le volcan chimique (réaction redox), essayez, chez vous et sans danger, le volcan alimentaire (réaction acidobasique).

  • Et les "crayons électrolyseurs" ... version antique du voltamètre.