< Noirmont

¨NOIRMONT

Les tombes de Noirmont, deux tumuli gallo-romains (160 apr.J-C)

L'église paroissiale Saint-Pierre (1780), Christ du XVIIe siècle

• La chapelle Sainte-Adèle (restaurée en 1994)

La chapelle Sainte-Brigitte, rue des Aviateurs

La ferme de la Tour, rue des Aviateurs

La ferme Dewilde

Le moulin de Cortil, rue du Bief. Visites : 081/61 40 95

RETOUR

Les tumuli Gallo-romains de Noirmont

  

Les tumuli Gallo-romains de Noirmont ont été explorés duant les années 1870-1874. Les fouilles mirent à jour un riche ensemble d'objets de grande qualité datant probablement du IIe siècle, conservés aux Musées royaux d'Art et d'Histoire à Bruxelles.

 

 Ces tumuli sont sans aucun doute des monuments funéraires romains mais à qui étaient-ils dédiés, cela personne ne le sait. L'hypothèse la plus plausible semble pencher pour des soldats tués lors d'une bataille. Toutefois le caractère peu guerrier, la richesse et le goût raffiné des objets découverts permettent de supposer qu’il pourrait s’agir de notables ou riches commerçants.

 

 

TOP

 

 

Eglise de Noirmont

 

Église Saint-Pierre
Place de Noirmont, 1
1450 Noirmont

 

 

 

Elle fut construite en 1780 sur l'emplacement d'une église fort ancienne, probablement du XIVe siècle. Celle-ci fut pillée après la bataille de Gembloux (31 janvier 1578).

L'église contient plusieurs stèles avec épitaphes scellées dans les murs extérieurs et intérieurs.

 

 

 

 

          

 

TOP

La Chapelle Sainte Brigitte

 

La chapelle Sainte Brigitte est située en face de la ferme de la Tour, de l'autre côté du chemin

 

 

TOP

La ferme de la Tour

 

Cette ferme imposante est tout ce qu'il reste de l'ensemble architectural de l'ancienne baronnie de Noirmont, le château ayant totalement disparu.

Harrewijn, dessinateur de l'époque, en a effectué une représentation au XVIIe siècle.

 

TOP

La Ferme Dewilde

 

La ferme Dewilde est un édifice imposant typiquement brabançons.

C'est une ferme à cour intérieure dite carrée, dont les bâtiments sont disposés en forme de quadrilatère autour d'une cour centrale.

Ces fermes brabançonnes avaient presque toujours une seule porte d'entrée constituée d'un porche à "colombier"

 

 

 

 

 

TOP

 

Le Moulin de Cortil

 

 

Le Moulin de Cortil est déjà mentionné au XIVe siècle dans les archives de l'abbaye de Gembloux. Son implantation actuelle, au confluent de l'Orne et du Ry d'Ernage, remonte à 1765. Les terrains marécageux bordant les cours d'eau offrent une flore et une faune très diversifiées.

Le bâtiment reconstruit en 1865, après un grave incendie, associe tout en longueur étables, moulin, remises et granges. Le moulin est une construction en briques de quatre niveaux; chaque niveau est aisément accessible par une porte et deux fenêtres. Du côté de la roue, le mur présente un haut soubassement en calcaire reposant sur des pilotis de chêne. Bien que le moulin ait cessé ses activités en 1976, la machinerie présente un bon état de conservation; la machine à vapeur primitive a par la suite fait place à des moteurs diesel.

 

La restauration soignée du moulin et du bief, opérée par le propriétaire avec l'aide de plusieurs membres de l'ASBL "Noirmont-Environnement" s'est inscrite en complément de deux autres initiatives: le projet bio-diversité de la Fondation Roi Baudouin, soutenu par la commune de Chastre, et le contrat de rivière de la Dyle entrepris dans le cadre de la valorisation du tourisme régional.

 

Propriétaires privés,
rue du Bief, 1 à 1450 CHASTRE (Noirmont)

 

                   

 

 

 

TOP

ml>