LES CARRIERES

Les carrières constituent la seconde partie du bois d'Angre, désignée sous le nom de "Bois de Baufort" qui s'étale sur 40 hectares. On y voit de belles carrières de pierre bleues, des carrières de grès et une scierie de marbre. C'est dans cette portion que se trouvent le "caillou qui bique" et la "grotte".

LE BOIS

Le bois d'Angre est une des plus belles propriétés de l'ancien Comte du Hainaut. Il a une étendue de 200 hectares. Il avait une contenance de 1600 huitelées (500 hectares). Il appartenait pour 13/16ème à la Seigneurie d'Angre; 1/16ème à l'abbaye de Saint Ghislain et 2/16ème aux chartreux de Tournai. Le 1/16ème de l'abbaye de Saint Ghislain rapportait, vers 1790, 420 francs par an, soit 4,2 francs par huitelée.

ROISIN
Au Caillou qui bique.

     Sentier escarpé conduisant à la crémerie Laurent.
Dès que renaissent les jours printaniers,
De vaste bois aux sites magnifiques
Fait le délice des sociétés
Venues de loin voir le Caillou qui bique.      A Codry, Roisin.

Au caillou-qui-bique
ROISIN - Au caillou-qui-bique

Il se compose de trois parties: Le Château de Bargette, 50 hectares; le bois de Beaufort, 50 hectares et les territoires d'Angre et d'Onnezies, une superficie de 100 hectares en bois, taillis et hautes futaies; ils courent le côté gauche de l'ancienne ligne de chemin de fer Dour-Cambrai (via Bavay).

[Haut de la page]