PARIS AU XXè SIECLE

Jules Verne (Edition Hachette, 1994)

 

Près d'un siècle après sa mort, Jules Verne fait à nouveau rêver les lecteurs du monde entier, avec un roman jusqu'ici inédit, Paris au XXe siècle. Achevé en 1863, ce manuscrit était resté dans un coffre-fort, dont il n'a été sorti qu'en 1989 par l'arrière-petit-fils de l'auteur. Homme du XIXe siècle, Verne peint une aventure humaine dans un monde où règnent des gratte-ciel de verre et d'acier, des trains à grande vitesse, des automobiles à moteur à combustion, des ordinateurs, des télécopieurs et un réseau mondial de communications. Le Verne qui avait présenté à ses lecteurs nombre de merveilles techniques, des sous-marins aux hélicoptères, ne déchoit pas ici (lien : .http://www.pourlascience.com/numeros/pls-236/art-1.htm)

Dans le livre j'ai relevé cette question mathématiques à la page 37.

(…) La question de hautes mathématiques posée au grand concours était celle-ci : " On donne deux circonférences OO' : d'un point A pris sur O, on mène des tangentes à O' ; on joint les points de contact de ces tangentes : on mène la tangente en A à la circonférence O ; on demande le lieu du point d'intersection de cette tangente avec la corde des contacts dans la circonférence O' ". Chacun comprenait l'importance d'un pareil théorème. On savait comment il avait été résolu d'après une méthode nouvelle par l'élève Gigoujeu de Briançon. (…extrait de la page 37)

Jules vernes pensait à Cabri-géomètre utiliser Cabri-géomètre pour résoudre ce problème ?

Pour rendre mobile la figure, déplacez le point A.

Retour