Lectures pour la Solennité de saint Benoît, Patron de l'Europe

 

PREMIÈRE LECTURE                                                                                         Prov 2, 1-9

 

Mon fils, si tu acceptes mes paroles,

si mes préceptes sont pour toi un trésor,

si, prêtant une oreille attentive à la sagesse

tu soumets ton cœur à la raison;

oui, si tu fais appel à l'intelligence,

si tu invoques la raison,

si tu la cherches comme l'argent,

si tu la déterres comme un trésor,

alors tu comprendras ce qu'est la crainte du Seigneur,

tu trouveras la connaissance de Dieu.

Car c'est le Seigneur qui donne la sagesse,

et de sa bouche viennent connaissance et raison.

Aux hommes droits il réserve le succès.

Tel un bouclier pour qui se conduit honnêtement,

il protège celui qui chemine selon le droit,

il garde la conduite de ses fidèles.

Alors tu comprendras ce que sont justice, équité, droiture :

toutes choses qui conduisent au bonheur.

 

 

 

ÉVANGILE                                                                                            Matthieu 19, 27-29

 

Prenant la parole, Pierre lui dit: "Eh bien! nous, nous avons tout laissé et nous t’avons suivi. Qu’en sera-t-il donc pour nous?"  Jésus leur dit: "En vérité, je vous le déclare: lors du renouvellement de toutes choses, quand le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.  Et quiconque aura laissé maisons, frères, soeurs, père, mère, enfants ou champs, à cause de mon nom, recevra beaucoup plus et, en partage, la vie éternelle.