19 septembre 2005 – Lundi de la 25ème sem. (année impaire)

Esdras 1,1-6 ; Luc 8, 16-18

 

H O M É L I E

 

            À la suite de la parabole de la semence tombée en terres de diverses qualités, et de l’explication de cette parabole, Luc ajoute ici, on oserait dire un peu pêle-mêle, plusieurs sentences de Jésus qu’on retrouve ailleurs dans l’Évangile de Matthieu.  Je dois confesser que je me suis un peu gratté la tête en cherchant comment je pourrais bien commenter ce texte. Et finalement deux mots m’ont sauté aux yeux, vers la fin de ce bref texte. Le mot « donc » et le mot « écoutez » -- « Faites donc attention à la manière dont vous écoutez ». Ce « donc » indique que les quelques mots qui suivent seront la conclusion de tout ce qui précède – non seulement des quelques lignes qui forme la lecture d’Évangile d’aujourd’hui, mais de toute la parabole et de son explication.  La conclusion est d’être attentifs à la façon dont nous recevons la Parole de Dieu.

 

            Chaque jour nous entendons de nombreuses parties de l’Écriture à l’Office Divin, durant la célébration de l’Eucharistie, dans notre lecture personnelle de l’Écriture.  Il ne faut pas oublier non plus tout ce que Dieu nous dit à travers les personnes qui nous entourent, les événements de notre vie personnelle et communautaire, les événements du monde et de l’Église ; et ce qu’il nous dit au fond de nos cœurs.

 

            Et, finalement, c’est bien de nos cœurs qu’il s’agit. Sont-ils un terrain rocailleux, un champ couvert de ronces ou une bonne terre.  Laissons-nous interpeller tout au long de cette journée par cette Parole de Jésus, telle qu’elle nous est rapportée par Luc : « Faites donc attention à la manière dont vous écoutez ».