9 juin 2004 : Mercredi de la 10ème semaine, année paire

1er Livre des Rois, 18,41-46 ; Matthieu 5, 20-26

Ouverture de la Réunion des Commission Centrales de l’O.C.S.O.

Homélie

 

Chers frères et soeurs,

 

            J’avais invité Dom Bernardo à faire l’homélie de cette messe d’ouverture de la réunion des Commissions Centrales, mais il m’a demandé de la faire moi-même, sans doute pour me permettre de vous souhaiter la bienvenue.  J’ai eu l’occasion de vous saluer tous hier, peut-être à une ou l’autre exception près ; mais je suis heureux d’avoir cette occasion de vous dire combien nous heureux de votre participation à notre liturgie au cours de ces jours.

 

            Our community of Scourmont appreciates very much your being among us, and especially your participation in our daily Eucharist and in some of our Offices. Although I will be the only from Scourmont to take part in the meetings of the Central Commission, the whole community is involved in it by your participation in our common prayer.  And for that we want to thank you.

 

            Deseamos a todos vosotros una fructuosa sesión de trabajo y también un feliz tiempo de intercambio entre vosotros y con los miembros de nuestra comunidad que se sentirá ciertamente un poco más – ojalá mucho más -- de la Orden después de esa reunión.

 

            L’Évangile d’aujourd’hui contient certes une importante leçon de pureté de coeur et d’intention ;  mais je me sens un peu plus inspiré par la première lecture, tirée du Livre des Rois.  J’ai toujours été fasciné par la figure d’Élie et surtout par la transformation radicale qui se réalise en lui au moment de sa rencontre avec Dieu dans la brise légère sur le Mont Carmel.  Lui qui vient d’égorger de ses propres mains les 450 prêtres de Baal (il fallait le faire !) ne rencontre Dieu ni dans l’ouragan, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu – tous ces éléments qui sont des figures représentant la personne qu’il était jusqu’à ce moment-là mais dans brise légère.  Après cela il ne sera plus le même homme.  Il devient plus attentif aux petits et aux petites choses. Attentif par exemple aux manifestations les plus petites et les plus discrètes de Dieu dans l’histoire, comme ce petit nuage annonçant la pluie abondant.

 

            The people of Israel was going through a very difficult period in the time of the prophet Elijah.  It was a time of drought and famine.  King Achab and the whole people were fasting in order to obtain the gift of some rain from heaven.  Elijah was then a prophet able to see beyond the present precariousness and already hearing the roaring of the rain when his disciple did not see anything coming from the horizon even after looking attentively several times. In times of drought we need the clear-sightedness of the prophets.

 

            En ese tiempo cuando muchas comunidades en la Orden conocen un tiempo de sequía parecida a la que conocía Israel en el tiempo de Elías, necesitamos ojos de profetas capaces de escrutar el cielo aún cuando parece que no hay nada que ver, y sobre todo capaces de ver en una nubecilla pequeña como la palma de una mano el ruido de la lluvia que viene. Ojalá podamos creer en la abundante lluvia de gracias que Dios reserva aún hoy para nuestra Orden.