Ex-Lewant III, ex-Herman von Wissmann, ex- HMS Royal Harold
AP907 KAMINA - AP957 KAMINA - A957 KAMINA

          Lorsqu’ils prirent commande en 1938 d’un cargo bananier de 4500 tonnes pour le compte de l’armement polonais ZEGLUKA-POLSKA,Gdynia (PL),  les chantiers John Cockerill ne se doutaient guère de la carrière militaire de ce bateau "Lewant III"(1938 - 26 décembre 1940).

          Saisi par les Allemand le 10 mai 40 à Hoboken, ceux-ci s’emparent des cales de construction, la coque est à flot. Lancé le 26 décembre 1940, il est remorqué vers Kiel, où il est transformé, Il leur faudra cependant trois ans pour terminer et convertir ce cargo en un navire de soutien pour flottille de sous marins.

          Dès le 16 décembre 1943, on hisse la marque de guerre sur l’Hermann von Wissman (16 dévcembre 1943 - 8 mai 1945) et arbore le pavillon de la kriegsmarine.  Malgré les recherches, peu de choses sont connues sur ses missions, ses activités à cette époque. Dans un fjord norvégien il ravitaille vedettes rapides et sous-marins, fait face aux attaques aériennes britanniques.

          En 1945, les Anglais le découvrent dans un petit port de la côte norvégienne échoué mais en état de marche.

          Ramené  à Kiel, il prendra le nom de H.M.S. ROYAL HAROLD (8 mai 1945 - 1949)en même temps qu’il change de missions et de nationalité.

          Jusqu’en  1950, il servira de stationnaire aux marins britanniques.  Réclamé par le bureau Belge des Récupérations Economiques, il nous est rendu en fin d’année, en piteux état !

          A Anvers, des centaines d’ouvriers s’affairent, sans relâche, à remettre en état ce navire qui doit devenir le Transport National Auxiliaire : le T.N.A. KAMINA. Le 9 décembre le Capitaine de Corvette Ceulemans en prend le commandement : le T.N.A. KAMINA A.P. 907 est né et arborera le nouveau pavillon à la croix de Saint André .

          Le 18 décembre escorté de l’Algérine G.LECOINTE, il quitte le quai 22 des bassins de la métropole Anversoise pour Pusan (Corée) emportant 700 volontaires Belges et Luxembourgeois, et son équipage de 90 hommes. Le départ pour l’Extreme-Orient dura 44 jours ; le retour à Ostende n’en prit que 36 ; il n’y eut pas d’avaries graves, Toutefois le bâtiment allait être révisé, à Anvers.

          Décommissionné le 26 mars 1951, jour de son retour, il subit d’importantes transformations aux chantiers « Belliard et Crighton » à Anvers : aménagement de logis et cuisine pour  les troupes embarquées, tropicalisation. Le KAMINA est destiné à l’avenir des détachements de troupes, à destination du Congo Belge et vice et versa : Para Commandos, Force Aérienne, Force Publique, et ce jusqu’à l’indépendance du Congo.

          Recommissionné le 1 décembre 1952, sous les ordres du Capitaine de Corvette Böting, il le restera jusqu’au 1 février 1962, date ultime de sa mission de transporteur.

          Le 6 février 1962, le KAMINA  devenu navire-école et bâtiment de soutien logistique A957 reprend la mer. C’en est fini des voyages Belgique-Congo et retour, le KAMINA ira montrer notre pavillon dans d’autres pays.

          Navire de commandement et de support logistique pour  dragueurs de mines, et navire école, « A957 Kamina » termine sa glorieuse carrière en traversant une dernière fois l’Atlantique direction Montréal, où avait lieu une exposition universelle en 1967.

          Le 6 septembre 1967, le KAMINA quitte Ostende pour Zeebrugge : à bord, les anciens commandants sont réunis pour un dernier voyage.

          48 pays visités, 71 ports, plus de 400.000 miles marins parcourus, 30.000 heures de navigation, des souvenirs pour des milliers de marins, de para commandos, de civils.

          Il a quitté  son dernier mouillage ,le 26 septembre 1968 pour gagner à la remorque un chantier de démolition "Brugse Scheepssloperij" (B).

 

FICHE TECHNIQUE

(1) Caractéristiques générales du bateau

Longueur totale: 114,065 m.

Longueur mesurée à hauteur de la ligne de flottaison: 105,15 m. (longueur entre perpendiculaire)

Largeur: 14,70 m.

hauteur des mâts au dessus de la quille: AV 37,50 m.

                                                            AR 31,70 m.

Vitesse économique: 11,5 noeuds

Vitesse pleine : 13,5 noeuds

Vitesse maximum: 14,5 noeuds

Rayon d'action à vitesse économique: 14.000 milles

Tonnage du navire vide: 3.949 T.

Tirant d'eau: AV 3,970 m.

                    AR 4,420 m.

Tonnage du navire chargé: 5.202 T.

Tirant d'eau: AV 4,650 m.

                    AR 5,520 m.

(2) Machine principale

Moteur diesel 2 temps 7 cylindres: Burmeister en Wain

3600 chevaux- 115 tours par minute

(3) Hélice

Osterman & C) - Köln - Trenfed 1954

Diamètre: 4.500 mm.

Nombre de pales: 4

(4) Machine de gouverne

"Le Titan Anversois" Hoboken

Type électrique avec commande automatique de la timonerie

 

(5) Fuel

450 T.

(6) Armement

1943-1945 Canon anti-aérien 3 x I 105mm.; 6 (3 x II) 37mm AA, 10 (5 x II) 20 mm.

Belg AP907: 2 x I 76 mm.; 4 x I 40 mm. Bofors AA; 5 x I 20mm. Oerlikon AA

        AP957: 2 x I 76 mm.; 4 x I 40 mm. Bofors AA; 2 x I 20mm. Oerlikon AA

        A957 :  2 x I 76 mm.; 4 x I 40 mm. Bofors AA; 2 x I 12,7mm. Browning AA

 

(7) Equipage

Capacité logement: 14 officiers

                              161 sous-officiers -  matelots & 1er matelots  AP957: (650 troupe)

                                                                                                    A957 : (250 cadets)

 

(8) Plan du navire