LE DEBUTANT ET L'ELEVAGE
DU DIAMANTDEGOULD


 

Le Marché aux oiseaux                                                                              Eric, l'oiseleur



Mon  propos en rédigeant ces quelques lignes ne sera pas de rivaliser avec les auteurs – bien plus expérimentés que moi – d’autres articles plutôt scientifiques sur cet oiseau magnifique, à  la fois connu et méconnu, mais il sera destiné a faire partager mes (modestes) expériences en la matière à d’autres débutants. En effet, ce n’est que depuis cinq saisons que je m’intéresse a la reproduction du Diamant de Gould et ce n’est que la deuxième année* que j’obtiens quelques succès.

Il ne sera traité dans cet article que du Gould « classique » c’est-à-dire à tête noire, orange ou rouge; il semblerait que la
variété à tête orange n’est pas rare ce qui n’est pas le cas de celle à tête jaune.
 

*NB : l'article a été rédigé en décembre 1987.
 
 


 
 
 

 ACHAT
 DES OISEAUX





Il vaudra mieux s’adresser à un éleveur patenté si l’on désire se procurer de bons couples reproducteurs. la revue de
l’A.O.B.* n’est pas avare de renseignements quant aux bonnes adresses. En général, la couleur de la tête de la femelle engendre celle des têtes de la nichée.

Dire que le succès arrivera des l’acquisition du couple serait présomptueux et d’abord il sera préférable d’acheter au moins deux couples auxquels, par couple, trois ou quatre couples de moineaux du Japon seront adjoints.

*A.O.B.: Association ornithologique belge.
 
 


 
 

EPOQUE DE REPRODUCTION



D'aucuns n'attachent que peu d'importance à ce sujet, cependant, en règle générale, les mois d'hiver seront les plus propices mais, des le début novembre, l'on pourra poser les nids  et, simultanément, ceux des moineaux du Japon.

Vers la fin de l'été, il sera bon d’ajouter un peu d’Alvityl dans la fontaine des oiseaux. Je ne pense pas qu’il faille leur
procurer ce complément vitaminé toute l’année car, l’accoutumance aidant, l’effet serait moindre. L’amateur qui débute et ne dispose pas de grandes volières perd son temps s’il escompte le succès sans l’aide des moineaux du Japon: parfois, la
femelle Gould couve bien jusqu’à une dizaine de jours puis c’est l’abandon du nid avec les conséquences fâcheuses pouvant
en résulter si un couple de moineaux du Japon n’est pas prêt à prendre la relève, parfois, la couvaison sera menée à terme tandis que la femelle pourra abandonner les oisillons a peine nés...

D’autre part, s’imaginer que quelques couples de diamants de Gould procureront un intérêt lucratif est des plus utopiques; en fait, un petit élevage de Goulds procure deux plaisirs: soit conserver et améliorer son élevage, soit se limiter a échanger quelques Diamants de Gould contre d’autres espèces avec toutefois l'inconvénient que  cet oiseau n’est en pleines couleurs qu’après 6 à 8 mois.
 
 

NICHAGE




 Il sera plus prudent d’installer les nids chez les Goulds des après que les moineaux du Japon seront en «condition de couvaison» car le Diamant de Gould peut être capricieux en pondant presque immédiatement mais, le plus souvent, plusieurs semaines s’écouleront avant le premier oeuf. Si l’on veut éviter une nichée de moineaux du Japon, il faudra simplement leur retirer les oeufs et les remplacer par des oeufs en plastique qu’ils sont susceptibles de couver de longues semaines.

Il peut  aussi arriver que les moineaux du Japon refusent obstinément de pondre mais ce n’est pas, le plus souvent, un
handicap car il suffira de poser 3 ou 4 oeufs en plastique dans le nid où ils ne tarderont pas à rester pour les couver.  Si un nichoir en plastique dépassant par ses dimensions l'orifice de la porte-nichoir de la cage est utilisé, il sera utile de prévoir un carton afin d’éviter l’éjection d’un oeuf, voire d’un oisillon, entre les barreaux de la cage lors d’une sortie précipitée du
moineau du Japon hors du nid.  Lorsque la ponte - le plus souvent, six oeufs - commencera, il n’est pas indispensable, si l’on dispose d’une bonne température ambiante, d'ôter les oeufs; un conseil: marquez-les avec un point blanc de Tippex liquide
afin de ne pas les confondre avec d’éventuels oeufs de moineaux du Japon.
 
 


 
 

CARACTERE DU GOULD



Cet oiseau est d’habitude très calme et, des la tombée du jour, au repos. Ce n’est pas un chanteur, cependant, son gazouillis très particulier est agréable. Il est à noter qu’il se montre parfois colérique, ainsi, lorsqu' il constate la disparition de ses
oeufs, il arrive qu’il détruise systématiquement son nid.

Il suffit alors de coincer quelques brins de crin et de commencer soi-même l’édification du nid en y plaçant un oeuf en
plastique ce qui incitera le Diamant de Gould à pondre à nouveau. Il faut se limiter à 3 ou 4 pontes par saison afin de ne pas fatiguer inutilement les oiseaux.
 

                                        NOURRITURE - ECLAIRAGE - CHAUFFAGE
 

Les Goulds ne sont guère exigeants et se contenteront d’un bon mélange pour exotiques auquel il conviendra d’ajouter une bonne ration de millet plat ainsi que du millet en grappes et quelques graines de santé. Pendant l’époque de reproduction, il suffit de leur procurer en plus de la pâtée d’élevage CEDE ou ORLUX. Enfin, cet oiseau est le plus souvent sobre quant à la boisson. En hiver, un éclairage d’appoint est des plus utiles, pour ma part, le matin je laisse le jour se lever normalement tandis que la lumière supplémentaire fonctionne jusqu'à 21 heures; soit environ 12 heures 30 minutes par jour, certains éleveurs préconisent 14 heures, voire davantage, mais il  semble qu’une bonne douzaine d’heures suffisent.

Si l’on ne dispose pas d’une installation électrique sophistiquée avec dimmer, un truc est de prévoir en plus du tube au néon,  une lampe classique mais d’une intensité lumineuse réduite de moitié par rapport au néon et de faire en sorte qu’elle s’éteigne après le néon. Pour le chauffage également, ces oiseaux ne sont pas trop difficiles.  Certains ouvrages parlent d’au moins 24°, ce qui est nettement exagéré. Une température de 18 a 20° ne pose aucun problème durant la journée et la nuit ils peuvent se
contenter de 13°; s’il fait vraiment très froid, veillez alors a faire fonctionner un chauffage électrique d’appoint, par exemple; toutes les deux heures durant une demi-heure et ce grâce  à une minuterie.

En guise de conclusion, les Diamants de petits oiseaux captivants et leur élevage, même réduit, procurera aux amateurs, fussent-ils, comme moi-même, débutants, les plus grands plaisirs.