CONSTANT
Après une éducation artistique frustrante durant la Seconde Guerre mondiale, Constant rencontre Asger Jorn à l’occasion d’une exposition de Joan Miro à Paris en 1946 et découvre ainsi le style libre, expressif que les Danois ont développé durant la guerre.
Jorn lui conseille de former un groupe similaire à celui des Danois et lorsque, à l’hiver 1947-1948, il fait la connaissance de Karel Appel et de Corneille, le projet se matérialise : le Groupe expérimental hollandais est fondé au milieu de l’année 1948, un manifeste de Constant établissant les fondements du concept « d’art expérimental » ne connaissant pas de limites formelles.


Sans titre
1949

Constant prend part à toutes les manifestations principales de Cobra, rédigeant à nouveau un puissant manifeste pour la première exposition Cobra à Amsterdam en 1949. Il s’installe à Paris fin 1950 mais retourne très rapidement à Amsterdam.


Fête de la tristesse
1949

Après Cobra, il explore les questions spatiales avec l’architecte Aldo van Eyck avant de se tourner vers l’architecture pure avec son projet New Babylon (1959-1974), un vaste projet de ville idéale. Il s’associe également avec les situationnistes puis avec le groupe Provo à Amsterdam. Constant reviendra à la peinture et sera un des principaux participants de la Documenta XI de Cassel en 2002. (Constant NIEUWENHUYS - Amsterdam 1920 - Utrecht 2005)
 
 


Mère et enfant
1951

In : COBRA
Draguet Michel et Adriaens-Pannier Anne
Editions Lannoo – Tielt – 2008
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique – Bruxelles - 2008