« OFLAG II A Prenzlau | Localisation du Camp | Main | OFLAG VIII C Juliusburg | Les Colis »

samedi, 08 novembre, 2008

OFLAG II A Prenzlau | Plan du Camp

Vue aérienne (actuelle) du camps

Sur google Maps:


Agrandir le plan

Dessins

Rapport sur les Conditions de Vie des officiers belges prisonniers à l'Oflag II A, à Prenzlau

Maj. LEGRAND, officier évadé le 22 juillet 1943
Londres, le 29 février 1944

Casernement et Installation matérielle


Les prisonniers occupent une caserne et ses dépendances, bâtie en 1936. Elle est construite en bordure de la route Prenzlau-Berlin, au sud de Prenzlau, comprend 4 blocs A,B,C,D, (...), 1 bloc E à usages généraux et divers garages et ateliers, dont certains transformés en dortoirs. Les blocs A,B,C,D et E constituent le camp A, les garages et ateliers le camp B.

LEGENDE:

Lager
Drehzaun
Doppelter Stacheldrahtzaun
Fussballplatz
Sportplatz
Turnhalle
Ausserer Zaun
Gemüsegarten
Sumpf
Wald
Wachpersonnal
Eingangstore
Wachtürme mit Posten
Garage
Konservenlager
Werkstätten
Gepäckstücke
camp
fil d'approche
double barrière de barbelés
terrain de footbal
terrain de sport
salle de gymnastique

potagers

bois
Corps de garde
sas entrée
miradors, avec sentinelles
garages

Ateliers

KERVYN DE MEERENDRE, John "Voyageurs traqués" (extraits, p.30)

Le camp de Prenzlau était situé en bordure de la route de Berlin. Il avait une superficie d'environ 7 ha.
Entouré d'une double ceinture de barbelés (Doppelter Stacheldrahtzaun) dont l'intervalle était rempli de réseau brun (rouleaux barbelés déroulés ?). L'Oflag II A était encore défendu sur trois (quatre ?) de ses faces par une barricade haute de 2 mètres, délimitant le chemin de ronde courant entre ces deux barrières. Sept miradors surplombaient les fils, surveillant, nuit et jour, les allées et venues des prisonniers.

Un fil de garde, à l'intérieur du camp, et éloigné de cinq mètres de la double haie, constituait une défense supplémentaire en empêchant l'approche par surprise du réseau principal.
Zone interdite, la bande de terrain ainsi créée, qui restreignait l'espace vital des prisonniers, était une excellente sécurité pour les sentinelles des miradors autoisées à tirer sans avertissement sur tout ce qui circule dans ce terrain d'approche.
Le jour, des tours de guet sont occupées par des "Posten" (sentinelles); la nuit, la surveillance est renforcée par des gardes circulant à raison d'un homme par intervalle entre miradors.

Le camp était divisé en deux parties : le camp (Lager) A, comprennant les quatre blocs d'habitation A,B,C,D et le bloc E consacré aux cantines et à l'administration du camp; et le camp (Lager) B, dont les garages étaient également occupés par les PG (officiers n'ayant pu être logés dans le camp A et quelques prisonniers de guerre belges simples soldats ou ordonnances.

Posted by bertinj at 1:07 PM
Edited on: jeudi, 13 novembre, 2008 6:17 AM
Categories: Description du Camp, Oflag II A Prenzlau