WOT Study Group for the Optimization of Language Teaching - KATHO Polytechnic

LA SIMULATION GLOBALE

Historique sommaireDéfinitions
Objectifs et atoutsContraintes
Developpement d'un canevasChoix d'un canevas

1 HISTORIQUE SOMMAIRE

- à partir des années 70, Francis Debyser (B.E.L.C) se propose de résoudre le problème de l'illusion du réel en classe de langues tout en stimulant la prise de parole.

- la publication en 1974 de "La vie, mode d'emploi" de Georges PEREC, récit de la vie dans un et d'un immeuble formera le déclic pour la création de la SG: il faudra présenter aux élèves la totalité d'un monde clos fictif et les faire vivre dans cette réalité.

- d'abord, il créera avec quelques collaborateurs (J.-M. Caré, Fr. Yaiche, Chr. Estrade) les SG généralistes à lieu clos: l'île, l'immeuble, le village. Le but principal de cette méthodologie est de simuler la réalité à partir de l'expérience du monde et de l'imagination des élèves.

- ensuite, ils envisageront aussi la variante itinérante: le safari et l'expédition p.e. et des formes mixtes: le cirque et la croisière.

- la fin des années 80 verra la création des "SG Sur Objectif Spécifique", des simulations globales à visée professionnelle: l'hôtel, l'hôpital, l'entreprise, l'autocar, la conférence internationale, le procès. Ici le but principal est d'assimiler les contenus lexicaux techniques en les utilisant en veillant à un équilibre entre le réel et l'utilitaire d'une part et l'invention et l'imaginaire d'autre part.

- ouvrages-phares:


2 A LA RECHERCHE DE DEFINITIONS...

2.1 Francis DEBYSER, L'immeuble, Préface, 1996:

"Une simulation globale est un protocole ou un scénario cadre qui permet à un groupe d'apprenants pouvant aller jusqu'à une classe entière d'une trentaine d'élèves, de créer un univers de référence - un immeuble, un village, une île, un cirque, un hôtel - de l'animer de personnages en interaction et d'y simuler toutes les fonctions du langage que ce cadre, qui est à la fois un lieu-thème et un univers de discours, est susceptible de requérir."

2.2 Jean-Marc CARE, La simulation globale: inventer pour apprendre, un séminaire, sept. 1998:

"Une SG est un projet de création collective qui engage un groupe dans l'invention et l'animation de mondes imaginaires, réalistes ou fictifs. On invente toujours un décor, des personnages, une histoire. En intégrant harmonieusement l'oral et l'écrit, une SG peut déboucher sur un grand nombre de productions romanesques et théâtrales."

2.3 Marleen ALLAERT, Les simulations globales, un projet de recyclage, 1998.

"Le principe est simple: On choisit un lieu: un château, un immeuble, un cirque, un village, un camping, un hôtel, etc. On "place" dans ce lieu un nombre limité de personnages. On donne une identité à ces personnages: un nom, un âge, une profession, des traits de caractère, un passé, des habitudes. Puis on met ces différents personnages en relation: ils se disputent, ils s'aiment, ils s'organisent, ils ont des problèmes et les résolvent, ils se téléphonent, ils s'écrivent. Ils vivent ce qu'on peut vivre ou rêver de vivre. Bref, ils recréent le monde."


3 OBJECTIFS ET ATOUTS DE LA METHODOLOGIE


4 CONTRAINTES: UN MOT-CLE


5 DEVELOPPEMENT D'UN CANEVAS: LE VILLAGE

déroulement global

  1. constitution du groupe

  2. incubation des idées et formulation des restreintes à imposer

  3. rassemblement des matériels:
    1. le décor/l'environnement
    2. les personnages et leur identité fictive:
      • sexe, âge (pas d'enfants), nationalité et catégorie professionnelle: données figées.
      • nom, état civil, domicile général, aspects physiques et psychologiques, objets personnels, événements importants de sa vie: à spécifier.

  4. organisation des fonctions sociales liées à des responsabilités personnelles:
    1. interactions quotidiennes (= la phase d'urbanisation)
      p.e.
      • rédaction d'un portrait
      • recensement et sociogramme du lieu-thème
      • potins sur les autres personnages
      • journal intime
      • lettres
      • coups de fil
      • articles de journal
      • poème/chanson à partir d'une matrice
      • testament
      • annonces/messages au frigo
      • graffitis
      à partir de situations existantes, relations et actes quotidiens.
    2. emploi de documents "authentiques" comme source d'infos et d'aspects langagiers sur la vie sociale, politique, culturelle, religieuse ...
    3. événements et incidents extraordinaires (étude de cas: problème solution)(= la phase de négociation)
      p.e. élections, meurtre, fermeture d'usine, catastrophe écologique, projets, manifestation locale, ...

  5. la fin de la SG: 10 ans après ..., le drame final, ...

exemple concret: les étapes de la SG "Le village"

  1. création du décor

  2. création des identités fictives

  3. l'urbanisation du village

  4. un événement: L'Assemblée

  5. la fin de la SG: 10 ans après, que s'est-il passé avec ...

6 LE CHOIX D'UN CANEVAS


Back to the Simulation Page
Back to WOT Home Page