Ils disent d'elle

Gérard Depardieu:

"Jolie à l'exterieur, belle à l'intérieur."

"C'est une fille magnifique. Elle ose sa jeunesse et ce n'est pas si simple que cela. Je n'ai aucun doute sur elle ou sur son avenir. Elle est riche, oui, riche de ses deux seuls yeux tranquilles."
(Source: Nadine Nicolas, Weekend/L'Express du 25 octobre 1991)

Gérard Lauzier:

"Ses expériences n'ont pas du tout fait gonfler son ego, elle est restée de bout en bout adorable, naturelle et décontractée."
(Source: Anaïs Denecker, Casting, novembre 1999)

Marian Handwerker:

"Marie a incarné Marie avec toute sa force intérieure. A son âge, elle n'a pas de ficelle. Et sur le plateau, elle paye de sa personne, sans artifices. Elle n'est pas consciente de ce qu'elle est."

Bertrand Tavernier:

"Marie Gillain est l'un des plus beaux cadeaux que la Belgique ait fait au cinéma mondial. Vous pouvez déjà lui élever une rue et une statue. C'est une actrice sublimissime.
(Bertrand Tavernier dans le Journal Télévisé de la RTBF le 23 février 1996)

"Marie Gillain est la vérité vingt-quatre fois par seconde"
(Source: Frédérique Moreau, Profil Femme, septembre 1999)

Benoît Poelvoorde:

"Ennemies: Les actrices pâles. Celles qui murmurent entre les dents, qui sont d'un naturel trop naturel. Il y a actuellement une espèce d'école qui consiste à aller chercher des actrices bien fades, qui ressemblent à ta voisine. Ca n'a rien à voir avec la beauté. Mais c'est l'aura qui manque. L'aura des actrices que tu es vraiment content de prendre dans les yeux... Mais les fadasses du cinéma français, ras-le-bol!
Amie: Marie Gillain. Elle incarne l'antithèse de ce que je viens de dire. je ne la connais pas personnellement, mais qu'est-ce qu'elle pétille à l'écran!"
(Source: Télémoustique, 1995)

Laurent Boyer:

"L'actrice française du troisième millénaire? Alors là, impossible de faire un choix entre les deux plus grandes actrices de la nouvelle génération: marie Gillain et Clothilde Coureau. ce sont des filles culottées, de vrais personnages qui se projettent dans leur métier avec des films uniques. Elles sont encore très jeunes mais lorsqu'elles atteindront la trentaine, elles seront en pleine maturité et elles devraient faire un vrai malheur! Contrairement à Laetitia Casta qui est surtout reconnue pour sa plastique, Marie et Clothilde pourraient devenir de très grandes actrices."
Amie: Marie Gillain. Elle incarne l'antithèse de ce que je viens de dire. je ne la connais pas personnellement, mais qu'est-ce qu'elle pétille à l'écran!"
(Source: Karine Langlois, Ici Paris, 1999)

Robbe De Hert:

"Ik herinner me zo'n interview met Marie Gillain. Ze zei dat ze van filmsets hield waar ze meerdere takes kon krijgen. Die is op haar kop gevallen zeker. Alsof het allemaal geen geld kost. Een mot op haar gezicht kan ze krijgen. Jamaar, die is toch helemaal zot geworden."
(Source: VideoBizz, september)

Mathilde Seigner:

"Virginie Ledoyen, j'en ai rien à cirer, je la respecte mais je ne sais pas qui c'est. Ces brunettes, elles ont toutes la même tête. Des filles comme ça, il y en a cinq par an. Sinon, j'adore Catherine Jacob. Et Nathalie Baye, c'est ma famille. Je trouve que Romane Bohringer est merveilleuse aussi, même si elle s'habille mal. Je ne connais pas Marie Gillain, mais elle m'a toujours plu."
(Source: Biba, avril)

Daniel Auteuil:

"Non, je ne pense pas que le rôle de Marie Gillain soit trop "masculin". C'est une volonté du metteur en scène. N'oubliez pas qu'elle a été élevée par un spadassin, par un homme d'armes qui ne connaissait pas les bonnes manières. Mais Marie est tellement féminine que même si on lui met une moustache, ce qu'on fait d'ailleurs dans une séquence du film, elle reste elle-même. Et puis cela colle avec l'époque, cette fille qui vivait comme une nomade devait savoir se défendre"
(Source: La Libre Belgique, 3 décembre 1997)