[AstronomiA]
 
AstronomiA - L'astronomie pédagogique
 
Divisions

Prélude

Système solaire

Explication
Eclipses
Soleil
Lune

Planètes

Mercure
Vénus
Terre
Mars
Jupiter
Saturne
Uranus
Neptune

Corps célestes

Pluton
Comètes
• Etoiles
Astéroïdes
Météores

Conquête spatiale

Pionniers
Apollo
Fusées
Satellites
Sondes
Stations orbitales

Divers

Observation
Personnages
Lexique

 
IntroductionAmasTypesLuminositéEtoiles filantes
 

Introduction

 

Les étoiles sont des boules de gaz chaud et incandescent.

  • Leur taille varie de 1/450ème à 1.000 fois celle du soleil.
  • Leur masse est comprise entre 0,08 et 100 masses solaires.
  • Leur température est comprise entre 3.000 °C et 50.000 °C.

La couleur d'une étoile est liée à sa température; les plus chaudes sont bleues, les plus froides rouges. Le soleil avec sa température de 5.500 °C à sa surface, se placé entre ces deux extrêmes et nous apparaît jaune.

[Etoiles]

L'énergie rayonnée par les étoiles provient de réactions de fusion nucléaire qui ont lieu dans leur coeur. La brillance d'une étoile est mesurée en magnitudes, la plus brillante ayant la magnitude la plus basse. Il y a deux types de magnitude: la magnitude apparente qui est la brillance mesurée depuis la Terre, et la magnitude absolue qui correspond à la luminosité intrinsèque de l'étoile correspondant à une distance standard de 10 parsecs (1 parsec = 3,26 années-lumière).

Quelque 6000 étoiles sont suffisamment lumineuses pour être vues à l'oeil nu. L'étoile la plus proche de notre système solaire est Proxima Centauri, distante de 4,2 années lumières - seules 11 étoiles environ sont situées à moins de dix années lumières de nous.

La lumière émise par une étoile peut être décomposée en un spectre contenant des séries de raies noires, les raies d'absorption. Les positions relatives de celles-ci indiquent la présence d'éléments chimiques particuliers, ce qui permet aux astronomes d'étudier la composition des atmosphères d'étoiles.

Lorsque l'on représente la magnitude des étoiles en fonction de leur type spectral ou de leur couleur (diagramme de Hertzspung - Russell), on s'aperçoit que les points sont regroupés selon certaines structures correspondant à des stades différents de l'évolution stellaire. La séquence principale comprend la majorité des étoiles qui utilisent la fusion de l'hydrogène comme source d'énergie (en produisant de l'hélium).

 

 

Localisation :
  [Fleche]  Etoiles / Introduction

Recherche :
 
 

Contents, Copyright © Christophe Verdure, 1996-2011
Questions? chris@mail.belgavillage.be
http://www.astronomia-be.net/