Accueil Res 2

A R G E P H Y

Res3 Res 4 GPR 1 GPR 2 GPR 3 E.M. Magnet

C’est en 1995 , après une visite au site de GRAND  (Fr) que R. Fesler à commencé à s’intéresser aux mesures géophysiques appliquées au fouilles archéologiques.

De 2001 jusque 2017 l’association ARGPHY est une a.s.b.l.

Depuis ARGEPHY devenue une "association de fait " continue de  proposer son aide pour la localisation des structures enfouies, par l’utilisation de techniques géophysiques

Techniques disponibles :

- Résistivité apparente (pôle-pôle) - Profil géoradar (GPR)

-  Conductivité apparente -  Magnétométrie - Pseudo profil Schlumberger.  

L’appareillage développé par R.Fesler est orienté vers des prospections archéologiques ne dépassant pas 2 m de profondeur.

Les différentes techniques géophysiques utilisées en archéologie  sont bien décrites dans la littérature, aussi nous avons préféré nous limiter à la présentation de quelques exemples  " réussis  ou ambigus " de mise en évidence de structures cachées. Parmi les  ± 500 surfaces que nous avons relevées, les " beaux " exemples restent rares. Les résultats ne sont pas toujours aussi évidents.

Sans oublier non plus qu’une réponse négative (c-à-d absence de présence de structures) est une réponse importante pour la mise en oeuvre ou non d’une fouille.

Exemples de cartographies obtenues par la mesure de Résistivité pôle-pôle

Moyen Age et époque Moderne

Signy l'Abbaye (Fr)

 Une partie de l'abbaye avait été transformée en locaux industriels

  Résistivité pôle-pôle                                    Surface : 24 x 12 m

 A : galerie souterraine  - connue

 B : tranchée de placement conduite eau - connue

 C : galerie souterraine  découverte postérieure à la cartographie

suivante





Signy l'Abbaye et Guillaume de Saint Thierry Actes du colloque 1998,

Association des Amis de l'Abbaye de Signy


Vol. 17,5 x 24,5 de 697 p

+ CD chant cistercien de Signy,

éd ASSAS ( Signy l'Abbaye) 2000